TUAC Canada

TUAC Canada

07 févr. 2012 14h47 HE

Les employé(e)s de Zellers s'unissent pour demander à la société target de respecter les droits des travailleurs

Les employé(e)s de Zellers gagnent des appuis partout au Canada en faisant une nouvelle campagne, dont le site Internet est à l'adresse www.targetnosdroits.ca, afin de demander au grand détaillant mondial Target de respecter la Loi sur les normes du travail au Québec lorsqu'elle embauchera le personnel pour ses "nouveaux" magasins au Canada

QUÉBEC CITY, QUÉBEC--(Marketwire - 7 fév. 2012) - Impatiente de faire son entrée au nord de la frontière états-unienne en vendant ses produits de marques célèbres qui ont du succès sur le marché (comme la REDCard), la société Target a récemment effectué des démarches pour accéder au marché canadien en achetant un certain nombre d'établissements de l'entreprise Zellers dans tout le pays. Cependant, Target affirme n'avoir acheté que les baux et prétend n'avoir aucune obligation de garder les employé(e)s des Zellers. D'un même souffle, Target annonce que tous les emplois offerts dans les magasins transformés seront tenus par de nouveaux employé(e)s et que ceux qui travaillaient dans les anciens magasins Zellers devront postuler une seconde fois l'emploi qu'ils occupaient déjà au même endroit pour y reprendre leur travail en se contentant du salaire d'entrée. Bon nombre de ces personnes travaillaient chez Zellers depuis plus de 25 ans.

En raison de la manière dont la société Target s'y prend pour faire son entrée au Canada, un nombre grandissant d'employé(e)s de Zellers de toutes les régions, unissent leurs voix afin d'exiger que Target respecte leurs droits. À l'occasion de la campagne qui se tient à cette fin, c'est en collaboration avec des ami(e)s ainsi que des défenseur(e)s des droits des travailleuses et des travailleurs qu'ils ont lancé le site Internet www.targetnosdroits.ca.

Le respect des droits des travailleurs et des travailleuses est l'affaire de tous. En bafouant les droits des employés des Zellers, Target contrevient à la Loi sur les normes du travail du Québec qui garantit à tous des conditions minimales de travail. C'est pourquoi nous demandons aux gens qui les appuient de prendre position en envoyant une lettre au P.D.G. de Target Gregg Steinhafel. Par ailleurs, le groupe a lancé une page Facebook à l'adresse www.facebook.com/targetnosdroits, à laquelle s'intéresse un nombre croissant de membres du réseau social.

« La présente campagne a de l'importance pour toutes celles et tous ceux qui se soucient de la justice et du respect », déclare Kevin Shimmin, militant de la lutte contre la pauvreté et organisateur syndical chez les TUAC Canada. « Cinq mille personnes pourraient perdre leur emploi, ce qui risque d'être désastreux pour leurs familles et la population de nos villes et de nos régions. En ce moment, les employé(e)s de Zellers ont besoin de notre soutien afin de ne pas perdre leur emploi ni leur gagne-pain. En nous unissant, nous pouvons exiger que la société Target respecte les droits des travailleuses et des travailleurs du Canada. » Les employé(e)s de 16 magasins Zellers situés en Colombie-Britannique, en Ontario et au Québec ont la fierté d'être membres du syndicat des Travailleurs et travailleuses unis de l'alimentation et du commerce (TUAC Canada), soit la plus grande organisation syndicale de tout le pays dans le secteur de la vente au détail.

Pour obtenir de plus amples informations sur la campagne exigeant que Target respecte les droits des travailleurs et des travailleuses conférés par la Loi sur les normes du travail, il suffit de se rendre à l'adresse www.targetnosdroits.ca.

Renseignements

  • TUAC 503
    Roxane Larouche
    Responsable des communications
    Bureau : 418 623-4388, poste 224
    Cellulaire : 418 805-8008
    roxane.larouche@tuac503.org