Innovation, Sciences et Développement économique Canada

Innovation, Sciences et Développement économique Canada

17 août 2016 13h00 HE

Les gouvernements du Canada et du Nouveau-Brunswick investissent dans les infrastructures de l'Université de Moncton

L'investissement de 15,75 millions de dollars favorisera la création d'emplois, le développement de la recherche et l'innovation

MONCTON, NOUVEAU-BRUNSWICK--(Marketwired - 17 août 2016) - Innovation, Sciences et Développement économique Canada

Le gouvernement du Canada reconnaît que les établissements d'enseignement postsecondaire jouent un rôle important pour transmettre aux jeunes Canadiens l'éducation et la formation dont ils ont besoin pour réussir dans leur future carrière et joindre les rangs d'une classe moyenne robuste et prospère. L'investissement de 15,75 millions de dollars octroyé aujourd'hui à l'Université de Moncton aura justement cet effet en aidant l'Université à dispenser la formation requise par les emplois bien rémunérés actuels et futurs de la classe moyenne.

L'investissement a été annoncé aujourd'hui par le ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne et leader du gouvernement à la Chambre des communes, l'honorable Dominic LeBlanc, au nom du ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, l'honorable Navdeep Bains, et par le premier ministre du Nouveau-Brunswick, l'honorable Brian Gallant.

Le Programme d'innovation du gouvernement du Canada vise à positionner le Canada comme pôle mondial de l'innovation, afin d'appuyer la création d'emplois, de stimuler la croissance dans toutes les industries et de rehausser la qualité de vie des Canadiens. L'investissement annoncé est un bel exemple des mesures prises pour concrétiser cette vision et contribuera certainement à créer les emplois bien rémunérés de demain pour la classe moyenne.

L'Université de Moncton se servira de ces fonds pour rénover la Faculté des sciences et pour construire le Centre de médecine de précision du Nouveau-Brunswick à proximité de son campus de Moncton. Ce nouveau centre fera fond sur les forces de l'Université en recherche biomédicale et offrira un espace pour l'incubation de nouvelles entreprises. Il deviendra le premier centre de recherche transdisciplinaire en santé de la province en milieu clinique. Les investissements gouvernementaux de 15,75 millions de dollars se répartissent comme suit : 10,5 millions de dollars du gouvernement fédéral et 5,25 millions de dollars du gouvernement provincial. L'Université et d'autres partenaires verseront 10,7 millions de dollars pour assurer la réalisation du projet.

Au total, les universités et collèges du Nouveau-Brunswick investiront plus de 111 millions de dollars provenant du gouvernement du Canada, du gouvernement provincial, des établissements eux-mêmes et de sources privées. Les fonds du gouvernement fédéral seront octroyés par l'entremise du Fonds d'investissement stratégique pour les établissements postsecondaires, qui vise à permettre aux campus canadiens d'améliorer et de moderniser leurs installations de recherche et d'en rehausser la viabilité environnementale.

Grâce à ces investissements, les étudiants, les professeurs et les chercheurs disposeront d'installations ultramodernes pour effectuer des travaux de recherche parmi les plus avancés au pays. Ils pourront travailler dans des locaux bien adaptés à leurs besoins d'apprentissage continu et de perfectionnement, et en étroite collaboration avec leurs partenaires, afin de traduire leurs découvertes en produits et en services concrets. Ce faisant, ils se prépareront à occuper les emplois futurs à forte valeur ajoutée de la classe moyenne - et à les créer. Leurs découvertes favoriseront l'émergence de la nouvelle génération d'innovateurs.

Le Fonds d'investissement stratégique conduira à la création d'un cercle vertueux de l'innovation qui favorisera la mise en place de conditions avantageuses à la croissance à long terme, ce qui entraînera des retombées pour les générations à venir.

