Fonds sur l'infrastructure municipale rurale

Fonds sur l'infrastructure municipale rurale

02 mai 2008 15h30 HE

Les gouvernements du Canada et du Québec et la Ville de Trois-Rivières investissent 20,26 M$ pour le projet Trois-rivières sur Saint-Laurent

375e anniversaire de la Ville de Trois-Rivières

TROIS-RIVIERES, QUEBEC--(Marketwire - 2 mai 2008) - La vice-première ministre et ministre des Affaires municipales et des Régions, madame Nathalie Normandeau, le ministre des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités du Canada, l'honorable Lawrence Cannon, la ministre des Transports du Québec, ministre responsable de la région de la Mauricie et députée de Laviolette, madame Julie Boulet, ainsi que le Secrétaire d'Etat à l'Agriculture et député de Mégantic-L'Erable à la Chambre des communes, l'honorable Christian Paradis, sont heureux d'annoncer aujourd'hui que la Ville de Trois-Rivières bénéficiera d'une aide financière gouvernementale de 13 507 836 $ provenant du Fonds sur l'infrastructure municipale rurale (FIMR). Pour sa part, la Ville de Trois-Rivières contribuera pour 6 753 918 $.

"Le gouvernement est fier de participer à la concrétisation de ce vaste projet de parc public, qui favorisera la revitalisation de ce secteur, en plus de contribuer au développement culturel, économique et touristique de Trois-Rivières et de la région. Ce soutien témoigne de l'engagement du gouvernement d'améliorer, de façon tangible et durable, les infrastructures collectives des municipalités et ainsi contribuer à la santé, à la vitalité et à l'avenir de nos villes et de nos communautés. Notre gouvernement fait de la modernisation des infrastructures municipales l'une de ses priorités. C'est pourquoi nous investirons 3,15 milliards de dollars supplémentaires au cours des cinq prochaines années dans le cadre du nouveau Plan québécois des infrastructures", a déclaré la ministre Normandeau.

"Le projet Trois-Rivières sur Saint-Laurent constituera un atout majeur pour la prospérité de Trois-Rivières, a déclaré le ministre Cannon. Dans le cadre de notre plan Chantiers Canada, d'une valeur de 33 milliards de dollars, le gouvernement du Canada vise, entre autres, le développement de collectivités plus fortes et meilleures. Ce projet contribuera au moteur économique de la région et cadre bien avec la vision du gouvernement fédéral."

Cet investissement financier servira à la réalisation de la première phase de ce vaste projet visant la mise en place de différents aménagements publics le long de la rivière Saint-Maurice et du fleuve Saint-Laurent. Parmi les principales interventions figurent la construction d'une piste cyclable et d'un sentier piétonnier sur près de 3,2 kilomètres, l'installation de quais flottants le long de la rivière Saint-Maurice, la construction d'un belvédère, d'une pergola, d'un site de pique-niques, d'une aire de restauration et d'un espace multifonctions. En outre, le projet inclut aussi le déplacement du Centre de découverte de l'industrie des pâtes et papiers (Boréalis) dans l'ancienne station de pompage, la reconstruction d'une portion de quai le long du Saint-Laurent, la mise en place d'une oeuvre d'art ainsi que plusieurs aménagements dont un lac artificiel, un rond-point avec fontaine sur la rue des Commissaires et un stationnement. L'ajout de mobilier urbain et de nombreux travaux d'embellissement des lieux viendront compléter le développement de ce projet majeur.

"Notre gouvernement confirme aujourd'hui sa participation dans un projet porteur qui était très attendu par les citoyennes et les citoyens de notre région. Cette annonce contribuera assurément au succès des célébrations entourant le 375e anniversaire de la Ville de Trois-Rivières, en plus d'avoir un effet structurant sur l'aménagement du territoire et de l'urbanisation. Ce vaste espace public contribuera à revitaliser cette partie de la Ville et redonnera l'accès du fleuve aux citoyens, principalement aux résidents des vieux quartiers de Trois-Rivières, en plus de renforcer le pouvoir d'attraction de toute la région", a ajouté la ministre Boulet.

"Je suis fier que les gouvernements du Canada et du Québec s'associent pour accorder une contribution financière à la première phase du projet Trois-Rivières sur Saint-Laurent, a déclaré le secrétaire d'Etat Paradis. Ce nouvel espace vert deviendra un lieu de rassemblement qui contribuera au développement de la culture et du patrimoine régional."

Rappelons que cet ancien secteur industriel où sera réalisé cet important projet représente une superficie de 340 000 mètres carrés et est situé à proximité des secteurs Sainte-Cécile et du centre-ville. Ainsi, ces nouveaux espaces publics seront aménagés en continuité avec ceux du parc portuaire, eux-mêmes liés au centre-ville de Trois-Rivières. Ces nouvelles infrastructures permettront à la population trifluvienne et à ses visiteurs d'accéder aux rives du fleuve Saint-Laurent et de la rivière Saint-Maurice.

La réalisation de ces travaux nécessite un investissement admissible total de 20 261 754 $, en vertu du volet 3 du FIMR. Les gouvernements du Québec et du Canada contribuent chacun pour 6 753 918 $, représentant une aide financière gouvernementale totale de 13 507 836 $, alors que la Ville de Trois-Rivières participe au projet pour un montant équivalent de 6 753 918 $. Cette aide gouvernementale est conditionnelle aux résultats d'une évaluation environnementale conforme à la Loi canadienne sur l'évaluation environnementale.

Le maire de Trois-Rivières, monsieur Yves Lévesque, se réjouit de la concrétisation de ce projet qui permettra d'améliorer les infrastructures collectives et le mieux-être des citoyennes et des citoyens, en plus de contribuer au développement économique, culturel et touristique de sa ville.

Une aide financière de 470 millions de dollars, provenant du FIMR et assumée à parts égales par le gouvernement du Québec et le gouvernement du Canada, est offerte aux municipalités et organismes non gouvernementaux du Québec. Avec la participation financière de ces municipalités et organismes, ce sont quelque 700 millions de dollars de travaux qui pourront ainsi être réalisés. Le FIMR poursuit plusieurs objectifs : améliorer les infrastructures collectives, la qualité de l'environnement ainsi que la qualité de vie des citoyens et soutenir la croissance économique à long terme.

Ce programme, qui sera en vigueur jusqu'au 31 mars 2010, est géré par le ministère des Affaires municipales et des Régions. Pour le gouvernement du Canada, les ministères d'Infrastructure Canada et de Développement économique Canada assurent la gestion fédérale du programme.

Also available in English : www.dec-ced.gc.ca.

Renseignements

  • Source :
    Ministère des Affaires municipaleset des Régions
    Johanne Lévesque
    Conseillère en communication
    Direction des communications
    514-873-6910
    ou
    Pour information :
    Cabinet de la vice-première ministre
    et ministre des Affaires municipales et des Régions
    Jonathan Trudeau
    Attaché de presse
    418-691-2050 / 514-873-2622
    ou
    Amina Chaffaï
    Conseillère politique de la ministre des Transports
    et ministre responsable de la région de la Mauricie
    819-538-3349
    ou
    Infrastructure Canada
    613-948-1148