Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement
Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada
Gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador

Gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador

16 août 2011 09h04 HE

Les gouvernements du Canada et de Terre-Neuve-et-Labrador s'entendent sur la distribution des investissements destinés aux Canadiens éprouvant des besoins en matière de logement

ST. JOHN'S, TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR--(Marketwire - 16 août 2011) - Les gouvernements du Canada et de Terre-Neuve-et-Labrador ont annoncé aujourd'hui un investissement combiné de près de 41 millions de dollars, dans le cadre d'une nouvelle entente concernant le logement abordable, qui permettra de continuer de réduire le nombre de ménages éprouvant des besoins en matière de logement.

L'entente fait suite à la récente annonce portant sur l'Investissement dans le logement abordable 2011-2014, le Cadre de référence conclu par les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux dans lequel ces derniers reconnaissent que les besoins des Canadiens en matière de logement sont divers et que la mise en place d'un éventail de solutions dans ce domaine - depuis les programmes existants jusqu'à de nouvelles façons de faire - est le moyen le plus efficace de répondre aux besoins et de respecter les priorités à l'échelle locale. Selon l'entente, les provinces et les territoires ont la responsabilité de la conception et de la mise en œuvre des programmes de logement abordable de manière à pouvoir répondre à leurs propres priorités et besoins en matière de logement.

L'honorable Diane Finley, ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences et ministre responsable de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), et l'honorable Darin King, ministre des Ressources humaines, du Travail et de l'Emploi et ministre responsable de la Société d'habitation de Terre-Neuve-et-Labrador, en ont fait l'annonce aujourd'hui.

« Notre gouvernement est déterminé à collaborer avec Terre-Neuve-et-Labrador afin de concevoir et de mettre en œuvre des solutions dans le domaine du logement, a indiqué la ministre Finley. Cette entente reconnaît la nécessité de trouver des solutions locales aux problèmes éprouvés en matière de logement, de même que l'importance de rendre compte des progrès réalisés en vue d'obtenir des résultats. »

« Dans le cadre de cette nouvelle entente, le gouvernement de la province, par l'entremise de la Société d'habitation de Terre-Neuve-et-Labrador, pourra continuer à offrir une variété de programmes de logements conçus précisément pour répondre aux besoins des ménages à faible revenu, a déclaré le ministre King. L'entente prévoit des programmes notamment d'aide à la réparation d'habitations et de subventions d'investissement pour favoriser la construction de logements abordables locatifs pour des personnes seules et des familles, de même que de logements en milieu de soutien pour des personnes ayant des besoins complexes. »

La province de Terre-Neuve-et-Labrador versera une contribution équivalente à celle du gouvernement fédéral et administrera les programmes de logement conçus par la province. L'entente donne à la province la latitude de faire des investissements permettant d'atteindre l'objectif global du Cadre de référence, soit de réduire le nombre de Canadiens éprouvant des besoins en matière de logement en améliorant l'accès au logement abordable, en bon état, convenable et durable. Au nombre des initiatives éventuelles, il y a la construction, la rénovation, l'aide à l'accession à la propriété, les suppléments au loyer, les allocations-logements et l'hébergement de victimes de violence familiale.

Les deux ordres de gouvernement rendront compte annuellement au public des investissements effectués et des progrès accomplis en vue de l'atteinte des résultats visés par l'initiative.

Les gouvernements fédéral et provincial ont également annoncé un investissement combiné de plus de 23,9 millions de dollars consentis dans le cadre du Plan d'action économique du Canada et de l'Initiative Canada–Terre-Neuve-et-Labrador de logement abordable, grâce à laquelle 1 456 logements ont pu être rénovés ou construits à l'intention des familles, des aînés et des personnes handicapées à fable revenu des régions d'Avalon, de Burin, du Centre et de l'Ouest du Labrador.

En septembre 2008, le gouvernement du Canada s'est engagé à investir plus de 1,9 milliard de dollars, sur une période de cinq ans, dans le logement et la lutte contre l'itinérance, afin de venir en aide aux Canadiens à faible revenu, aux sans-abri et aux personnes risquant de verser dans l'itinérance. Cet investissement, qui comprenait le renouvellement pour deux ans (jusqu'au 31 mars 2011) du financement de l'Initiative en matière de logement abordable et des programmes d'aide à la rénovation, était assorti d'un engagement de procéder à une consultation sur l'utilisation de ces investissements pour la période 2011-2014.

À l'automne de 2009, le gouvernement fédéral a consulté les provinces et les territoires, ainsi que les municipalités et les intervenants des secteurs public et privé, afin qu'ils lui fassent part du meilleur usage à faire, de 2011 à 2014, des investissements fédéraux. Les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux responsables du logement se sont également réunis en décembre 2009 pour discuter de l'avenir de ces investissements.

Les investissements fédéraux annoncés aujourd'hui font partie de l'engagement de 1,9 milliard de dollars pour le logement et l'aide aux sans-abri, annoncé en 2008 par le gouvernement du Canada. Le Plan d'action économique du Canada est venu ajouter un investissement ponctuel de plus de 2 milliards de dollars, sur deux ans, pour la construction et la rénovation de logements sociaux, ainsi que 2 milliards de dollars à consentir sous forme de prêts à faible coût aux municipalités pour l'amélioration d'infrastructures liées au logement.

L'une des initiatives clés pour le gouvernement provincial consiste à stimuler la production de logements locatifs abordables dans les secteurs privé, public et sans but lucratif. La priorité provinciale est le logement locatif pour les personnes handicapées, les aînés et les personnes ayant besoin de soutien pour vivre de façon autonome dans la collectivité. Dans le cadre de son budget 2011 intitulé Standing Strong: For Prosperity. For Our Future, le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador affecte 25,9 millions de dollars aux infrastructures liées au logement social et a augmenté les crédits consacrés à l'entretien pour le présent exercice financier.

Ces efforts vont dans le sens des objectifs du plan du gouvernement provincial intitulé : Social Housing Plan for Newfoundland and Labrador - Secure Foundations. Ce plan établit, dans les grandes lignes, une nouvelle vision à long terme du logement social visant à accroître les options de location pour les ménages à faible revenu et l'offre de logements accessibles, ce qui a pour but de créer des collectivités saines. Il est accessible à l'adresse www.nlhc.nl.ca/SocialHsingPlan/report.pdf.

Pour en savoir davantage sur la manière dont le gouvernement du Canada, par l'entremise de la SCHL, soutient la construction de logements plus solides et l'aménagement de collectivités plus prospères pour tous les Canadiens, communiquez avec la SCHL au 1-800-668-2642 ou consultez le site www.schl.ca/plandactionlogement. Pour obtenir de l'information sur le Plan d'action économique du Canada, composez le 1 800 O-Canada ou rendez-vous au www.actionplan.gc.ca.

Renseignements

  • Charles Sauriol
    Relations avec les médias, SCHL
    613-748-2799

    Alyson Queen
    Cabinet de la ministre Finley
    819-994-2482

    Bradley Power
    Directeur des communications
    Ressources humaines, Travail et Emploi
    709-729-0753, 699-5707
    bradleypower@gov.nl.ca

    Jenny Bowring
    Directrice des communications
    Société d'habitation de Terre-Neuve-et-Labrador
    709-724-3055
    jmbowring@nlhc.nl.ca