SOURCE: Canadian Federation of Nurses Unions

Canadian Federation of Nurses Unions

30 sept. 2015 16h06 HE

Les infirmières et les infirmiers du Canada demandent au Parti libéral fédéral d'élargir sa vision des soins de santé

OTTAWA, ON--(Marketwired - 30 septembre 2015) - Aujourd'hui, la Fédération canadienne des syndicats d'infirmières et infirmiers (FCSII) demande à Justin Trudeau, chef du Parti libéral, de s'engager davantage par rapport aux soins de santé.

Le personnel infirmier du Canada accueille favorablement les engagements du Parti libéral par rapport aux soins à domicile, y compris les investissements de 3 milliards de dollars répartis sur les quatre prochaines années. D'autres promesses ciblent la santé mentale, l'innovation et la volonté de travailler avec les provinces pour conclure un nouvel accord sur la santé. La FCSII s'inquiète car si le Parti libéral ne promet pas des fonds dédiés à ces secteurs, la possibilité d'atteindre les objectifs est limitée. C'est pourquoi les infirmières et les infirmiers du Canada demandent au chef du Parti, Justin Trudeau, d'être plus clair par rapport à ses engagements, et d'ajouter d'autres investissements dans sa plateforme relative à la santé.

" Le personnel infirmier appuie fortement l'engagement du Parti libéral envers les soins à domicile car, il est clair, ces soins sont nécessaires à une population vieillissante ", souligne Linda Silas, présidente de la FCSII. " La FCSII appuierait aussi d'autres investissements du Parti libéral dans d'autres secteurs clés de la santé, tel qu'énoncé dans la lettre envoyée antérieurement à tous les partis. "

Plus tôt, dans la campagne électorale, la FCSII a envoyé des lettres aux chefs de partis leur demandant de s'engager clairement par rapport aux soins de santé. Les infirmières et les infirmiers ont demandé à chaque chef de parti d'articuler un plan pouvant être mis en œuvre par rapport à quatre enjeux clés :

  • Un régime national d'assurance-médicaments;
  • Une stratégie pour assurer la sécurité des soins dispensés aux aînés
  • Un plan national en matière de ressources humaines en santé; et
  • Un engagement à financer 25 % des dépenses de santé des provinces et des territoires d'ici 2025.

L'annonce d'aujourd'hui relative aux soins de santé vient après celles du Parti Vert et du NDP un peu plus tôt ce mois-ci. Les Canadiens ne connaissent pas encore les engagements du Parti conservateur.

Le Parti Vert et le NPD ont promis d'investir dans un régime national d'assurance-médicaments. Le NPD a aussi promis de mettre fin aux réductions des transferts en matière de santé qui signifieraient une réduction de 43.5 milliards de dollars pour les provinces au cours des huit (8) prochaines années. Tous les partis d'opposition ont promis d'investir dans les soins dispensés aux aînés.

" Un engagement plus ferme du Parti libéral placerait tous les partis sur la même ligne par rapport aux soins de santé. Pour ce qui est des médicaments sur ordonnance, le personnel infirmier a pu observer des patients forcés de choisir entre nourrir leur famille ou faire exécuter leur ordonnance en raison du coût élevé des médicaments ", précise Silas. " C'est honteux de voir que, parmi tous les pays développés ayant des systèmes publics de soins de santé, le Canada est le seul à ne pas offrir une couverture universelle des médicaments prescrits et qui lui permettrait de payer de 15 à 60 % moins pour les médicaments sur ordonnance. "

Les infirmières et les infirmiers du Canada vont continuer à mettre de l'avant les soins de santé et à faire pression sur les partis politiques avant que les Canadiens se rendent aux urnes le 19 octobre, et après que le nouveau gouvernement sera élu.

La Fédération canadienne des syndicats d'infirmières et infirmiers (FCSII) est la plus grande organisation infirmière au Canada, et représente près de 200 000 infirmières, infirmiers, étudiants et étudiantes en sciences infirmières. La FCSII lutte pour obtenir une discussion, à l'échelle nationale, sur les priorités du secteur de la santé, notamment un régime national d'assurance-médicaments, une approche globale en matière des soins continus et de longue durée, une attention plus marquée aux ressources humaines en santé, et un engagement du gouvernement fédéral par rapport à l'avenir des soins de santé publics.

Renseignements

  • Pour d'autres renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

    Emily Doer
    Agente des communications
    Fédération canadienne des syndicats d'infirmières et infirmiers
    613-807-1340
    edoer@nursesunions.ca