l’Association canadienne des entraîneurs professionnels

09 févr. 2005 11h00 HE

Les Entraîneurs Et Les Entraîneures Exhortent Le Premier Ministre

À Utiliser Le Budget Afin De Lancer Le Plan Pour Le Sport Attention: Rédacteur à l'éducation, Rédacteur des médias, Directeur général et de l'information, Rédacteur des sports, Rédacteur aux affaires politiques et gouvernementales OTTAWA, ONTARIO – LE 9 FÉVRIER 2005. --(CCNMatthews - 9 fév. 2005) - Les entraîneurs et les entraîneures canadiens ont enjoint aujourd'hui le premier ministre à utiliser le prochain budget fédéral pour prendre des mesures décisives à l'égard de son nouveau plan pour le sport.

«M. Martin a demandé un tel plan l'automne dernier et nous savons que le gouvernement a travaillé à ce plan», a déclaré Ian Bird, directeur administratif de l'Association canadienne des entraîneurs professionnels (ACEP). «Dans deux semaines, nous nous attendons à voir dans le budget des signes tangibles que le premier ministre est prêt à mettre le plan à exécution.»

À une conférence de presse tenue ce matin sur la colline du Parlement, Danielle Sauvageau, entraîneure en chef de l'équipe féminine de hockey aux les 2002 olympiques, a demandé instamment au premier ministre de saisir une occasion unique d'investir dans le sport.

«Les meilleurs jeunes joueurs et joueuses canadiens de hockey - en fait, tous nos meilleurs athlètes des sports d'hiver - se préparent pour les Jeux olympiques et les Jeux paralympiques d'hiver de 2010, a-t-elle dit. Si nous voulons avoir l'espoir de réaliser le but d'être la nation qui finira en première position au classement général, il faut un ferme engagement financier à long terme du gouvernement fédéral. C'est ce à quoi nous nous attendrons le 23 février.»

Afin que le plan du premier ministre se réalise, les entraîneurs et les entraîneures canadiens comptent sur le fait que M. Martin utilise le prochain budget pour :

- engager au moins 180 millions de dollars de financement fédéral par an jusqu'aux Jeux d'hiver de 2010;
- faire un investissement pluriannuel dans les entraîneurs et les entraîneures de carrière qui jouent un rôle crucial dans le développement et le succès des athlètes de tous les niveaux aux compétitions;
- s'engager à faire un investissement « du terrain de jeux au podium » qui produise des niveaux plus élevés de pratique du sport et de l'activité physique parmi les Canadiens et les Canadiennes de tous les âges et de tous les niveaux.

Plus de 20 des entraîneurs et des entraîneures canadiens les plus chevronnés sont à Ottawa cette semaine afin de rencontrer des députés et des députées en vue d'obtenir du soutien pour ces investissements fondamentaux dans le système sportif canadien.

«La communauté des sports s'est ralliée comme jamais auparavant afin de jeter les bases du plan du premier ministre», a ajouté le président de l'ACEP, Dave Johnson. «Nous sommes sûrs que le budget démontrera l'engagement de M. Martin de faire des investissements indispensables dans le sport canadien.»

- 30 -
/Renseignements: Pour en savoir davantage, veuillez communiquer avec: Tricia K. Spooner Association canadienne des entraîneurs professionnels Tél. cell. 613.291.0420 tkspooner@sympatico.ca/ IN: ÉDUCATION, SANTÉ, MÉDIA, POLITIQUE, SPORT

Renseignements

  • Tricia K. Spooner, operations et communications, l'Association canadienne des entraîneurs professionnels
    Numéro de téléphone: 613-291-0420