Porsche Cars Canada

Porsche Cars Canada
Porsche GT3 Cup Challenge Canada

Porsche GT3 Cup Challenge Canada

11 juin 2012 09h15 HE

Les coureurs canadiens font sentir leur présence durant la course de la série IMSA GT3 Cup Challenge en marge du Grand Prix du Canada

Les 14 coureurs canadiens forment près de la moitié de la grille de départ

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 11 juin 2012) - Lorsqu'on lui a demandé de décrire son expérience de partager la piste avec les meilleurs coureurs de la planète, Marco Cirone, un habitué de la série Porsche GT3 Cup Challenge Canada de Michelin, a eu une réponse fort simple. Il a affiché un large sourire et résumé son expérience en seulement quatre mots : « Ce fut un honneur. »

Le Grand Prix du Canada est un événement phare du calendrier de la Formule 1 depuis plus de trois décennies. Disputée sur le Circuit Gilles-Villeneuve de Montréal, l'événement principal de cette année a été accompagné d'une ronde de la série IMSA GT3 Cup Challenge de Yokohama parmi d'autres courses.

Le nombre de participants à la série américaine a atteint 34, incluant 14 Porsche GT3 Cup de la série GT3 Cup Challenge Canada de Michelin, dont le calendrier du championnat 2012 prévoyait la tenue d'une « course dans une course ».

« C'est difficile de décrire ce qu'on ressent, a avoué le Torontois Cirone. Courir ici, c'est très prestigieux. La piste est rapide et très complexe. De plus, on court devant la plus importante foule qu'on n'aura probablement jamais vue, que j'évalue à bien plus de 200 000 personnes. »

C'est un avis qu'a partagé Robert Miranda, d'Ottawa. « Ce fut formidable. Devant une telle foule, sous le regard de mes amis et mes proches, bien, ce fut extraordinaire! »

Les activités sur piste ont aussi été très palpitantes. Bien qu'il ne soit pas admissible au championnat en raison de son expérience de course professionnelle dans la série américaine Le Mans, Kyle Marcelli, de Barrie en Ontario, au volant de la voiture de Pfaff/Fiorano Racing, a terminé la course en troisième place, ayant franchi la ligne d'arrivée à peine 2,172 secondes après le grand gagnant, le Californien Sean Johnston.

Cependant, ce qui a réellement marqué la course a été l'émergence d'un nouveau gagnant de la série GT3 Cup Challenge Canada, Étienne Borgeat. Après avoir terminé en deuxième et cinquième places respectivement au terme des deux premières courses de la saison, disputées lors du week-end de la fête de Victoria au Canadian Tire Motorsports Park, Borgeat a remporté une victoire convaincante.

Borgeat a réussi à devancer Marco Cirone, le gagnant de la précédente série, par trois secondes. C'est Perry Bortolotti, champion de la série 2011, qui a remporté la troisième place en classe Platine, ayant terminé 17 secondes après Cirone, son nouveau coéquipier.

« Je suis très heureux d'avoir remporté ma première victoire ici, a déclaré Borgeat, natif de Montréal. Nous sommes ainsi en bonne position pour le reste de l'année. Nous visons le championnat. » Borgeat a cependant avoué que sa victoire a été plus difficile à décrocher qu'il ne l'aurait cru. « C'était la première fois que je pilotais une voiture chaussée de pneus Yokohama (conformes au règlement de la série américaine). Ce sont de bons pneus, mais ils ont des caractéristiques différentes des Michelin (conformes au règlement de la série canadienne) auxquels nous sommes habitués. » Étant donné que la séance de pratique de vendredi s'est déroulée sous la pluie, « nous avons opté pour les pneus recommandés par le fabricant et croisé nos doigts. Et je dois avouer que ça s'est somme toute bien déroulé! »

Jean-Frédéric Laberge, gagnant des deux premières courses de l'année, a terminé quatrième au terme d'une course difficile, mais il s'est néanmoins mérité de précieux points en vue du championnat.

En classe Or, c'est encore une fois Bruce Gregory qui a gagné au volant de la 911 GT3 Cup 2008 de SpeedMerchants. « Nous visions le long terme ici, a expliqué Gregory, gagnant de la classe Or à plusieurs reprises. Nous voulions courir selon les règles et sortir indemnes de ce week-end. »

Toujours en classe Or, ce sont Robert Maranda et Shaun McKaigue, un habitué de la série, qui ont terminé en deuxième et troisième places respectivement. « Je voulais courir correctement et terminer la course, a déclaré McKaigue. Mon plan a assez bien fonctionné. J'ai l'impression que j'aurais pu faire mieux, mais j'ai simplement manqué de gaz. »

Présent à la course, comme il l'est à toutes les courses Carrera et GT3 Cup qui sont disputées en marge d'un événement de Formule 1, Michael Dreiser, directeur de la série internationale de courses de marque unique pour Porsche Motorsports, s'est dit impressionné par le succès de la série canadienne.

« Ce fut un plaisir absolu pour moi d'être ici, a affirmé Dreiser. On peut sentir l'enthousiasme que suscite la nouvelle série (canadienne). La course a été très serrée et disciplinée et la foule l'a vraiment appréciée. Nous sommes heureux d'appuyer la Formule 1 depuis 20 ans. »

Le seul homme mécontent dans le paddock après la course a sans doute été Bob Seitz, champion 2011 de la classe Argent. En raison du nombre élevé de coureurs, aucune voiture de classe Argent n'a participé à la course montréalaise. « Aujourd'hui fut difficile, a avoué Bob. C'est plus difficile de devoir se contenter d'observer la course comme spectateur que d'être sur la piste avec les autres coureurs! Aucun doute là-dessus! »

D'autres renseignements, incluant un calendrier téléchargeable et les règlements de la compétition, se trouvent au http://www.imsaracing.net.

La série Porsche GT3 Cup Challenge Canada de Michelin regroupe des conducteurs semi-professionnels qui se disputent la plus importante série de course de voitures de marque unique sur la planète. Avec l'une des meilleures voitures de course au monde, soit la Porsche 911 GT3 Cup, la série est divisée en plusieurs classes pour enseigner aux coureurs les compétences essentielles dont ils auront besoin pour faire carrière dans la série américaine Le Mans présentée par Tequila Patrón.

Renseignements