Ministère de la Défense nationale



Ministère de la Défense nationale

21 nov. 2012 15h40 HE

Les Forces canadiennes reçoivent la plus haute distinction honorifique de l'OTAN pour souligner leurs exploits médicaux en Afghanistan

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 21 nov. 2012) - Aujourd'hui, dans le cadre de la réunion bisannuelle du Comité des chefs des services de santé militaires qui a eu lieu au quartier général de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN), à Bruxelles, le prix Dominique-Jean Larrey a été décerné au Canada pour la mise en œuvre et le commandement de l'unité médicale multinationale de rôle 3 de l'OTAN à l'aérodrome de Kandahar, en Afghanistan, de 2006 à 2009. Il s'agissait de la toute première fois qu'un hôpital de campagne multinational de l'OTAN participait aux opérations de combat.

Le prix Dominique-Jean Larrey est la plus haute distinction honorifique décernée par l'OTAN dans le domaine du soutien médical. Il vise à reconnaître les réalisations importantes et durables au chapitre de la multinationalité et de l'interopérabilité de l'OTAN ou les améliorations apportées à la prestation de soins de santé lors des missions de l'OTAN dans les domaines du soutien médical militaire ou de l'évolution des soins de santé militaires. Ce n'est que la deuxième fois que ce prix est décerné.

Le prix a été remis au brigadier-général Jean-Robert Bernier, médecin-chef des Forces canadiennes (FC) et au colonel Jacques Ricard, premier commandant de l'unité médicale. Les FC ont été récompensées pour leur formidable leadership et pour l'extraordinaire succès clinique qu'elles ont connu tout au long de la mission, réussissant à maintenir le taux de survie le plus élevé à ce jour parmi les victimes de guerre. Les FC ont également été saluées pour leurs méthodes de travail novatrices, qui intégraient des équipes médicales multinationales formées de personnel civil et militaire en provenance de pays partenaire, dont l'Australie, le Danemark, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni et les États-Unis.

« C'est avec grand plaisir que je transmets mes félicitations au médecin-chef des Forces canadiennes, ainsi qu'aux hommes et aux femmes qui ont dirigé l'unité médicale multinational de rôle 3 de l'OTAN, et à ceux et celles qui ont servi là-bas pendant près de quatre ans, soit de 2006 à 2009, a déclaré l'honorable Peter MacKay, ministre de la Défense nationale. Avec le solide appui des forces opérationnelles interarmées canadiennes et des commandements opérationnels des Forces canadiennes, l'équipe des Services de santé des Forces canadiennes et le renfort venu de forces alliées ont réussi à donner d'excellents soins tout au long de la mission et l'unité de rôle 3 est considérée comme l'un des meilleurs centre de traumatologie du monde. Sous la direction des Forces canadiennes, les victimes des pays membres de l'OTAN qui présentaient encore des signes vitaux à leur arrivée à l'unité de rôle 3 avaient 98 pour cent de chances de quitter l'hôpital en vie. »

« La santé des hommes et femmes en uniforme figure en tête de liste des priorités de notre gouvernement, et ce prix témoigne de la qualité des soins que nous offrons, a continué le ministre MacKay. Le leadership et le professionnalisme de calibre mondial démontré à l'hôpital de rôle 3 illustre clairement que notre personnel médical compte parmi les meilleurs au monde, et la réussite globale de l'unité fait rejaillir les honneurs sur tous ceux qui y ont travaillé. »

« Grâce au soutien de nombreux éléments des Forces canadiennes, l'unité médicale multinationale de rôle 3 a pu fournir de façon admirable des soins chirurgicaux et médicaux de pointe aux victimes des pays de la coalition, aux civils afghans et aux ennemis dans des conditions extrêmement difficiles, une attaque pouvant survenir à tout moment. Plus de 800 membres du personnel des Services de santé des Forces canadiennes ont travaillé là-bas avec des partenaires de la coalition pendant que l'hôpital était sous le commandement du Canada, a expliqué le brigadier-général Bernier. Ce prix témoigne du dévouement et du professionnalisme exemplaires des militaires et civils canadiens et alliés qui ont servi là-bas. L'équipe a toujours respecté les normes éthiques et cliniques les plus élevées au moment de soigner les patients et de jouer le rôle de mentor auprès du personnel médical militaire afghan. Il s'agit d'un grand jour pour le Canada et pour les Services de santé des Forces canadiennes. »

Les FC, avec le soutien de leurs partenaires en matière de soins médicaux, se sont engagées à offrir un éventail complet de soins aux militaires canadiens, peu importe où et quand ils servent, et ce, en respectant les normes les plus élevées au chapitre des soins de santé. Dans le cadre de cet engagement, le 12 septembre 2012, le ministre MacKay a annoncé que 11,4 millions de dollars supplémentaires seraient investis pour améliorer les soins et les programmes de prévention des FC en santé mentale. Cette initiative. Cette initiative, lancée par le ministre MacKay, porte le total du budget annuel des FC en matière de santé à environ 440 millions de dollars.

Note au rédacteur en chef/directeur des nouvelles : Pour en savoir plus, veuillez consulter les liens suivants.

Services de santé des Forces canadiennes http://www.forces.gc.ca/health-sante/default-fra.asp

Comité des chefs des services de santé militaires : http://www.nato.int/cps/en/natolive/topics_49168.htm

Renseignements