Société canadienne de pédiatrie



Société canadienne de pédiatrie

11 janv. 2013 00h01 HE

Les enfants canadiens ont besoin d'un meilleur accès à des soins dentaires de qualité

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 11 jan. 2013) - Tous les enfants et les adolescents du Canada ont besoin du même accès aux soins buccodentaires, quel que soit leur lieu de résidence ou la situation socioéconomique de leur famille, affirme la Société canadienne de pédiatrie (SCP) dans un document de principes publié aujourd'hui.

Le nombre d'enfants canadiens ayant des caries dentaires est en hausse. En effet, 57 % des enfants de six à 11 ans ont eu une carie, et l'extraction de dents cariées est la principale intervention à être exécutée dans les hôpitaux pédiatriques canadiens chez les enfants d'âge préscolaire. Les données probantes sont claires : les visites dentaires préventives améliorent la santé buccodentaire et réduisent les coûts par la suite. Pourtant, le financement public des soins buccodentaires diminue, et de nombreuses familles doivent les payer de leur poche. Sans assurance dentaire, ces coûts peuvent être exorbitants.

« Les régimes de soins buccodentaires des enfants varient énormément selon les provinces et les territoires », affirme la docteure Anne Rowan-Legg, auteure du document de principes et membre du comité de la pédiatrie communautaire de la SCP. En Alberta et en Colombie-Britannique, par exemple, les enfants et les adolescents de familles à faible revenu ont droit à des prestations pour les soins dentaires de base jusqu'à 18 ans, tandis qu'en Nouvelle-Écosse, ces prestations prennent fin à dix ans. « Quel que soit leur lieu de résidence, tous les enfants canadiens méritent le même accès à des soins buccodentaires préventifs et thérapeutiques. »

La SCP veut que les gouvernements provinciaux et territoriaux collaborent avec leur association dentaire et les chefs de file à l'élaboration d'une stratégie de santé buccodentaire, afin que tous les enfants aient accès à des soins dentaires de qualité.

Des maladies dentaires non traitées peuvent provoquer des douleurs orales et avoir un effet dévastateur sur l'enfant, y compris un retard de croissance, une alimentation insuffisante, des infections et des troubles de comportement et d'apprentissage. « La santé buccodentaire joue un rôle très important dans la communication, la socialisation et l'estime de soi de l'enfant, et il faudrait vraiment qu'elle soit considérée comme faisant partie de l'état de santé global de l'enfant », ajoute la docteure Rowan-Legg.

La Société canadienne de pédiatrie est une association nationale de professionnels qui fait la promotion des besoins de santé des enfants et des adolescents. Fondée en 1922, la SCP représente plus de 3 000 pédiatres, pédiatres surspécialisés et autres professionnels de la santé des enfants au Canada.

Pour accéder au document de principes complet, écrivez à media@cps.ca.

Renseignements

  • Renseignements : Société canadienne de pédiatrie
    Andrée Dion
    Coordonnatrice des relationnistes
    613-526-9397, poste 247
    media@cps.ca