Industrie Canada

Industrie Canada

06 mars 2012 08h31 HE

Les emplois, la croissance et la prospérité reposent sur la mise en marché des fruits des esprits les plus brillants

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 6 mars 2012) - Comment donner naissance au prochain Research In Motion, Apple, Intel ou Facebook? D'où viendra le prochain Bill Gates, Jim Balsillie, Mike Lazaridis ou Steve Jobs? Comment s'assurer que ces entreprises et cerveaux s'épanouissent au Canada? Voilà les questions que le ministre d'État aux Sciences et à la Technologie, l'honorable Gary Goodyear, a posées aujourd'hui, à Ottawa, lors d'une allocution devant les membres du Club économique du Canada.

« Afin d'assurer la compétitivité économique à long terme du Canada, nous devons appuyer les entreprises qui misent sur l'innovation pour croître et créer des emplois, a déclaré le ministre d'État Goodyear. Voilà pourquoi les sciences et la technologie sont une priorité de notre gouvernement depuis son arrivée au pouvoir. »

En effet, le gouvernement du Canada a fait du soutien aux sciences et à la technologie (S et T) une priorité clé depuis 2006, en adoptant notamment en 2007 sa stratégie des S et T.

Les dépenses fédérales dans ce domaine ont atteint 11,7 milliards de dollars en 2010-2011. « Nous avons concrétisé cet engagement dans les phases successives du Plan d'action économique du Canada », a ajouté le ministre d'État Goodyear.

La stratégie des S et T est orientée par le principe selon lequel l'innovation découle de la collaboration et de la commercialisation d'idées issues des ateliers de fabrication ou des laboratoires universitaires. « Notre stratégie — et nos importants investissements —favorise la formation de partenariats entre le secteur privé, le milieu universitaire et le gouvernement », a renchéri le ministre d'État Goodyear.

Dans son discours, le ministre d'État Goodyear a souligné les réalisations du gouvernement du Canada au titre de la stratégie des S et T, laquelle vise à attirer et à retenir au pays les chercheurs les plus talentueux au monde, à accroître les investissements dans la recherche-développement (R-D) et à commercialiser les résultats prometteurs de la recherche.

Le ministre d'État Goodyear a aussi indiqué que le gouvernement donnerait suite sous peu aux recommandations du groupe d'experts indépendant qui avait été mandaté d'examiner le soutien fédéral à la R-D menée par les entreprises. « Le groupe d'experts, présidé par Tom Jenkins, a présenté son rapport en octobre dernier et a fait un travail remarquable, a affirmé le ministre d'État. Nous convenons de l'orientation générale des changements proposés afin de répondre aux enjeux auxquels les entreprises canadiennes font face en matière de R-D, et nous agirons bientôt. »

Le gouvernement évalue les recommandations du groupe d'experts en tenant compte de son programme économique global et de ses autres priorités, et se prépare à agir pour donner suite aux recommandations.

Pour en apprendre davantage au sujet des initiatives du gouvernement du Canada en S et T, veuillez consulter le site Web Les sciences et la technologie pour les Canadiens (www.science.gc.ca).

Renseignements

  • Stephanie Thomas
    Adjointe spéciale (Communications)
    Cabinet de l'honorable Gary Goodyear
    Ministre d'Etat (Sciences et Technologie)
    613-960-7728

    Relations avec les médias
    Industrie Canada
    613-943-2502