SOURCE: ConstruForce Canada

ConstruForce Canada

31 janv. 2017 09h00 HE

Les grands projets proposés stimuleront la croissance de l'emploi dans le secteur de la construction au Nouveau-Brunswick

OTTAWA, ON--(Marketwired - 31 janvier 2017) - Selon les dernières prévisions sur le marché du travail publiées par ConstruForce Canada aujourd'hui, la main-d'œuvre de la construction du Nouveau-Brunswick devrait croître de 12 % au cours de la prochaine décennie, stimulée par une reprise dans la construction de nouvelles habitations, l'augmentation constante dans la construction d'immeubles industriels et commerciaux et les projets prévus liés à l'énergie et aux services publics.

" La majeure partie de la croissance de l'emploi devrait être enregistrée au cours des cinq prochaines années, a déclaré Rosemary Sparks, directrice générale de ConstruForce Canada. Cela dépendra principalement du calendrier des principaux projets dans les pipelines, les terminaux maritimes et l'énergie, ce qui pourrait engendrer des difficultés sur le plan du recrutement à une période où des milliers de travailleurs prendront leur retraite. "

Selon le rapport Regard prospectif - Construction et maintenance 2017-2026 de ConstruForce Canada, l'augmentation des besoins dans la construction au cours de la prochaine décennie s'expliquera par la stabilité du secteur de la construction résidentielle et les grands projets proposés. On s'attend aux plus grands gains d'emplois entre aujourd'hui et 2020, puisque la hausse de l'activité de construction d'immeubles ICI coïncidera avec les projets prévus dans les pipelines, les mines et les autres infrastructures. Ces investissements compenseront le déclin des travaux visant les routes, les autoroutes et les ponts au cours des cinq prochaines années et contribueront à la croissance des travaux d'entretien pendant la deuxième moitié de la décennie. L'expansion dans le secteur de la construction devrait faire augmenter l'emploi par vagues, créant 2 600 emplois dans les dix prochaines années.

En outre, le rapport de ConstruForce Canada fait état de ce qui suit :

  • Une hausse modérée des mises en chantier jusqu'en 2020, alors que l'activité de rénovation résidentielle se renforcera entre 2020 et 2026.
  • Les projets de génie civil pourraient entraîner la création de 1 700 emplois au cours des dix prochaines années, soit une augmentation de 36 %.
  • Il faudra remplacer 28 % de la main-d'œuvre, ou 7 600 travailleurs qui partiront à la retraite au cours de la décennie, ce qui est nettement supérieur à la moyenne nationale.

" Les changements démographiques compliqueront la constitution de la main-d'œuvre requise, a ajouté Mme Sparks. Le bassin de jeunes travailleurs disponibles diminuera alors que les départs à la retraite augmenteront. Le secteur devra redoubler d'efforts pour recruter plus de personnes sous-représentées dans le secteur de la construction, comme les femmes et les Autochtones, ainsi que de nouveaux immigrants et des travailleurs d'autres secteurs. "

ConstruForce Canada est une organisation nationale menée par l'industrie et représentant tous les secteurs de l'industrie canadienne de la construction. Il a pour mandat de fournir en temps opportun de l'information exacte et des analyses sur le marché du travail et d'offrir des programmes et des initiatives pour faire en sorte que la main-d'œuvre canadienne de la construction et de la maintenance puisse répondre à la demande, renforcer sa capacité et acquérir les compétences requises. Visitez le www.previsionsconstruction.ca.

Financé par le Programme d'initiatives sectorielles du gouvernement du Canada.

Renseignements

  • Renseignements:
    Rosemary Sparks
    directrice générale de ConstruForce Canada
    sparks@buildforce.ca
    905 852-9186