Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

08 déc. 2016 10h42 HE

Les Forces armées canadiennes recevront de nouveaux aéronefs de recherche et de sauvetage

TRENTON, ONTARIO--(Marketwired - 8 déc. 2016) - Gouvernement du Canada

La recherche et le sauvetage sont des services publics essentiels qui sont offerts à la population canadienne d'un bout à l'autre du pays. C'est pourquoi le gouvernement du Canada bâtit une force militaire plus souple et mieux équipée, tout en obtenant le meilleur rapport qualité-prix pour les Canadiens.

À la suite d'un processus rigoureux, ouvert et transparent, le gouvernement du Canada a annoncé aujourd'hui l'attribution d'un contrat de 2,4 milliards de dollars à Airbus Defence and Space en vue de remplacer la flotte d'aéronefs CC-115 Buffalo et CC-130 Hercules du Canada. L'entreprise a conclu un partenariat avec PAL Aerospace, établie à Terre-Neuve-et-Labrador, pour la prestation de services d'entretien et de soutien. Le contrat offrira une solution de recherche et de sauvetage complète qui est moderne et avancée sur le plan technologique et comprendra des services d'entretien et de soutien jusqu'en 2043.

Dans le cadre de ce contrat, Airbus fournira 16 aéronefs C295W dotés de systèmes à la fine pointe de la technologie, qui appuieront les opérations de recherche et de sauvetage au Canada, et construira un nouveau centre de formation équipé de simulateurs à Comox, en Colombie-Britannique. L'entreprise offrira également des services d'entretien et de soutien continus. Ce contrat est aussi assorti d'options de prolongation des services d'entretien et de soutien pour une période supplémentaire de 15 ans. Si le Canada décide de profiter de ces options supplémentaires, la valeur du contrat pourrait se chiffrer à 4,7 milliards de dollars.

La nouvelle technologie visée par cette acquisition comprend des systèmes de communication ultramodernes qui permettra au personnel de recherche et de sauvetage d'échanger en temps réel des renseignements avec leurs partenaires au sol. Au moyen de capteurs intégrés, l'équipage sera en mesure de localiser des personnes ou des objets, comme des avions écrasés au sol, dans un rayon de plus de 40 kilomètres, et ce, même lorsque la luminosité est faible.

Dans sa proposition, Airbus Defence and Space s'est engagée à investir dans l'économie canadienne un montant équivalant à la valeur du contrat, ce qui se traduira par la création et le maintien de bons emplois pour la classe moyenne. Conformément à la Politique sur les retombées industrielles et technologiques du Canada, l'entreprise fera participer nombre des principales entreprises du secteur de l'aérospatiale du Canada à sa chaîne mondiale d'approvisionnement, en plus d'établir des partenariats stratégiques avec des entreprises canadiennes pour veiller à ce que l'entretien des aéronefs soit effectué au Canada, par une main-d'œuvre canadienne. Ce travail contribuera à faire croître le secteur novateur et solide de l'aérospatiale du Canada, tout en créant des emplois très rémunérateurs pour la classe moyenne et ceux qui travaillent fort pour en faire partie.

Citations

« Dans un grand pays comme le Canada, notre personnel chargé des opérations de recherche et de sauvetage doit être muni de l'équipement approprié pour faire face aux différentes situations qui se présentent dans leur quotidien. En travaillant étroitement avec des partenaires par l'intermédiaire d'un processus concurrentiel ouvert et équitable, nous avons choisi des aéronefs et une technologie de pointe qui garantiront la sécurité des Canadiens d'un bout à l'autre du pays, tout en fournissant de bons emplois pour la classe moyenne. »

- L'honorable Judy M. Foote, Ministre des Services publics et de l'Approvisionnement

« Les membres de la collectivité de recherche et sauvetage de l'Aviation royale canadienne sont parmi les mieux entrainés du monde et interviennent dans tous les types d'environnement, que ce soit dans l'Arctique, dans les Rocheuses ou au milieu de l'océan. Les Canadiens en situation de détresse peuvent compter sur eux pour qu'ils donnent toujours le meilleur d'eux-mêmes dans le but de sauver des vies. Grâce à cette technologie, nous fournissons à nos femmes et hommes en uniforme les outils dont ils ont besoin pour mener à bien des opérations efficaces et essentielles de recherche et de sauvetage. »