Citations

« Cet investissement du gouvernement du Canada est d'une envergure qu'on ne voit qu'une fois par génération. Il constitue l'essence même de la vision du gouvernement visant à faire du Canada un pôle mondial de l'innovation. Cela signifie faire en sorte que le Canada soit un chef de file en ce qui a trait à la transformation des idées en solutions, des sciences en technologies, des compétences en emplois et des jeunes entreprises en succès internationaux. Les investissements de cet ordre viennent étayer la Stratégie de croissance pour l'Atlantique du gouvernement du Canada, qui vise à stimuler l'économie régionale et à surmonter les défis régionaux, tout en tirant parti des avantages concurrentiels du Canada atlantique, notamment du potentiel d'exportation élevé, de l'écosystème d'innovation en croissance et de la main-d'œuvre qualifiée. »

- Le ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, l'honorable Navdeep Bains

« Ce projet appuiera l'industrie, tant au Canada atlantique que dans l'ensemble du pays, et contribuera à bâtir un avenir prospère en aidant à renforcer la classe moyenne et à surmonter les défis qui touchent la région. Par l'entremise du Fonds d'investissement stratégique, nous soutenons l'innovation dans le but d'ouvrir de nouvelles possibilités pour les entreprises, de créer des emplois dans la région de l'Atlantique et de renforcer la réputation du Canada atlantique comme carrefour de l'innovation. »

- Le ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne et leader du gouvernement à la Chambre des communes, l'honorable Dominic LeBlanc

« Nous savons que les Néo-Brunswickois veulent que nous concentrions nos efforts sur l'économie, l'éducation et les soins de santé. Cet investissement nous aide à obtenir des résultats en ce qui a trait à ces trois priorités. »

- Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, l'honorable Brian Gallant

« En plus de son apport économique important pour la région, le Centre de médecine de précision permettra à nos chercheurs de mieux comprendre les changements d'ordre génétique, protéomique et métabolique engendrés par les maladies et par les réactions aux traitements. Les chercheurs, les professeurs et les étudiants de l'Université de Moncton mettront leur savoir à l'essai dans des installations modernes et adaptées à leurs besoins. C'est un grand jour pour la recherche en santé au Nouveau-Brunswick. »

- Le recteur et vice-chancelier de l'Université de Moncton, Raymond Théberge

« Le Réseau de santé Vitalité est fier d'être associé à ce projet avec les autres partenaires que sont l'Université de Moncton, l'Institut atlantique de recherche sur le cancer et le Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick, de même que les gouvernements fédéral et provincial. Il s'agit d'un projet porteur et structurant pour la mission de recherche et d'enseignement de l'ensemble du Réseau et plus particulièrement du Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont. »

- La vice-présidente aux Services cliniques du Réseau de santé Vitalité, Johanne Roy

Les faits en bref

  • Le gouvernement du Canada fournit près de 50 millions de dollars pour les infrastructures de recherche des établissements du Nouveau-Brunswick. Une somme de 10,5 millions de dollars est octroyée à l'Université de Moncton pour la réalisation de son projet.
  • Le gouvernement du Canada a lancé le Programme d'innovation pour faire en sorte que le Canada soit concurrentiel sur le plan de la recherche, de la commercialisation de nouveaux produits et services, de l'accélération de la croissance commerciale et de la capacité d'aider les entrepreneurs à passer avec brio de la phase du démarrage au succès international.
  • Les investissements ciblés et à court terme faits dans le cadre du Fonds d'investissement stratégique pour les établissements postsecondaires stimuleront l'activité économique au pays et permettront aux universités et aux collèges de former des travailleurs hautement qualifiés, d'être des incubateurs de découvertes, et de collaborer à des projets innovateurs qui aideront les entreprises canadiennes à demeurer concurrentielles et à prendre de l'expansion sur les marchés internationaux.
  • Le Fonds d'investissement stratégique pour les établissements postsecondaires appuie les objectifs du gouvernement du Canada dans le dossier des changements climatiques en favorisant des projets d'infrastructure durable et verte.

Liens connexes

- Fonds d'investissement stratégique pour les établissements postsecondaires

- Document d'information sur le Fonds d'investissement stratégique pour les établissements postsecondaires

- Document d'information sur le Programme d'innovation

- Stratégie de croissance pour l'Atlantique

Suivez le ministre Bains sur les médias sociaux.

Twitter : @MinistreISDE

Instagram : ministreisde

Suivez la Stratégie de croissance pour l'Atlantique sur Twitter : #CroissanceAtlantique

Renseignements

  • Philip Proulx
    Attaché de presse
    Cabinet du ministre de l'Innovation, des Sciences
    et du Développement économique
    343-291-2500

    Relations avec les médias
    Innovation, Sciences et Développement économique Canada
    343-291-1777
    ic.mediarelations-mediasrelations.ic@canada.ca