Diversification de l'économie de l'Ouest Canada

Diversification de l'économie de l'Ouest Canada

25 mai 2011 15h56 HE

Les gouvernements investissent dans des avancées technologiques en Saskatchewan

SASKATOON, SASKATCHEWAN--(Marketwire - 25 mai 2011) - Aujourd'hui, l'honorable Lynne Yelich, ministre d'État à la Diversification de l'économie de l'Ouest canadien, et Gordon Wyant, député provincial de Saskatoon Northwest, au nom de l'honorable Rob Norris, ministre de l'Enseignement supérieur, de l'Emploi et de l'Immigration, se sont joints à Peter MacKinnon, recteur de l'Université de la Saskatchewan, et à Tom Ellis, du Centre canadien de rayonnement synchrotron (CCRS), pour annoncer un investissement de 3,1 millions de dollars dans deux projets novateurs du secteur des sciences et de la technologie de la Saskatchewan.

" Guidés par leur passion et leur engagement, nos chercheurs de renommée mondiale s'efforcent de ne pas limiter leurs travaux à la modélisation informatique et aux expériences dans des tubes à essai : ils créent de nouveaux produits industriels qui changent notre vie quotidienne ", a déclaré la ministre Yelich. " Notre gouvernement fait preuve du même engagement pour hisser le Canada parmi les économies les plus performantes au monde. Et les applications pratiques de la recherche nous aident à atteindre cet objectif. "

" Le projet Brockhouse représente un autre exemple de l'engagement indéfectible du gouvernement de la Saskatchewan envers le CCRS ", a déclaré Rob Norris, ministre de l'Enseignement supérieur, de l'Emploi et de l'Immigration. " En plus de favoriser la réussite à long terme du CCRS, cet investissement contribuera à renforcer le rôle que joue notre province dans l'économie mondiale du savoir et à élargir programme d'innovations de la Saskatchewan. "

" À notre université, la recherche, l'enseignement et l'apprentissage sont des activités de collaboration ", a expliqué Peter MacKinnon, recteur de l'Université de la Saskatchewan. " Les fonds annoncés aujourd'hui permettront au Solar Photovoltaic Research Group de produire une énergie solaire économique et efficace et de construire de nouveaux faisceaux au CCRS pour l'étude de matériaux à une échelle plus petite que nous ne pouvons l'imaginer. Grâce à cet appui, l'université, de concert avec ses partenaires, les gouvernements du Canada et de la Saskatchewan, l'Université de Guelph et IBM, sera en mesure de faire des découvertes novatrices qui changeront des vies dans le monde entier. "

Le financement accordé au CCRS servira à la construction et à la mise en service du secteur de la diffusion et de la diffraction des rayons X de Brockhouse (projet Brockhouse), un ensemble de trois sources de faisceaux et d'installations auxiliaires qui aideront les chercheurs à étudier la structure des matériaux à l'échelle nanométrique. Après la mise en service des sources de faisceaux, les chercheurs seront en mesure de mieux comprendre la structure complexe des matériaux naturels et synthétiques et de modifier certains matériaux afin de concevoir, entre autres, de nouvelles puces informatiques et des piles novatrices.

" Le Centre canadien de rayonnement synchrotron est très reconnaissant à Diversification de l'économie de l'Ouest Canada (DEO) de son appui indéfectible, en particulier dans le cadre de l'annonce faite aujourd'hui concernant le projet Brockhouse ", a indiqué Tom Ellis, directeur à la recherche au CCRS. " Grâce à un partenariat dirigé par l'Université de Guelph, qui réunit DEO, les provinces de la Saskatchewan, de l'Ontario et du Québec, IBM et des établissements de recherche internationaux, Brockhouse équipe le CCRS d'un ensemble d'outils incomparables pour la recherche fondamentale et appliquée, qui comprend tant des ordinateurs de la prochaine génération que de nouveaux moyens de stockage de l'énergie. "

À l'Université de la Saskatchewan, le Solar Photovoltaic Research Group (SPRG) utilisera les fonds pour acheter l'équipement nécessaire pour poursuivre la conception, la fabrication et la mise à l'essai de cellules solaires biologiques, qui amélioreront la durée de vie et la rentabilité de la technologie actuelle et qui ouvriront de nouvelles perspectives en matière de production d'électricité photovoltaïque. Des chercheurs de l'Université de la Saskatchewan travaillent à la mise au point d'un nouveau moyen d'améliorer la longévité des cellules solaires et de rendre celles-ci plus rentables.

" La découverte d'autres sources d'énergie propres constitue le grand défi de notre siècle. En mettant à profit nos connaissances en spectroscopie, en électrochimie et en sciences des matériaux qui ont été réunies au fil de décennies de recherche scientifique fondamentale, les scientifiques de la Saskatchewan peuvent maintenant devenir des chefs de file mondiaux en mettant au point cette technologie ", a expliqué le professeur Ron Steer, chef du SPRG.

Diversification de l'économie de l'Ouest Canada travaille en collaboration avec les gouvernements provinciaux, les associations sectorielles et les collectivités dans le but de favoriser le développement et la diversification de l'économie de l'Ouest. Le Ministère coordonne également les activités économiques du gouvernement fédéral dans l'Ouest et fait valoir les intérêts de la région dans le processus décisionnel national.

