BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier

07 févr. 2014 06h00 HE

Les deux tiers des générations X et Y croient qu'ils atteindront leurs objectifs les plus importants sur le plan financier, mais ils devront relever des défis tout à fait uniques, selon BMO

- Les gens des générations X et Y sont convaincus qu'ils seront en mesure de s'acheter une maison, d'envoyer leurs enfants à l'université et de profiter d'une retraite confortable

- Cependant, la hausse constante des marchés immobiliers, le report à plus tard de la fondation d'une famille et une épargne insuffisante en vue de la retraite sont quelques-uns des facteurs qui ont changé la donne pour les représentants de ces générations

- En acquérant divers véhicules de placement et en y cotisant régulièrement, ils s'assureront de combler leurs attentes sur le plan financier

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 7 fév. 2014) - Selon un rapport publié aujourd'hui par l'Institut Info-retraite BMO, les gens de la génération X (nés entre 1965 et 1979) et ceux de la génération Y (nés entre 1980 et 2000) se sentent très confiants d'être en mesure d'atteindre leurs objectifs les plus importants sur le plan financier. Cependant, le rapport, intitulé La création de richesse : Les défis financiers des générations X et Y, indique également que cet optimisme est peut-être exagéré, étant donné que les deux groupes devront surmonter des obstacles propres à leurs générations, qui pourraient altérer leur capacité à atteindre leurs objectifs financiers.

Le rapport évalue le sentiment des représentants des générations X et Y pour ce qui est de leur capacité à réaliser certains des objectifs financiers les plus importants dans la vie, tels que :

L'achat d'une maison : Dans l'ensemble, 68 pour cent des gens des générations X et Y sont confiants d'avoir la capacité d'acheter une maison à un moment ou un autre de leur vie. Ceux de l'Alberta et du Québec (71 pour cent), ainsi que ceux des provinces atlantiques (68 pour cent) sont les plus optimistes, tandis que ceux de l'Ontario et des Prairies (67 pour cent) et ceux de la Colombie-Britannique (63 pour cent) sont les moins confiants. Cependant, une maison de taille moyenne au Canada coûte aujourd'hui près de huit fois le salaire annuel moyen avant impôt gagné dans le cadre d'un emploi à temps plein (comparativement à cinq fois en 1997). Cela signifie que les représentants des générations X et Y devront travailler plus fort et plus longtemps et économiser davantage que ceux qui les ont précédés s'ils veulent atteindre l'objectif de devenir propriétaires.

Le financement des études postsecondaires de leurs enfants : Sept Canadiens sur dix des générations X et Y qui prévoient avoir des enfants se disent confiants de pouvoir leur payer des études postsecondaires. Cependant, la réalité est que plusieurs d'entre eux auront de la difficulté à atteindre cet objectif, puisque les jeunes Canadiens d'aujourd'hui ont tendance à avoir des enfants à un âge plus avancé que dans le cas des générations précédentes. Cela se traduit par le fait que de nombreux membres des générations X et Y deviendront des « parents-retraités » (des retraités ayant des revenus limités, mais des enfants suffisamment jeunes pour poursuivre des études postsecondaires). Cette tendance, à laquelle s'ajoute les coûts grandissants des études postsecondaires (on estime qu'il en coûtera jusqu'à 140 000 $ pour envoyer à l'université un enfant né en 2013), continuera très certainement à mettre de la pression sur les rêves des générations X et Y de voir leurs enfants entrer au collège ou à l'université.

Une vie confortable à la retraite : Près des deux tiers des répondants des générations X et Y ont fait preuve d'optimisme quant à leur capacité d'économiser suffisamment pour vivre confortablement une fois à la retraite. Mais ce sentiment de confiance est altéré par le fait que plusieurs parmi ces deux groupes de population n'ont pas encore commencé à épargner en vue de la retraite. Qui plus est, de moins en moins d'emplois sont assortis d'un régime de retraite d'employeur, et les Canadiens vivent aujourd'hui plus longtemps que jamais, ce qui oblige à planifier correctement son budget pour financer une retraite qui durera plus longtemps. Tous ces facteurs laissent entrevoir des batailles difficiles pour les gens de ces deux générations, pour ce qui est d'avoir suffisamment d'argent pour leurs belles années.

« Il est très encourageant de voir que la majorité des gens des générations X et Y sont confiants d'atteindre leurs objectifs financiers les plus importants. Mais la réalité, c'est qu'ils devront faire face à certaines difficultés qu'ils devront absolument connaître et contourner s'ils souhaitent réaliser des choses telles que devenir propriétaires d'une maison, garantir à leurs enfants des études postsecondaires, ou profiter d'un mode de vie qui leur convienne une fois qu'ils seront à la retraite », a expliqué Jean Richard, vice-président, Groupe de gestion du patrimoine, BMO Nesbitt Burns.

« Ces générations devront relever des défis tout à fait uniques, mais on peut voir la lumière au bout du tunnel », a ajouté M. Richard. « S'ils veulent mettre toutes les chances de réussir de leur côté, il est capital qu'ils élaborent un plan financier le plus tôt possible, identifiant leurs objectifs principaux dans la vie ainsi que les coûts qui y sont associés, et qu'ils démarrent un programme d'épargne et de placement, dans le cadre duquel ils pourront acquérir des véhicules de placements tels qu'un CELI, un REER ou un REEE, et y cotiser à intervalles réguliers. Cela les aidera à s'assurer d'une sécurité financière à long terme, et améliorera considérablement leur capacité à atteindre leurs objectifs sur le plan financier. »

Pour consulter le rapport complet, n'hésitez pas à consulter notre site, à l'adresse suivante : www.bmo.com/institutinfopatrimoine.

Consultez les plus récents communiqués de BMO Groupe financier sur Twitter, en suivant le lien @BMOmedia.

À propos de l'Institut Info-Patrimoine BMO

L'Institut Info-Patrimoine BMO offre de l'information et propose des stratégies relatives à la planification du patrimoine et aux décisions financières afin de mieux vous préparer à un avenir financier en toute confiance. L'équipe de professionnels en planification de patrimoine de l'Institut possède des connaissances approfondies de tous les aspects de la planification du patrimoine, notamment de la retraite, de la succession, des impôts et des assurances.

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817 sous le nom de Banque de Montréal, BMO Groupe financier est une société nord-américaine de services financiers hautement diversifiés. Fort d'un actif de 537 milliards de dollars au 31 octobre 2013 et d'un effectif de plus de 45 000 employés, BMO Groupe financier offre une vaste gamme de produits et de solutions dans les domaines des services bancaires de détail, de gestion de patrimoine et de banque d'affaires et de services aux sociétés.

Renseignements