Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

23 juin 2008 11h06 HE

Les gouvernements fédéral et provincial investissent 772 680 dollars pour dynamiser les industries des vergers et des vignobles du Nouveau-Brunswick

MEMRAMCOOK, NOUVEAU-BRUNSWICK--(Marketwire - 23 juin 2008) - Le gouvernement du Canada et la province du Nouveau-Brunswick prennent des mesures concrètes pour venir en aide aux agriculteurs du Nouveau-Brunswick en investissant un montant maximal de 772 680 dollars pour aider les producteurs de fruits de verger et de raisins à répondre aux nouvelles demandes du marché.

L'annonce a été faite aujourd'hui par M. Rob Moore, député de Fundy Royal, au nom de M. Gerry Ritz, ministre fédéral de l'Agriculture, et de M. Ronald Ouellette, ministre de l'Agriculture et de l'Aquaculture du Nouveau-Brunswick.

"Le gouvernement du Canada est à l'écoute des agriculteurs canadiens d'un océan à l'autre et leur donne l'aide concrète dont ils ont besoin, quand ils en ont besoin, a affirmé M. Moore. Les industries des fruits de verger et des raisins du Nouveau-Brunswick modifient leurs activités pour demeurer concurrentielles, et ce gouvernement les aide à faire cette transition."

"Ces investissements permettront aux producteurs de fruits de verger et de raisins de répondre aux demandes du marché en leur permettant de retirer les variétés qui ne sont plus demandées et de les remplacer par des variétés recherchées cultivées selon des systèmes plus efficaces et plus productifs, a ajouté le ministre Ouellette. La dynamisation de ces industries permettra à l'agriculture de participer pleinement à la poursuite de l'objectif d'autosuffisance du gouvernement actuel."

Une aide fédérale d'un montant maximal de 463 680 dollars sera disponible dans le cadre du Programme de transition relatif aux vergers et aux vignobles (PTVV) au Nouveau-Brunswick; elle est destinée à aider les producteurs lorsqu'ils arrachent les arbres fruitiers et les vignes, et à permettre aux associations industrielles d'élaborer des plans stratégiques sur les produits.

La province versera une contribution maximale de 309 000 dollars dans le cadre de l'Initiative de développement de l'industrie pomicole du Nouveau-Brunswick afin d'aider les pomiculteurs à cultiver de nouvelles variétés, à améliorer leurs systèmes d'entreposage des pommes, à assurer un meilleur contrôle de la salubrité et de la qualité des aliments à la ferme ainsi qu'à préparer les vergers en vue de la replantation. La première tranche de 100 000 dollars de ce financement a été annoncée en mai 2007, et elle est actuellement utilisée par l'industrie pomicole.

Pour en savoir davantage sur le PTVV Canada-Nouveau-Brunswick, veuillez téléphoner au ministère de l'Agriculture et de l'Aquaculture du Nouveau-Brunswick au 1-506-453-2108.

Vous trouverez ci-joint un document d'information sur le PTVV Canada-Nouveau-Brunswick.

DOCUMENT D'INFORMATION

Programme de transition relatif aux vergers et aux vignobles Canada-Nouveau-Brunswick

Le Programme de transition relatif aux vergers et aux vignobles (PTVV), qui prendra fin le 31 mars 2011, permettra aux producteurs de fruits de verger et de raisin du Nouveau-Brunswick de demander des fonds pour les aider à payer les coûts liés au retrait des arbres fruitiers ou des vignes et aux associations industrielles d'élaborer des plans stratégiques sur les produits.

Pour être admissibles au PTVV, les producteurs doivent exploiter un verger ou un vignoble d'au moins 0,25 hectare et devront s'engager à conserver la vocation agricole de leurs terres pendant au moins cinq ans.

Les producteurs admissibles qui ont enlevé leurs arbres fruitiers ou leurs vignes en date du 25 octobre 2007 ou après cette date recevront une aide maximale de 4 000 dollars par hectare pour payer une partie des coûts liés au retrait des plants.

Des 463 680 dollars investis par le fédéral, une somme maximale de 19 200 dollars sera mise à la disposition des associations industrielles afin qu'elles puissent élaborer des plans stratégiques sur les produits.

Le ministère de l'Agriculture et de l'Aquaculture du Nouveau-Brunswick administrera le programme.

La contribution provinciale de 309 000 dollars complète le financement du PTVV. Elle inclut l'aide de 100 000 dollars annoncée en mai 2007 dans le cadre de l'Initiative de développement de l'industrie pomicole du Nouveau-Brunswick. Cette aide permettra aux pomiculteurs de planter de nouvelles variétés, d'améliorer leurs systèmes d'entreposage des pommes, d'assurer un meilleur contrôle de la salubrité et de la qualité des aliments à la ferme ainsi que de préparer les vergers en vue de la replantation.

Les changements apportés à un verger ou à un vignoble entraînent des coûts très élevés en raison du temps nécessaire pour que les arbres et les vignes atteignent leur maturité et donnent un bon rendement du capital investi. Le financement accordé à ces industries vise à aider les producteurs à payer certains coûts liés aux changements qu'ils devront apporter afin de demeurer concurrentiels.

Pour en savoir davantage sur le PTVV Canada-Nouveau-Brunswick, veuillez téléphoner au ministère de l'Agriculture et de l'Aquaculture du Nouveau-Brunswick au 1-506-453-2108.

Secteur pomicole

Le Nouveau-Brunswick est l'une des cinq provinces canadiennes productrices de pommes; elle a produit 300 000 boisseaux de pommes l'an dernier. L'industrie locale compte 27 producteurs cultivant environ 300 hectares de pommiers. Les pommes de la variété McIntosh comptent pour la moitié de la production pomicole de la province, la variété Cortland, pour 25 p. 100, la variété Paula Red, pour environ 7 p. 100 et la nouvelle variété Honeycrisp, pour près de 3,5 p. 100. Diverses autres variétés composent les derniers 15 p. 100 de la production.

Secteur viticole

L'industrie viticole grandissante du Nouveau-Brunswick en est à ses premiers pas. L'élaboration de plants résistants au froid a intensifié l'intérêt pour la production viticole dans la province. A l'heure actuelle, la New Brunswick Grape Growers Association (Association des viticulteurs du Nouveau-Brunswick) compte 30 membres cultivant 30 hectares de raisins blanc et rouge. La plupart des vignobles sont situés dans des microclimats situés au nord de Moncton, le long du détroit de Northumberland, ainsi que dans le sud-ouest de la province, entre Moncton et Saint John, le long de la baie de Fundy. On en trouve également quelques-uns au sud de Fredericton.

Renseignements

  • Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa, Ontario
    Relations avec les médias
    613-759-7972
    1-866-345-7972
    ou
    Cabinet du ministre Gerry Ritz
    Margaux Stastny
    Attachée de presse
    613-759-1059
    ou
    Ministère de l'Agriculture et de l'Aquaculture du Nouveau-Br
    Alain Bryar
    Communications
    506-444-4218