Innovation, Sciences et Développement économique Canada

Innovation, Sciences et Développement économique Canada

13 avr. 2016 14h56 HE

Les fournisseurs canadiens du secteur de l'automobile construisent les véhicules de l'avenir

Le gouvernement favorise l'innovation dans la chaîne d'approvisionnement de l'automobile au Canada

KITCHENER, ONTARIO--(Marketwired - 13 avril 2016) - Innovation, Sciences et Développement économique Canada

Le ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, l'honorable Navdeep Bains, et la ministre de la Petite Entreprise et du Tourisme, l'honorable Bardish Chagger, ont annoncé aujourd'hui l'octroi d'environ 19,6 millions de dollars pour la réalisation de sept nouveaux projets au titre du Programme d'innovation pour les fournisseurs du secteur de l'automobile du gouvernement du Canada.

Les ministres ont fait cette annonce lors d'une visite à Pravala Car, une entreprise de Kitchener, qui recevra une contribution pouvant atteindre 9,7 millions de dollars pour effectuer la conception d'une plateforme permettant d'établir une connectivité réseau fiable et ininterrompue pour les véhicules automobiles.

La chaîne d'approvisionnement de l'automobile au Canada est au cœur de l'innovation du secteur de l'automobile canadien, que l'on parle des logiciels et systèmes qui propulseront les voitures autonomes et connectées de demain, ou encore des composantes plus légères et plus résistantes qui rendront les automobiles plus écologiques. Le Programme d'innovation pour les fournisseurs du secteur de l'automobile favorise ce genre d'innovation et aide les fournisseurs canadiens à tirer pleinement parti des nouvelles possibilités offertes par un secteur qui dépend des technologies modernes.

Le gouvernement du Canada continue à investir dans de petites et moyennes entreprises qui font passer les nouvelles technologies de la phase initiale de développement au marché mondial de l'automobile. En plus des investissements annoncés aujourd'hui, le gouvernement prolongera, tel qu'annoncé dans le budget de 2016, le Fonds d'innovation pour le secteur de l'automobile jusqu'à la fin de 2020-2021. Ce fonds devait être aboli à la fin de l'exercice 2017-2018.

Citation

« Les projets financés par le Programme d'innovation pour les fournisseurs du secteur de l'automobile témoignent de l'innovation mise de l'avant par les fournisseurs canadiens de l'automobile pour créer les technologies écologiques qui façonneront les voitures de l'avenir. Par nos efforts, dont l'engagement pris dans le Budget de 2016 pour prolonger jusqu'à la fin de 2020-2021 le Fonds d'innovation pour le secteur de l'automobile, nous aidons le secteur canadien de l'automobile à innover, à croître et à devenir plus concurrentiel sur les marchés mondiaux. »

- Le ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, l'honorable Navdeep Bains

Les faits en bref

  • L'automobile est le secteur de fabrication le plus important du Canada. Ce secteur produit plus de 2 millions de véhicules par année - environ une auto toutes les 13 secondes.
  • Il emploie quelque 121 500 Canadiens directement et 390 700 indirectement. De tous les secteurs, c'est celui qui a l'effet multiplicateur le plus important sur l'emploi : 6 emplois sont associés à chaque emploi sur une chaîne de montage.
  • Les forces du Canada en matière de recherche, notamment dans des domaines comme l'allégement des véhicules et les technologies de l'information et des communications, sont des occasions à saisir si nous voulons contribuer à la conception et la construction des voitures de l'avenir. Tel qu'annoncé dans le budget de 2016, le gouvernement prolongera le Fonds d'innovation pour le secteur de l'automobile jusqu'à la fin de 2020-2021, afin que cette expertise puisse être partagée avec divers partenaires et intervenants.

Suivez le ministre Bains sur Twitter : @MinistreISDE

Document d'information

Programme d'innovation pour les fournisseurs du secteur de l'automobile

Le 13 avril 2016, le gouvernement du Canada a annoncé l'octroi de 19,6 millions de dollars pour la réalisation de sept nouveaux projets aux termes du Programme d'innovation pour les fournisseurs du secteur de l'automobile (PIFSA). Ce programme aide les fournisseurs canadiens de pièces automobiles à acquérir un avantage concurrentiel au moyen de produits et de processus novateurs.

