Ressources humaines et Développement des compétences Canada

Ressources humaines et Développement des compétences Canada
Gouvernement de la Nouvelle-Ecosse

Gouvernement de la Nouvelle-Ecosse

04 mai 2009 11h13 HE

Les gouvernements du Canada et de la Nouvelle-Ecosse appuient les Néo-Ecossais touchés par le ralentissement économique

DARTMOUTH, NOUVELLE-ECOSSE--(Marketwire - 4 mai 2009) - Les gouvernements du Canada et de la Nouvelle-Ecosse ont conclu une entente selon laquelle le gouvernement fédéral injectera un montant additionnel de 50 millions de dollars consacré aux initiatives de formation et d'emploi pour appuyer les Néo-Ecossais, qu'ils soient admissibles ou non à des prestations d'assurance-emploi.

La ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, l'honorable Diane Finley, et le ministre du Travail et du Développement de la main-d'oeuvre de la Nouvelle-Ecosse, l'honorable Mark Parent, ont signé cette entente le vendredi 1er mai, au nom de leurs gouvernements respectifs.

Cette nouvelle enveloppe de 50 millions de dollars s'ajoute aux 191 millions de dollars déjà investis par le gouvernement du Canada dans les programmes d'emploi et de formation de la Nouvelle-Ecosse pour les deux prochaines années.

"Le gouvernement du Canada veille à ce que tous les travailleurs aient la chance de participer aux activités de formation et à toute autre initiative d'emploi dont ils ont besoin en ces temps difficiles, a déclaré la ministre Finley. Ces investissements permettront aux travailleurs de la Nouvelle-Ecosse d'acquérir de nouvelles compétences en demande sur le marché du travail actuel et de se bâtir un avenir meilleur, pour eux-mêmes et pour leur famille."

"Cette entente reconnaît qu'investir dans la formation de façon à permettre aux travailleurs de tirer profit des occasions d'emploi est l'une des mesures les plus profitables qu'un gouvernement peut mettre de l'avant afin de protéger le pays et la main-d'oeuvre, a ajouté le ministre de la Défense nationale et ministre de la porte d'entrée de l'Atlantique, l'honorable Peter MacKay. Notre objectif est de faciliter l'accès à de la formation adaptée au marché de la Nouvelle-Ecosse en vue d'aider les travailleurs néo-écossais à décrocher de bons emplois."

Le gouvernement du Canada investira, de ce montant de 50 millions de dollars, un montant supplémentaire de 34 millions de dollars dans l'Entente Canada-Nouvelle-Ecosse sur le développement du marché du travail, afin d'aider la province à offrir des programmes de formation et d'emploi dans le but d'aider les citoyens admissibles aux prestations d'assurance-emploi, ainsi que les industries.

Le montant restant, soit 16 millions de dollars, provient du Fonds de transition et de formation stratégique qui s'inscrit dans le Plan d'action économique du Canada annoncé en janvier. Administré par le biais de l'Entente Canada-Nouvelle-Ecosse sur le marché du travail, cet investissement soutiendra les initiatives provinciales qui aident les travailleurs, qu'ils soient admissibles ou non à des prestations d'assurance-emploi, des collectivités et des secteurs touchés par le ralentissement économique. Les programmes visés par le Fonds, qui ciblent les travailleurs peu qualifiés, aideront ces derniers à conserver leurs emplois ou à réaliser leur transition vers de nouveaux emplois.

"Ce financement additionnel fera en sorte que la province sera davantage capable d'aider les travailleurs sans emploi ou peu qualifiés de la Nouvelle-Ecosse, tout en lui donnant de la latitude pour épauler les gens qui risquent de perdre leur emploi, a déclaré le ministre Parent. Les groupes qui sont sous-représentés dans nos milieux de travail continueront également de profiter du financement de l'entente sur le marché du travail."

En vertu du Plan d'action économique du Canada, le gouvernement fédéral soutient les Canadiens durant la récession mondiale et assure la croissance à long terme du pays. De façon plus précise, le gouvernement a investi un montant sans précédent de 8,3 milliards de dollars dans la Stratégie canadienne de transition et d'acquisition de compétences afin de soutenir les travailleurs et leur famille, notamment au moyen de soutiens au revenu et de mesures relatives aux compétences et à la formation.


DOCUMENT D'INFORMATION

Pour soutenir les Canadiens durant la récession mondiale et assurer la croissance à long terme du Canada, le gouvernement investit un montant sans précédent de 8,3 milliards de dollars dans la Stratégie canadienne de transition et d'acquisition de compétences. Au nombre des mesures, mentionnons les suivantes :

- Un investissement additionnel de 1 milliard de dollars pendant deux ans dans le cadre des ententes existantes sur le développement du marché du travail avec les provinces et les territoires. Ce montant aidera à répondre à la demande accrue de programmes d'aide à l'emploi et de cours de formation, une situation qui s'explique par un chômage plus élevé. Il répondra également à la demande de formation axée sur les compétences ainsi qu'aux besoins changeants des clients de l'assurance-emploi.

- Un investissement de 500 millions de dollars dans un Fonds de transition et de formation stratégique pour appuyer les besoins de Canadiens, qu'ils aient droit ou non à l'assurance-emploi. Ce fonds soutiendra les initiatives provinciales et territoriales qui aident à répondre aux différents besoins des travailleurs sur le plan de la formation dans les collectivités et les secteurs touchés de manière à ce qu'ils conservent leurs emplois ou réalisent une transition vers de nouveaux emplois. Le Fonds sera administré par le biais des ententes existantes sur le marché du travail, mais accordera aux provinces et territoires une plus grande latitude leur permettant de mettre en oeuvre des mesures conçues pour répondre à leurs besoins particuliers.

Les investissements annoncés aujourd'hui représentent un montant supplémentaire de 50 millions de dollars pour les deux prochaines années afin d'aider les Néo-Ecossais à surmonter le ralentissement économique. Ils s'ajoutent aux 191 millions de dollars déjà investis par le gouvernement du Canada pour les deux prochaines années dans le but d'aider les Néo-Ecossais à perfectionner leurs compétences et à obtenir de meilleurs emplois.

Le présent communiqué est offert, sur demande, en médias substituts.

Renseignements

  • Cabinet de la ministre Finley
    Michelle Bakos
    Attachée de presse
    819-994-2482
    ou
    Ressources humaines et Développement des compétences Canada
    Bureau des relations avec les médias
    819-994-5559
    ou
    Ministère du Travail et Développement de la main-d'oeuvre
    de la Nouvelle-Ecosse
    Kevin Finch
    Conseiller en communications
    902-424-0847