BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier

08 juil. 2011 12h18 HE

Les données sur la création d'emplois démontrent que les entreprises continuent d'embaucher cet été, selon BMO

Selon les résultats du Sondage BMO sur les emplois d'été, les entreprises embauchent des étudiants; près de sept répondants sur dix ont affirmé avoir déjà trouvé un emploi

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 8 juillet 2011) - Les nouvelles données sur l'emploi publiées aujourd'hui révèlent qu'au mois de juin, l'embauche a poursuivi sur sa lancée des cinq premiers mois de l'année 2011. Statistique Canada a ainsi indiqué que 28 400 emplois avaient été créés au mois de juin, en hausse par rapport aux 22 300 embauches enregistrées le mois précédent.

« Cette augmentation du nombre d'emplois créés va dans le sens de la croissance observée au cours des cinq premiers mois de l'année, alors que le taux de chômage demeure stable, à 7,4 pour cent », a déclaré Douglas Porter, économiste en chef délégué, BMO Marchés des capitaux. « Durant la première moitié de l'année, nous avons enregistré la création de 191 800 nouveaux emplois, ce qui correspond à la croissance continue de l'économie canadienne. »

Ces chiffres reflètent les perspectives encourageantes pour les étudiants qui entrent sur le marché du travail pour la saison estivale, selon un nouveau sondage effectué par la firme Léger Marketing pour le compte de BMO Banque de Montréal. Selon les résultats du sondage, 69 pour cent des étudiants de niveau postsecondaire ont trouvé un emploi d'été, alors que les entreprises embauchent davantage du fait de la hausse d'activité durant la saison estivale. Cependant, 19 pour cent des répondants ont affirmé être toujours à la recherche d'un emploi d'été.

Les étudiants de la région des Prairies (53 pour cent) ont été plus enclins à répondre qu'ils occupaient un emploi d'été à temps plein, comparativement à seulement 30 pour cent dans le cas des étudiants ontariens.

« Notre étude démontre que les entrepreneurs font preuve d'optimisme face à l'économie, et aux perspectives de croissance de leurs entreprises », a expliqué Cathy Pin, vice-présidente, Services bancaires aux entreprises, BMO Banque de Montréal. « Les nouveaux chiffres de l'emploi laissent entrevoir de bonnes perspectives. Nous observons une volonté de dépenser et d'investir, que ce soit dans de nouveaux équipements ou dans l'embauche d'employés étudiants en vue de la saison estivale. »

Le sondage démontre également que parmi une vaste gamme de secteurs d'activité, la plupart des étudiants prévoient travailler dans la vente ou dans le secteur du service à la clientèle. Voici les différents secteurs au sein desquels les étudiants pensent trouver un emploi cet été :

  • ventes / service à la clientèle (15 pour cent);
  • vente au détail (13 pour cent);
  • secteur des services (p. ex., la restauration) (12 pour cent);
  • emplois du gouvernement (12 pour cent);
  • camps d'été (6 pour cent);
  • tourisme d'accueil (3 pour cent);
  • secteur manufacturier (3 pour cent);
  • construction (p. ex., aménagement paysager, peinture) (2 pour cent);
  • services financiers (2 pour cent);
  • organismes à but non lucratif (2 pour cent).

« Il y a eu une forte hausse dans la création d'emplois au sein du secteur public au mois de juin, ce qui permet de contrebalancer la baisse du nombre de travailleurs autonomes. Les gains les plus importants ont été observés dans le secteur des transports et de l'entreposage, ainsi que dans celui des services financiers. Le secteur manufacturier et celui de la construction ont également enregistré des gains modérés. D'une façon générale, il est indéniable que le marché de l'emploi au Canada continue de faire des progrès importants », a ajouté M. Porter.

Le sondage BMO a été effectué en ligne, du 18 au 26 mai 2011, auprès de 625 canadiens âgés de 18 ans et plus effectuant actuellement des études postsecondaires, et choisis parmi l'échantillon Internet de la firme Léger Marketing, LégerWeb. Un échantillon aléatoire de cette taille entraîne une marge d'erreur de +/- 3,9 %.

Renseignements