Diversification de l'économie de l'Ouest Canada

Diversification de l'économie de l'Ouest Canada

27 janv. 2012 12h14 HE

Les gouvernements du Canada et de la Saskatchewan investissent dans la recherche sur les technologies de production pétrolière

REGINA, SASKATCHEWAN--(Marketwire - 27 jan. 2012) - Un investissement conjoint de plus de 800 000 $ des gouvernements du Canada et de la Saskatchewan viendra épauler le Petroleum Technology Research Centre (PTRC) et l'Université de Regina dans leur recherche de méthodes de récupération novatrices pour la production gazière et pétrolière et la régénération des sous-produits connexes.

M. Ray Boughen, député fédéral de Palliser, au nom de l'honorable Lynne Yelich, ministre d'État chargée de la Diversification de l'économie de l'Ouest canadien, et l'honorable Laura Ross, ministre des Services gouvernementaux, au nom de l'honorable Jeremy Harrison, ministre de l'Entreprise de la Saskatchewan, se sont joints aux représentants du PTRC et de l'Université de Regina pour l'annonce de ce projet. Les gouvernements fédéral et provincial verseront chacun un montant de 403 791 $ en vertu de l'Entente de partenariat Canada-Saskatchewan pour le développement économique de l'Ouest pour la réalisation de trois initiatives distinctes.

« Notre gouvernement est fier d'investir dans des technologies et des processus novateurs qui permettront aux entreprises d'exploiter de manière plus efficace et durable les ressources gazières et pétrolières », a déclaré le député Boughen. « Nous continuerons à appuyer la recherche et la commercialisation des technologies qui améliorent la productivité, créent des emplois et favorisent une croissance économique durable. »

« La création d'innovations de haute technologie pour extraire nos ressources et soutenir la croissance de notre industrie, tout en protégeant l'environnement, représente pour notre province une situation gagnante sur toute la ligne », a expliqué la ministre Ross. « Nous sommes heureux d'appuyer nos parcs scientifiques et nos universités pour le développement d'une technologie d'avant-garde qui répond aux défis locaux et offre un potentiel de commercialisation à l'échelle internationale. »

La recherche mettra l'accent sur trois projets de technologies propres qui pourraient améliorer l'efficacité des techniques de production gazière et pétrolière tout en réduisant leur impact sur l'environnement. Grâce à ce financement, l'Université de Regina pourra acquérir et installer l'équipement de laboratoire nécessaire au développement de nouveaux systèmes et membranes de filtration pour la décontamination de l'eau extraite, un sous-produit de la production gazière et pétrolière.

Le PTRC supervisera deux projets connexes. Premièrement, la remise en état d'un séparateur et la construction d'unités d'essai sur le terrain - dans des roulottes - qui permettront d'échantillonner sur place l'eau extraite afin de la récupérer et de la réutiliser, éventuellement pour l'irrigation des terres agricoles ou dans d'autres industries. La recherche en laboratoire menée par l'Université de Regina sera réalisée concurremment aux travaux de construction afin d'optimaliser les applications sur le terrain. Deuxièmement, le PTRC effectuera une vaste évaluation des sources de nutriments organiques de la Saskatchewan, point de départ de futures recherches sur les technologies de récupération microbienne assistée du pétrole. Les trois projets contribueront tous également à améliorer l'efficacité des techniques de production gazière et pétrolière et à réduire les répercussions de ces activités sur l'environnement.

« Le volume d'eau extraite durant les opérations de récupération du pétrole constitue l'un des problèmes les plus urgents à régler pour ce qui est du champ de pétrole de l'Ouest canadien », a expliqué Malcolm Wilson, chef de la direction du PTRC. « C'est particulièrement difficile pour les plus petites entreprises en raison des coûts associés au nettoyage. Il est donc essentiel de trouver des méthodes plus rentables. »

