Association canadienne des dépanneurs en alimentation

Association canadienne des dépanneurs en alimentation

24 mars 2013 08h53 HE

Les dépanneurs applaudissent les mesures policières supplémentaires dans la lutte contre le tabac de contrebande

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 24 mars 2013) - L'Association canadienne des dépanneurs en alimentation (ACDA) applaudit l'annonce faite par le gouvernement Harper dans le cadre du Budget 2013 visant à consacrer des ressources supplémentaires à la lutte contre le tabac de contrebande. Le Budget fédéral a alloué trois millions de dollars sur deux ans pour embaucher une dizaine de policiers supplémentaires pour les services policiers des Premières nations qui se concentreront spécifiquement sur le tabac de contrebande. Cela fait suite à un engagement pris au début du mois à l'effet d'assigner 50 agents de la GRC de plus au Groupe de travail sur le tabac de contrebande, ainsi qu'un renforcement des sanctions pour les récidivistes.

« Nous sommes très heureux que les efforts de lutte contre la contrebande aient été mentionnés dans le budget fédéral, » a déclaré Alex Scholten, président de l'Association canadienne des dépanneurs en alimentation. « Compte tenu de l'accent mis présentement sur l'austérité, cette inclusion indique clairement que la lutte contre cette industrie illégale demeure une priorité du gouvernement Harper. »

L'ACDA a beaucoup collaboré avec les parlementaires fédéraux et la GRC pour les convaincre de l'impact que l'attribution d'agents supplémentaires et des sanctions plus sévères auront sur la lutte contre le tabac de contrebande. La dite attribution de 50 agents de la GRC et l'introduction de peines minimales obligatoires lors d'infractions liées au tabac de contrebande étaient toutes deux des recommandations qui avaient été formulées dans la soumission pré-budgétaire de l'Association, en 2013.

« La contrebande du tabac constitue une grave menace à la sécurité communautaire dans toutes les régions du Canada, compte tenu de ses liens avec le crime organisé et de la facilité avec laquelle les mineurs peuvent se procurer des produits du tabac illégaux. Cette annonce fait ressortir la détermination du gouvernement à remédier à ce grave problème de sécurité publique, » a ajouté M. Scholten.

« Nous attendons avec impatience la mise en application de ces mesures car elles auront un impact significatif sur nos détaillants partout au Canada. »

Renseignements

  • Katlyn Harrison
    Summa Strategies Canada Inc.
    613.235.1400