FICHE D'INFORMATION

Secteur de la diffusion et de la diffraction des rayons X de Brockhouse(Brockhouse)

  • Investissement de Diversification de l'économie de l'Ouest Canada (DEO) : 2,1 millions de dollars

  • Fondation canadienne pour l'innovation : 11,1 millions de dollars

  • Gouvernement de la Saskatchewan : 500 000 dollars

Le Centre canadien de rayonnement synchrotron (CCRS) est l'une des installations à rayonnement synchrotron les plus avancées au monde. L'annonce d'un investissement de 2,1 millions de dollars faite aujourd'hui par Diversification de l'économie de l'Ouest Canada aidera à construire et à mettre en service le secteur de la diffusion et de la diffraction des rayons X de Brockhouse (Brockhouse) au Centre canadien de rayonnement synchrotron.

Brockhouse abritera un ensemble de trois sources de faisceaux et d'installations auxiliaires au CCRS, qui serviront à la diffusion de rayon X aux petits angles et aux grands angles (SAXS/WAXS). L'ensemble comprendra également un système de rayons X de pointe qui aidera les chercheurs industriels et universitaires à étudier la structure des matériaux à l'échelle nanométrique. L'ensemble de sources de faisceaux de Brockhouse dotera le CCRS d'installations lui permettant d'élargir la gamme des applications industrielles et commerciales; vingt-cinq pour cent du temps de faisceau seront mis à la disposition de l'industrie.

Pour la première fois au Canada, l'installation permettra d'avoir accès à un large éventail d'outils de caractérisation et de visualisation très élaborés qui permettront aux chercheurs industriels et universitaires de mesurer, de caractériser et finalement de modifier la structure des matériaux à l'échelle nanométrique. Cette technologie favorisera la mise au point de nouveaux matériaux qui joueront un rôle important dans la diversification de l'économie du savoir de l'Ouest. Elle soutiendra aussi l'activité d'une grande partie des secteurs des matériaux, tels que les polymères, les médicaments, les émulsions, les piles novatrices, les produits pétroliers et les matériaux quantiques. Les chercheurs de diverses disciplines, comme la physique, la chimie, la géologie, les sciences environnementales, la biologie et le génie, profiteront également de cette technologie.

Le CCRS est la seule installation au Canada qui est spécialisée dans la diffusion et la diffraction des rayons X. Une fois installées, les sources de faisceaux de Brockhouse doteront le CCRS d'un avantage lui permettant d'attirer des utilisateurs commerciaux et d'accroître ses revenus.

Personne-ressource :Matthew Dalzell
Centre canadien de rayonnement synchrotron
Tél. : 306-657-3739
Courriel : matthew.dalzell@lightsource.ca

FICHE D'INFORMATION

Photovoltaïque (cellules solaires)

  • Investissement de Diversification de l'économie de l'Ouest Canada (DEO) : 491 100 dollars

  • American Chemical Society : 50 000 dollars

Le Solar Photovoltaic Research Group (SPRG) a découvert un nouveau processus destiné à aider les cellules photovoltaïques biologiques à transformer plus efficacement l'énergie solaire en électricité. Ce nouveau procédé se situe à la pointe de la recherche canadienne dans le domaine.

Un investissement du gouvernement du Canada de 491 100 dollars permettra au SPRG d'acheter l'équipement nécessaire pour concevoir, fabriquer et mettre à l'essai des cellules solaires biologiques. L'objectif est d'améliorer la durée de vie et la rentabilité des cellules solaires.

Les technologies des cellules solaires actuelles sont fondées sur l'usage de matériaux semi-conducteurs, en particulier le silicium, dont le déploiement à grande échelle est trop coûteux. Les nouvelles cellules solaires biologiques sont moins coûteuses à produire, mais elles sont relativement inefficaces et dotées d'une courte durée de vie.

Le projet devrait permettre d'accorder des concessions de licence de brevet à de nouvelles entreprises de fabrication de cellules solaires biologiques ou à d'autres utilisant des technologies solaires biologiques de remplacement.

Le SPRG a été formé il y a trois ans par la faculté de chimie de l'Université de la Saskatchewan pour étudier les façons de mettre à profit les découvertes réalisées dans le domaine des sciences des matériaux portant sur l'amélioration de l'efficacité et de la longévité des cellules solaires biologiques. L'Université a créé une chaire de recherche de niveau 2 dans le domaine des matériaux solaires pour poursuivre sur la lancée de sa réussite.

Personne-ressource :Professeur Ronald Steer
Faculté de chimie
Université de la Saskatchewan
Tél. : 306-966-4667
Courriel : ron.steer@usask.ca

Renseignements

  • Lloyd Suchet
    Cabinet de la ministre d'Etat
    Diversification de l'économie de l'Ouest canadien
    lloyd.suchet@wd-deo.gc.ca

    Marieka Barrie
    Ministère de l'Enseignement supérieur, de l'Emploi et de
    l'Immigration
    (306) 798-3170
    marieka.barie@gov.sk.ca

    Professeur Ronald Steer
    Faculté de chimie
    Université de la Saskatchewan
    (306) 966-4667
    ron.steer@usask.ca

    Matthew Dalzell
    Centre canadien de rayonnement synchrotron
    (306) 657-3739, Cell.: (306) 227-0978
    matthew.dalzell@lightsource.ca

    Diversification de l'économie de l'Ouest canadien
    Numéro sans frais : 1 888 338-9378
    Site Web de DEO : www.wd-deo.gc.ca