Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

11 juil. 2008 12h19 HE

Les gouvernements annoncent la conclusion du cadre multilatéral Cultivons l'avenir

Un secteur de l'agriculture, de l'agroalimentaire et des produits agro-industriels innovateur et rentable qui saisit les opportunités en répondant aux exigences du marché et qui contribue à la santé et au mieux-être des Canadiens

QUEBEC, QUEBEC--(Marketwire - 11 juillet 2008) - Aujourd'hui, les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux de l'agriculture ont franchi une étape importante et ont annoncé la conclusion de l'accord de Québec : le cadre multilatéral Cultivons l'avenir. L'accord est accompagné d'un engagement financier de 1,3 milliard de dollars sur une période de cinq ans pour des programmes à frais partagés non liés à la gestion des risques de l'entreprise (GRE). L'annonce a été faite à l'issue de leur réunion annuelle de deux jours dans la ville historique de Québec.

L'investissement de 1,3 milliard de dollars, qui est partagé entre le gouvernement fédéral et les gouvernements provinciaux et territoriaux selon un ratio de 60:40, représente une augmentation de 330 millions de dollars par rapport à l'enveloppe des programmes non liés à la GRE qui a été accordée dans le Cadre stratégique pour l'agriculture. Cet investissement témoigne de l'engagement soutenu des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux à l'égard d'un secteur agricole fort, compétitif et rentable.

Le nouveau cadre multilatéral de cinq ans représente une étape importante pour ouvrir la voie à la création de nouveaux programmes appuyant la vision de Cultivons l'avenir, soit celle d'un secteur de l'agriculture, de l'agroalimentaire et des produits agro-industriels innovateur et rentable qui saisit les possibilités en répondant aux exigences du marché et qui contribue à la santé et au mieux-être des Canadiens. Les ministres ont souligné que le cadre Cultivons l'avenir est le fruit de l'apport de plus de 3 000 intervenants et d'un partenariat solide entre les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux.

Cultivons l'avenir est un plan intégré et exhaustif qui est axé sur des résultats clés dans les domaines de la compétitivité et de l'innovation, des priorités sociales et de la gestion proactive des risques. Cultivons l'avenir fournira aux agriculteurs et aux autres intervenants de la chaîne de valeur un avantage concurrentiel pour s'assurer d'un succès sur le marché national et sur les marchés d'exportation. Le nouveau cadre prévoit des programmes qui permettront de mieux s'adapter et de réagir rapidement aux demandes changeantes des marchés de la consommation.

Un engagement à diminuer le fardeau réglementaire gouvernemental et l'ajout de meilleurs outils permettant aux entrepreneurs de mieux planifier et évaluer leurs activités sont d'autres exemples de la façon dont Cultivons l'avenir aidera le secteur à devenir rentable à long terme.

Cultivons l'avenir met également l'accent sur l'aide à l'amélioration de systèmes de salubrité des aliments et à l'application continue de mesures environnementales à la ferme. En outre, les gouvernements s'engagent, dans le contexte du cadre, à continuer de travailler avec le secteur pour la mise en place de systèmes de traçabilité et de biosécurité.

Le cadre Cultivons l'avenir comprend une série de programmes de GRE améliorés dont la mise en oeuvre est basée sur les demandes des producteurs et qui ont été mis en place depuis avril 2008. Les ministres se sont entendus pour entreprendre un examen stratégique des programmes de GRE au cours de la prochaine année afin de s'assurer que ces programmes répondent aux besoins changeants.

Cultivons l'avenir ouvre la voie aux gouvernements pour conclure les accords bilatéraux et lancer des programmes dans chaque province et territoire avant le 1er avril 2009. L'un des éléments essentiels de Cultivons l'avenir est la flexibilité qui permettra aux gouvernements d'offrir des programmes mieux adaptés aux priorités locales. Les ministres se sont engagés à poursuivre les consultations avec le secteur pendant l'élaboration et la mise en oeuvre des programmes de Cultivons l'avenir. L'efficacité et l'efficience des programmes de Cultivons l'avenir seront évaluées de façon continue.

Les ministres ont fait le point sur la situation au sein de l'industrie du bétail. Ils se sont engagés à continuer à collaborer pour créer des programmes qui visent l'atteinte d'objectifs à long terme dans les domaines comme l'innovation, la rationalisation de la réglementation et l'amélioration de l'accès aux marchés.

Les ministres ont toujours bon espoir que les négociations du cycle Doha déboucheront sur un accord fructueux qui profitera à tout le secteur agricole canadien, tant pour les industries soumises à la gestion de l'offre que pour celles tournées vers l'exportation. Ils se sont engagés à collaborer étroitement avec l'ensemble des intervenants du secteur agricole canadien. La plupart des ministres provinciaux ont confirmé qu'ils se joindront au ministre Ritz à Genève plus tard ce mois-ci lorsque le Canada visera l'atteinte de ses objectifs pendant les pourparlers de l'Organisation mondiale du commerce.

Les ministres ont demandé au groupe de travail fédéral-provincial-territorial sur l'indication du pays d'origine (IPO) de faire valoir avec vigueur l'opposition du Canada au règlement américain sur l'IPO par l'entremise du processus de mise en place de la réglementation du United States Department of Agriculture (USDA), et d'examiner toutes les options possibles pour défendre les intérêts du Canada.

Les ministres ont été informés sur la progression à ce jour concernant les révisions proposées au chapitre neuf de l'Accord sur le commerce intérieur. Ils ont chargé les fonctionnaires de finaliser le texte et de faire rapport d'ici le 31 octobre prochain à cet égard.

Les ministres ont également reconnu le rôle important du Canada à titre de producteur alimentaire mondial. Ils ont discuté de la récente volatilité des prix des produits de base, ont convenu de surveiller la situation et vont exploiter au maximum les possibilités du secteur agricole au pays et à l'étranger.

La prochaine conférence annuelle des ministres de l'agriculture se tiendra à Niagara-on-the-Lake, en Ontario, en juillet 2009.

Renseignements

  • Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa, Ontario
    Relations avec les médias
    613-759-7972
    1-866-345-7972