  • Pravala Car, de Kitchener (Ontario), concevra une plateforme permettant d'établir une connectivité réseau fiable et ininterrompue pour les véhicules (contribution pouvant atteindre 9,7 millions de dollars).
  • Exco Technologies Limited, de Markham (Ontario), fabriquera des moules à coulée sous haute pression qui serviront à produire des pièces de groupes motopropulseurs et des pièces structurelles nécessitant une moins grande quantité d'acier. Cette technique réduira le gaspillage et accélérera la production de pièces automobiles (contribution pouvant atteindre 4,6 millions de dollars).
  • Verbom inc., de Sherbrooke (Québec), améliorera son procédé de formage de panneaux et de pièces complexes en aluminium, ce qui aura pour résultat de diminuer la consommation de carburant des véhicules (contribution pouvant atteindre 2,6 millions de dollars).
  • The Electromac Group, de Windsor (Ontario), mettra au point un prototype et un procédé novateurs de marquage à chaud pour la production de petites composantes à la fois plus résistantes et plus légères (contribution pouvant atteindre 1,5 million de dollars).
  • Axiom Plastics, d'Aurora (Ontario), produira une nouvelle composante hybride en plastique et en tissu qui sera plus légère que les matériaux utilisés aujourd'hui et qui contribuera à atténuer le bruit et à réduire les émissions polluantes des véhicules (contribution pouvant atteindre 881 000 $);
  • Mojio, de Vancouver (Colombie-Britannique), concevra des solutions infonuagiques pour accroître la connectivité des conducteurs (contribution pouvant atteindre 260 000 $).
  • Landau Gage, de Windsor (Ontario), mettra de l'avant une technologie unique utilisant des lasers pour réduire le temps consacré à la mesure et à l'inspection des groupes motopropulseurs (contribution pouvant atteindre 121 000 $).

Lancé en 2015, le PIFSA sert de complément au Fonds d'innovation pour le secteur de l'automobile, qui a entraîné des investissements de plus de 3,1 milliards de dollars dans l'industrie canadienne de l'automobile depuis 2008. On évalue chaque proposition de projet aux termes du PIFSA en fonction d'une série de critères pour confirmer que le projet est conforme à toutes les modalités du programme. La contribution du gouvernement peut atteindre 50 % des coûts admissibles. Dans le budget de 2016, le gouvernement du Canada a annoncé que le Fonds d'innovation pour le secteur de l'automobile, qui devait mettre fin à ses activités à la fin de 2017-2018, sera prolongé jusqu'à la fin de 2020-2021. Le gouvernement s'est également engagé à examiner les approches qui permettront de tirer le meilleur parti du soutien fédéral, notamment en examinant les modalités du Fonds d'innovation pour le secteur de l'automobile.

Les fournisseurs font partie intégrante du secteur canadien de l'automobile. Ils réalisent des ventes annuelles de quelque 30 milliards de dollars et exportent des pièces partout dans le monde. Les constructeurs d'automobiles cherchent à répondre à la demande pour des véhicules éconergétiques, munis de technologies de pointe, ce qui ouvre des possibilités pour les entreprises canadiennes en mesure de concevoir et de fournir de telles composantes.

Le Canada possède des forces dans les domaines traditionnels des chaînes d'approvisionnement du secteur de l'automobile, y compris l'outillage et la fabrication de moules, mais il compte aussi un important secteur des technologies de l'information qui met au point un nombre croissant de produits et de solutions destinés au secteur de l'automobile. Les fournisseurs qui souhaitent profiter d'occasions d'affaires prometteuses et faire croître leurs activités se tournent vers l'innovation et font de la conception de nouveaux produits la pierre angulaire de leurs stratégies d'affaires.

En 2015, l'Ontario affichait la deuxième production de véhicules en Amérique du Nord. La province accueille cinq principaux fabricants d'équipement d'origine du secteur de l'automobile, ainsi qu'une grappe solidement établie d'environ 700 fournisseurs de pièces.

Pour en savoir plus au sujet du PIFSA et consulter les critères d'admissibilité, veuillez consulter le http://www.ic.gc.ca/eic/site/auto-auto.nsf/fra/h_am02377.html.

Renseignements

  • Philip Proulx
    Attaché de presse
    Cabinet du ministre de l'Innovation, des Sciences
    et du Développement économique
    343-291-2500

    Relations avec les médias
    Innovation, Sciences et Développement économique Canada
    343-291-1777
    ic.mediarelations-mediasrelations.ic@canada.ca