Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

16 juil. 2014 17h59 HE

Les éleveurs de vison obtiennent un sursis pour rembourser leurs avances

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 16 juillet 2014) - Agriculture et Agroalimentaire Canada

Les éleveurs de vison du Canada qui font face à des difficultés financières au moment où ils s'ajustent à une profonde transformation du marché mondial du vison auront plus de temps pour rembourser leurs avances du Programme de paiements anticipés (PPA). Le ministre de l'Agriculture Gerry Ritz a annoncé aujourd'hui un sursis national à la mise en défaut des éleveurs à qui l'Agri-Commodity Management Association (ACMA), la PEI Federation of Agriculture, l'Association des éleveurs de vison du Canada, la Newfoundland Federation and Labrador of Agriculture ou la Fur Farmers of Canada Marketing Association ont versé une avance du PPA de 2013 pour des pelleteries de vison.

Les éleveurs de vison ont maintenant jusqu'au 1er juin 2015 pour rembourser la totalité de leurs avances de 2013. Le sursis à la mise en défaut a été accordé à la demande des administrateurs du PPA afin que les éleveurs aient huit mois de plus pour vendre leurs pelleteries et rembourser leurs avances non réglées. Ils pourront aussi rembourser leurs avances du PPA au comptant sans pénalité et à un taux inférieur au taux d'avance initial du PPA, compte tenu de la baisse des prix.

Les éleveurs qui ont reçu une avance du PPA applicable à des pelleteries de vison pour la campagne de production 2013 sont admissibles au sursis à la mise en défaut et sont invités à communiquer avec leur administrateur du PPA pour obtenir d'autres précisions.

Les faits en bref

  • Le prix des fourrures de vison a diminué considérablement au cours de la dernière année. En conséquence, il se peut que les éleveurs de vison soient incapables de rembourser leurs avances du PPA d'ici la date limite du 30 septembre 2014.
  • Le PPA est un programme de garantie d'emprunt qui permet aux producteurs d'avoir accès plus facilement au crédit grâce à des avances de fonds. Les producteurs peuvent recevoir une avance maximale de 400 000 $ en fonction de la valeur de leurs produits agricoles, la première tranche de 100 000 $ pour chaque année de production étant exempte d'intérêt. La date limite de remboursement des avances du PPA pour la campagne de production 2013 a été repoussée au 1er juin 2015.
  • Le Canada comptait 233 exploitations d'élevage de vison en 2012, comparativement à 224 en 2008. Les recettes provenant de la vente de fourrures (y compris celles de renard et de vison) au Canada ont totalisé près de 248 millions de dollars en 2013, comparativement à près de 92 millions de dollars en 2008. (Statistique Canada)

Citations

«Le sursis à la mise en défaut atténuera les contraintes auxquelles font face les éleveurs en leur donnant plus de temps pour vendre leurs pelleteries. Il augmentera leurs liquidités et contribuera ainsi à notre économie. »

- Gerry Ritz, ministre de l'Agriculture

«Le sursis de huit mois pour le remboursement des avances soulagera les pressions liées aux liquidités, ce qui permettra aux éleveurs de mettre leurs pelleteries sur le marché à l'hiver et au printemps. »

- Brad McCallum, directeur exécutif, Agri-Commodity Management Association

Liens additionnels

- Programme de paiements anticipés

- Agri-Commodity Management Association (ACMA)

- PEI Federation of Agriculture

- Association des éleveurs de vison du Canada

- Newfoundland and Labrador Federation of Agriculture

- Fur Farmers of Canada Marketing Association

Renseignements

  • Jeff English
    Directeur des communications
    Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
    613-773-1059

    Relations avec les médias
    Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa (Ontario)
    613-773-7972
    1-866-345-7972
    Suivez-nous sur Twitter : @AAC_Canada