- L'honorable Harjit S. Sajjan, Ministre de la Défense nationale

« Conformément à la Politique sur les retombées industrielles et technologiques, la totalité de la valeur du contrat sera investie dans l'économie canadienne. Airbus Defence and Space veillera à ce que les travaux d'entretien, de réparation et de révision des aéronefs ainsi que la formation aient lieu au Canada, ce qui créera des emplois rémunérateurs et de grande valeur pour la classe moyenne canadienne et favorisera la viabilité et la croissance du secteur canadien de l'aérospatiale et de la défense. »

- L'honorable Navdeep Bains, Ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique

Les faits en bref

  • Les Forces armées canadiennes sont responsables d'exécuter les opérations aéronautiques de recherche et de sauvetage. En collaboration avec les gouvernements provinciaux et territoriaux et les administrations municipales, ainsi que des organisations locales de recherche et de sauvetage, les Forces armées viennent en aide aux Canadiens en situation de détresse à l'échelle du pays et en mer.
  • Le contrat initial, qui est d'une durée de 11 ans, est évalué à 2,4 milliards de dollars (taxes applicables en sus) et comprend l'acquisition et l'organisation pendant une période de 6 ans, y compris la construction du nouveau centre de formation à Comox (Colombie-Britannique), et la prestation de services d'entretien et de soutien au cours des 5 premières années.
  • Le contrat est fondé sur le rendement. Autrement dit, l'entrepreneur ne sera rémunéré que lorsqu'il livrera l'équipement et offrira les services et que le Canada les acceptera.
  • Ce contrat est aussi assorti d'options de prolongation des services d'entretien et de soutien pour une période supplémentaire de 15 ans. Si le Canada décide de profiter de ces options supplémentaires, la valeur du contrat pourrait se chiffrer à 4,7 milliards de dollars (taxes applicables en sus).
  • Un surveillant de l'équité a été embauché pour surveiller le processus d'approvisionnement et faire rapport sur son ouverture et sa transparence. Dans son rapport, il n'a signalé aucun problème relatif à l'équité.
  • Les aéronefs CC-115 Buffalo et CC-130 Hercules ont bien servi le Canada au cours des 20 à 40 dernières années. Chaque année, ces aéronefs exécutent 350 missions et sauvent la vie de milliers de Canadiens.
  • Au cours de la transition, les flottes existantes continueront d'être exploitées et entretenues pour assumer les responsabilités en matière de recherche et sauvetage.

Produits connexes

Document d'information : Une solution de recherche et de sauvetage moderne et efficace pour les Forces armées canadiennes

Document d'information : Processus d'approvisionnement pour aéronef de recherche et de sauvetage à voilure fixe

Infographie : L'achat des futurs aéronefs de recherche et sauvetage à voilure fixe

Infographie : Capacité

Liens connexes

Services publics et Approvisionnement Canada : Projet de remplacement d'aéronefs de recherche et sauvetage à voilure fixe

Défense nationale : Investir dans l'équipement

Aviation royale canadienne : Recherche et sauvetage

Recherche et sauvetage au Canada : Une responsabilité partagée

Innovation, Sciences et Développement économique Canada : Retombées industrielles et technologiques

Suivez-nous sur Twitter.

Suivez-nous sur Facebook.

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Services publics et Approvisionnement Canada
    819-420-5501
    media@tpsgc-pwgsc.gc.ca

    Relations avec les médias
    Ministère de la Défense nationale
    613-996-2353 ou Sans-frais : 1-866-377-0811
    mlo-blm@forces.gc.ca

    Annie Trépanier
    Cabinet de l'honorable Judy M. Foote
    819-997-5421

    Jordan Owens
    Cabinet du ministre de la Défense nationale
    613-996-3100
    jordan.owens@forces.gc.ca