Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement
Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada
Gouvernement de la Nouvelle-Ecosse

Gouvernement de la Nouvelle-Ecosse

15 nov. 2013 10h15 HE

Les gouvernements du Canada et de la Nouvelle-Ecosse célèbrent la création de logements abordables à Amherst

AMHERST, NOUVELLE-ÉCOSSE--(Marketwired - 15 nov. 2013) - Les Néo-Écossais qui vivent dans la région d'Amherst bénéficieront d'un nouvel ensemble de 43 logements abordables qui a été inauguré aujourd'hui.

Scott Armstrong, député fédéral de Cumberland-Colchester-Musquodoboit Valley, au nom de l'honorable Candice Bergen, ministre d'État (Développement social), et l'honorable Joanne Bernard, ministre des Services communautaires de la Nouvelle-Écosse et ministre responsable de Logement Nouvelle-Écosse, en ont fait l'annonce.

« Notre gouvernement contribue à donner accès au logement abordable à ceux qui en ont le plus besoin en Nouvelle-Écosse et partout au pays, a déclaré le député Armstrong. Ces nouveaux logements à Amherst aideront les Néo-Écossais à accéder à des logements sûrs et abordables. Comme l'a précisé le premier ministre, nous continuons de privilégier quatre priorités qui comptent le plus pour les Canadiens : leur famille, la sécurité de nos rues et de nos collectivités, leur fierté d'être citoyens de ce pays et, bien sûr, leur sécurité financière personnelle. »

« Des ensembles de logements comme celui-ci n'exigent pas qu'un investissement dans les briques et le mortier d'un bâtiment, a affirmé Joanne Bernard, ministre des Services communautaires de la Nouvelle-Écosse et ministre responsable de Logement Nouvelle-Écosse. Ils constituent d'abord et avant tout un investissement visant à renforcer les collectivités et les familles de la Nouvelle-Écosse. Alors que nous allons de l'avant avec une nouvelle orientation en matière de logement en Nouvelle-Écosse, je suis impatiente de collaborer avec les collectivités, nos collègues du fédéral, nos partenaires et les intervenants du milieu afin de s'assurer que les Néo-Écossais ont accès à un logement sûr et abordable. »

L'aménagement a permis de revitaliser deux bâtiments vacants et laissés à l'abandon du centre-ville d'Amherst. Le premier immeuble, situé au 24, avenue Crescent, a été converti à partir d'un ancien immeuble de bureaux et offre 13 logements abordables. Le deuxième, situé au 26, avenue Crescent, était l'ancienne école St. Charles et fournit 30 logements abordables. L'ensemble de logements a bénéficié d'une contribution fédérale de 810 000 $, alors que la Nouvelle-Écosse fera en sorte que les logements demeurent abordables pour les 10 prochaines années grâce aux suppléments au loyer totalisant 625 000 $ qu'elle versera.

« Ce fut un projet très important et parfois difficile, mais indispensable pour la collectivité, a déclaré James Barkley, promoteur. Il est très satisfaisant de voir des bâtiments oubliés renaître et devenir importants, non seulement pour les personnes qui y résident, mais aussi pour l'ensemble de la collectivité. Cet ensemble n'aurait pas vu le jour sans la coopération et les efforts des nombreuses parties concernées, qu'il s'agisse de nos gens responsables des finances et de la construction et des corps de métiers de même que des programmes de nos gouvernements et des gens qui les administrent. Non seulement nous comblons le besoin de logements abordables, mais également, sur le plan économique, les avantages permanents qu'en tirent les entreprises locales et l'énergie qui est insufflée dans le centre-ville se feront sentir pendant de nombreuses années à venir. Les personnes ont besoin d'un endroit sûr où habiter, et la conversion et la réhabilitation de tels immeubles, plutôt que leur démolition, ne peuvent être que très bénéfiques à toute collectivité. »

Le financement de cet ensemble a été rendu possible grâce à l'Entente concernant l'Investissement dans le logement abordable 2011-2014, totalisant 61 millions de dollars, conclue entre les gouvernements du Canada et de la Nouvelle-Écosse.

Cette année, par l'entremise de la SCHL, le gouvernement du Canada investira environ 2 milliards de dollars dans le logement. De ce montant, 1,7 milliard de dollars permettront de soutenir près de 594 000 ménages vivant dans des logements sociaux. En Nouvelle-Écosse, cela représente environ 19 850 ménages. Ces investissements améliorent la qualité de vie des ménages vivant dans des logements sociaux et des Canadiens à faible revenu, notamment les sans-abri et les personnes risquant de le devenir, les aînés, les personnes handicapées, les immigrants récents et les Autochtones. Pour en savoir davantage sur la manière dont le gouvernement du Canada et la SCHL soutiennent l'aménagement de logements solides et de collectivités prospères pour tous les Canadiens, communiquez avec la SCHL au 1-800-668-2642 ou consultez le site www.cmhc-schl.gc.ca.

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse, par l'entremise du ministère des Services communautaires et de Logement Nouvelle-Écosse, aide les Néo-Écossais à obtenir un logement qui convient à leurs besoins. Pour en savoir davantage sur Logement Nouvelle-Écosse, consultez le www.housingns.ca. Pour obtenir de plus amples renseignements sur le ministère des Services communautaires de la Nouvelle-Écosse, visitez le www.novascotia.ca/coms.

Renseignements

  • Johanna Quinney
    Directrice des communications
    Cabinet de la ministre d'Etat
    (Développement social)
    613-697-4449
    johanna.quinney@hrsdc-rhdcc.gc.ca

    Elizabeth MacDonald
    Conseillère en communication
    Services communautaires
    902-424-4844
    macdoea@gov.ns.ca

    Giselle Thibault
    Conseillère, Communications et marketing
    Société canadienne d'hypothèques et de logement
    902-426-8320
    gthibaul@cmhc-schl.gc.ca