Sécurité publique Canada

Sécurité publique Canada

18 mars 2008 09h26 HE

Les gouvernements du Canada et de la Nouvelle-Ecosse travaillent en partenariat en vue d'augmenter le nombre de policiers dans nos rues

HALIFAX, NOUVELLE-ECOSSE--(Marketwire - 18 mars 2008) - L'honorable Stockwell Day, ministre de la Sécurité publique, et l'honorable Cecil P. Clarke, procureur général et ministre de la Justice de la Nouvelle-Ecosse, ont annoncé aujourd'hui que le gouvernement du Canada verserait au gouvernement de la Nouvelle-Ecosse une somme de 11,2 millions de dollars dans le cadre du nouveau Fonds de recrutement de policiers. Ce financement soutient l'effort national du gouvernement du Canada pour recruter 2 500 policiers supplémentaires, en plus de donner la souplesse requise aux provinces et aux territoires pour embaucher ce personnel additionnel au pays.

"La responsabilité première du gouvernement est d'assurer la protection de la population contre toute menace à la sécurité, et notre gouvernement prend des mesures nécessaires pour y voir, a déclaré le ministre Day. En mettant ce fonds à la disposition des provinces et des territoires destiné au recrutement de nouveaux agents de police de première ligne, nous remplissons du même coup un engagement clé que nous avions pris dans notre plateforme électorale, celui d'accroître la sécurité des collectivités. Je suis heureux du partenariat établi avec la Nouvelle-Ecosse en vue de renforcer les mesures d'application de la loi dans cette province."

"Rendre les collectivités saines et sécuritaires a toujours été une priorité pour notre gouvernement, a déclaré Cecil Clarke, ministre de la Justice de la Nouvelle-Ecosse. Cet engagement du gouvernement fédéral augmentera la sécurité publique dans notre province en améliorant la portée et les compétences des services de police en collaboration avec les partenaires de la justice."

Dans le budget de 2008, le gouvernement a prévu une somme allant jusqu'à 400 millions de dollars pour créer un fonds en fiducie géré par des tiers. Les fonds sont alloués sur une période de cinq ans et en fonction du nombre d'habitants. La Nouvelle-Ecosse a la possibilité d'affecter les fonds qui lui sont alloués de manière à atteindre ses objectifs de recrutement, à savoir l'embauche de 70 agents supplémentaires sur cinq ans.

Compte tenu de leurs compétences en matière de maintien de l'ordre, toutes les provinces et les territoires doivent distribuer les fonds aux services de police provinciaux ou territoriaux. On encourage les gouvernements provinciaux et territoriaux à rendre compte directement à leurs populations des dépenses et des résultats relativement à la mise en oeuvre de cette initiative d'embauche.

La lutte contre la criminalité et le renforcement de la sécurité sont les responsabilités prédominantes du gouvernement du Canada. La création du Fonds de recrutement de policiers, qui permettra aux provinces et aux territoires de recruter 2 500 policiers de première ligne supplémentaires, démontre encore plus que le gouvernement prend ces responsabilités très au sérieux.


DOCUMENT D'INFORMATION


Fonds de recrutement de policiers

Principes de fonctionnement

But

Le gouvernement du Canada met actuellement en place un fond appelé Fonds de recrutement de policiers afin que les provinces et les territoires puissent participer à un effort national visant à recruter 2 500 policiers dans l'ensemble du pays, conformément aux priorités établies par le gouvernement du Canada en matière de sécurité des collectivités. Le Fonds vise à appuyer les efforts des provinces et des territoires à recruter des policiers de première ligne supplémentaires à l'échelle nationale pouvant cibler la criminalité à l'échelon local et ainsi accroître la sécurité dans les collectivités.

Utilisation prévue du Fonds de recrutement de policiers

Etant donné les divers besoins du Canada en matière de sécurité publique, les provinces et les territoires sont en meilleure position pour affecter les fonds fédéraux de manière à tenir compte de leurs priorités respectives et de combler leurs besoins en matière de service de police et de sécurité publique.

L'approche adoptée tient compte des compétences provinciales et territoriales en matière de maintien de l'ordre. Par conséquent, les provinces et les territoires pourront puiser dans le Fonds, selon leurs besoins, au cours des cinq prochaines années, et affecter les fonds aux services de police municipaux et provinciaux/territoriaux afin que ces derniers recrutent de nouveaux policiers.

Les fonds appuieront et compléteront les investissements effectués par les provinces et les territoires pour recruter des policiers.

Responsabilisation envers les Canadiens et les Canadiennes

Tous les gouvernements sont conscients de l'importance de rendre compte à la population canadienne sur la façon dont les fonds publics sont utilisés. Par conséquent, on encourage les gouvernements provinciaux et territoriaux à rendre compte directement à leurs citoyens concernant les dépenses engagées et les résultats attendus liés au Fonds de recrutement de policiers.

On incite également les gouvernements provinciaux et territoriaux à annoncer publiquement la contribution financière effectuée par le gouvernement du Canada dans le but d'appuyer les provinces et les territoires dans le recrutement de policiers.

Renseignements

  • Cabinet de l'honorable Stockwell Day
    Ministre de la Sécurité publique
    Mélisa Leclerc
    Directrice des Communications
    613-991-2863
    ou
    Sécurité publique Canada
    Relations avec les médias
    613-991-0657
    www.securitepublique.gc.ca