« Les fonds engagés aujourd'hui par nos partenaires des gouvernements fédéral et provincial démontrent la valeur des collaborations entre les gouvernements, l'industrie et les universités en vue de trouver des solutions aux défis que doit relever l'industrie énergétique », a déclaré Vianne Timmons, présidente et rectrice de l'Université de Regina. « L'Université de Regina est heureuse de s'associer encore une fois au Petroleum Technology Research Centre en vue de créer des solutions pratiques et respectueuses de l'environnement, profitables à notre province et à notre pays, qui contribueront à répondre aux besoins du secteur croissant des ressources. »

Les gouvernements du Canada et de Saskatchewan engageront chacun la somme de 25 millions de dollars sur quatre ans dans l'Entente de partenariat Canada-Saskatchewan pour le développement économique de l'Ouest, qui a comme objectif de stimuler l'activité économique et d'améliorer la qualité de vie des collectivités de l'Ouest canadien.

Inscrivez-vous aux communiqués et restez au fait des dernières nouvelles de DEO.

Renforcer l'Ouest pour édifier un Canada plus fort.

Document d'information

Université de Regina et Petroleum Technology Research Centre

Projets de technologies de production pétrolière propres

Les gouvernements fédéral et provincial verseront chacun un montant de 403 791 $ en vertu de l'Entente de partenariat Canada-Saskatchewan pour le développement économique de l'Ouest pour la mise en œuvre de trois projets de technologies propres visant à améliorer l'efficacité et la productivité du secteur pétrolier et gazier de l'Ouest canadien et à réduire ses répercussions sur l'environnement.

Les trois projets seront administrés par le Petroleum Technology Research Centre (PTRC) dans le cadre de son programme STEPS (système de production d'énergie utilisant des technologies ultra-viables) des Réseaux de Centres d'excellence dirigés par l'entreprise. L'un des projets sera réalisé concurremment à des travaux de recherche menés par l'Université de Regina.

Renseignements généraux sur les projets

Remise en état d'un séparateur et construction d'unités d'essai sur le terrain - PTRC

Financement du gouvernement du Canada : 180 000 $

Financement du gouvernement de la Saskatchewan : 180 000 $

  • Le PTRC remettra en état un séparateur qui sera utilisé sur le terrain pour séparer l'eau extraite, le pétrole et le gaz pour des analyses en laboratoire. Cet équipement est essentiel à l'obtention de données de terrain qui permettront aux chercheurs de définir de meilleurs processus en vue d'améliorer la qualité de l'eau produite.
  • Deux unités de traitement de l'eau seront établies pour aider le PTRC à effectuer des essais de séparation du pétrole et de l'eau. Erin Consulting de Regina et le Saskatchewan Research Council seront partenaires pour la réalisation des essais sur le terrain. Les deux unités recueilleront des écoulements d'eau extraite d'un gisement exploité et en écumeront en temps réel, sur le terrain, l'agglomérat et les particules. Diverses technologies pourraient être utilisées comme composant de ces deux unités, après avoir été testées pour évaluer leur capacité de mise à niveau.
  • L'eau extraite désigne à la fois l'eau pompée hors du sol en même temps que le pétrole et un des sous-produits du processus de récupération. Cette eau contient des matières particulaires, des émulsions huileuses, des sels et des microorganismes. L'eau extraite ne peut être déversée dans les sources d'eau existantes sans un important traitement préalable, ni être réinjectée dans les gisements pétroliers, car elle pourrait y introduire de nouveaux contaminants.
  • Le traitement de l'eau extraite est un problème majeur que doivent affronter les petites et moyennes entreprises pétrolières, lesquelles ne disposent pas des mêmes ressources que les grandes entreprises pour ce qui est du traitement de l'eau.

Avantages : Les avantages sont les mêmes que ceux apportés par la conception en laboratoire de systèmes de filtration de l'eau. Ces deux projets sont complémentaires.

