Citoyenneté et Immigration Canada

Citoyenneté et Immigration Canada

15 juin 2010 20h51 HE

Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux acceptent d'améliorer le système d'immigration du Canada

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 15 juin 2010) - Les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux responsables de l'immigration se sont réunis à Ottawa aujourd'hui pour discuter de façons d'améliorer le système d'immigration du Canada, étant donné que celui-ci est de plus en plus important pour l'avenir du Canada.

« Pour prospérer dans l'économie mondiale, le Canada doit être en mesure d'attirer et de retenir des immigrants qui possèdent les compétences nécessaires aujourd'hui, ce qui nous permettra de mieux affronter les défis que nous réserve l'avenir, a affirmé Jason Kenney, ministre fédéral de la Citoyenneté, de l'Immigration et du Multiculturalisme. À la suite des discussions tenues aujourd'hui, je suis convaincu que les efforts déployés par nos gouvernements aideront à faire du Canada une destination de choix pour les immigrants les plus compétents et les plus brillants, tout en perpétuant la tradition humanitaire de notre pays. »

« L'immigration est importante pour toutes les provinces et tous les territoires », a affirmé Ramona Jennex, ministre de l'Immigration de la Nouvelle-Écosse, au nom de ses collègues des provinces et des territoires. « Nous avons convenu d'améliorer notre approche de collaboration à l'égard de l'immigration pour nous assurer que celle-ci profite équitablement à tous au pays. Nous nous réjouissons à l'idée que les futures réunions seront coprésidées par les gouvernements fédéral et provinciaux. »

La réunion a lieu à un moment où l'importance grandissante de l'immigration pour la capacité concurrentielle du Canada est incontestable. Au cours des prochaines années, la main-d'œuvre du Canada dépendra de l'immigration pour croître. Accueillir au Canada les immigrants possédant les compétences dont nous avons besoin est essentiel à l'avenir de la main-d'œuvre du pays.

Les ministres ont convenu que l'avenir de l'immigration consisterait à accueillir et à soutenir les nouveaux arrivants afin qu'ils contribuent à bâtir des collectivités inclusives, diversifiées et dynamiques ainsi qu'un Canada prospère. Ils tiennent ainsi compte de l'apport accru des provinces et des territoires dans la gestion conjointe du système d'immigration, ainsi que de la responsabilité du Québec telle qu'elle est définie dans l'Accord Canada-Québec.

Les ministres ont discuté de l'importance de la planification pluriannuelle des niveaux d'immigration, et ce, afin que l'immigration soit mieux adaptée aux besoins de l'économie et des régions. À mesure que le Canada émerge de la récession, il doit continuer de faire en sorte que les travailleurs qualifiés sélectionnés soient ceux qui sont le plus susceptibles de réussir.

Le ministre Kenney a fait état des progrès réalisés dans la réduction de l'arriéré des demandes des travailleurs qualifiés du volet fédéral dans le cadre du Plan d'action pour accélérer l'immigration, mais il a aussi mentionné que le nombre de demandes reçues dépasse toujours la capacité de traitement. Les ministres ont discuté de la nécessité de faire preuve de souplesse en matière de contrôle du nombre de demandes, tout en recourant aux programmes des candidats des provinces pour répondre aux nouveaux besoins du marché du travail.

La capacité des immigrants de réussir sur le marché du travail canadien est également essentielle à la création d'un système d'immigration adapté à l'économie du Canada. Puisque la reconnaissance des titres de compétences étrangers incombe aux provinces et aux territoires, les ministres ont discuté des travaux réalisés à ce jour en ce qui a trait au Cadre pancanadien d'évaluation et de reconnaissance des qualifications professionnelles acquises à l'étranger. Comme le Cadre l'indique, les gouvernements poursuivent un objectif commun, celui de s'assurer que les qualifications acquises à l'étranger sont reconnues de manière équitable, cohérente, transparente et rapide.

Les ministres reconnaissent l'importance d'appuyer les programmes d'accueil et d'intégration mis en place aux quatre coins du pays et qui facilitent l'intégration des nouveaux arrivants dans leur collectivité. Ils ont convenu de travailler de concert pour améliorer l'évaluation des résultats et la production de rapports connexes; ils se sont engagés à élaborer un cadre pancanadien qui permettra d'établir un ensemble commun d'indicateurs de la réussite de l'accueil et de l'intégration pour toutes les administrations, de même qu'à réaliser une évaluation des modèles de prestation des services. En vertu de l'Accord Canada-Québec, le Québec est responsable de ses propres services d'accueil, y compris de l'évaluation de ses programmes. La province fera toutefois connaître ses bonnes pratiques dans le cadre de ce processus.

Par ailleurs, les ministres ont convenu que le Canada doit être plus vigilant et collaborer davantage dans le but de prévenir et de réduire la fraude dans le système d'immigration.

Les ministres sont également déterminés à travailler ensemble pour faire en sorte que le Canada continue d'être une destination de choix pour les étudiants étrangers qui souhaitent bénéficier d'une formation scolaire de qualité.

Toutes les discussions qui ont eu lieu s'inspiraient des besoins propres aux provinces et aux territoires, ainsi que des valeurs du Canada que sont la diversité, l'inclusion et l'égalité des chances.

Renseignements

  • Citoyenneté et Immigration Canada
    Cabinet du ministre
    Alykhan Velshi
    ou
    Citoyenneté et Immigration Canada
    Relations avec les médias
    Direction générale des communications
    613-952-1650
    CIC-Media-Relations@cic.gc.ca
    ou
    Office de l'immigration de la Nouvelle-Ecosse
    Tom Peck
    Directeur des communications
    902-424-3742
    peckto@gov.ns.ca