Conception en laboratoire de systèmes de filtration de l'eau - Université de Regina

Financement du gouvernement du Canada : 179 791 $

Financement du gouvernement de la Saskatchewan : 179 791 $

  • L'Université de Regina achètera pour ses laboratoires de l'équipement de traitement et d'essai à la fine pointe de la technologie dans le but de créer de nouvelles membranes d'épuration de l'eau extraite, ainsi que de tester dans différentes conditions les membranes actuellement utilisées afin d'optimiser les procédés existants.
  • Une importance particulière sera accordée à l'évaluation de membranes de céramique, ainsi qu'à l'analyse de liquides ioniques qui facilitent la séparation de l'eau et du pétrole - les travaux en laboratoire pourraient entraîner l'essai de ces membranes et fluides sur le terrain, dans les unités du PTRC, en différents emplacements.

Avantages : En moyenne, quatre barils d'eau sont produits en Saskatchewan pour chaque baril de pétrole. Le coût pour l'industrie varie en moyenne de 3 à 5 millions de dollars par jour. L'objectif de ces projets est de concevoir un procédé de traitement rentable qui éliminera les différents contaminants - y compris les sels - de l'eau extraite de manière à ce que les eaux traitées répondent aux normes applicables à l'eau non contaminée ou aux eaux à usage agricole.

Collectivement, ces deux projets portant sur l'eau extraite contribueront à réduire les coûts de production grâce à une diminution du coût de traitement de l'eau, ainsi qu'à réduire les répercussions environnementales des activités pétrolières. Grâce à ces technologies, les entreprises pétrolières et gazières pourraient être en mesure de réduire les volumes d'eaux de surface et souterraines utilisés ainsi que de réutiliser l'eau extraite pour la récupération du pétrole ou dans d'autres industries, par exemple pour l'irrigation des terres agricoles.

Relevé des nutriments utilisables pour une récupération microbienne assistée du pétrole - PTRC

Financement du gouvernement du Canada : 44 000 $

Financement du gouvernement de la Saskatchewan : 44 000 $

  • Évaluer dans l'ensemble de la province les éventuelles sources de nutriments utilisables pour accroître la production pétrolière dans le but d'évaluer les possibilités offertes par la récupération microbienne assistée du pétrole.
  • La récupération microbienne assistée du pétrole n'en est qu'à ses débuts, mais elle pourrait représenter une solution viable pour extraire davantage de pétrole des réserves existantes, lesquelles sont en déclin.
  • Ces travaux préliminaires viseront à caractériser les nutriments naturellement produits en Saskatchewan et à déterminer la façon dont ils pourraient interagir avec des microbes particuliers. Cette étape est essentielle avant la réalisation d'essais à plus grande échelle sur le terrain et la mise en place de la technologie appropriée.
  • La récupération microbienne assistée s'appuie sur des bactéries naturelles qui modifient la composition chimique ou les caractéristiques du pétrole présent dans le sol. Par exemple, la réaction de certains microbes introduits dans les gisements pourrait entraîner la création de gaz (méthane, etc.), lesquels sont des agents solvants qui améliorent la viscosité du pétrole, permettant un meilleur écoulement dans les puits de production.

Avantage : La production de pétrole lourd de la Saskatchewan a diminué de 36 000 barils par jour de 2005 à 2010 selon le rapport de juin 2011 de l'Association canadienne des producteurs pétroliers. Des applications microbiennes destinées aux puits dépressurisés et non productifs pourraient entraîner des revenus additionnels de 1,7 à 3,4 millions de dollars par puits sur cinq ans.

Renseignements

  • Joanne Mysak
    Gestionnaire, Communications
    Diversification de l'économie de l'Ouest Canada
    306-975-5942
    joanne.mysak@wd.gc.ca

    Joanne Johnson
    Directrice des communications
    Ministère de l'Entreprise de la Saskatchewan
    306-787-7967
    Joanne.Johnson@enterprisesask.ca

    Norman Sacuta
    Directeur des communications
    Petroleum Technology Research Centre
    306-787-7497
    Norm.Sacuta@ptrc.ca

    Elsa Johnston
    Stratège des communications
    Université de Regina
    306-337-3291
    elsa.johnston@uregina.ca

    Numéro sans frais de DEO : 1-888-338-9378
    Téléimprimeur (ATS) : 1-877-303-3388
    Site Web de DEO : www.wd-deo.gc.ca