Santé Canada

Santé Canada

16 févr. 2012 11h25 HE

Les inhibiteurs de pompe à protons (antiacides) risquent de causer une diarrhée associée à Clostridium difficile

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 16 fév. 2012) - Santé Canada informe les Canadiens du lien possible entre l'utilisation d'antiacides d'ordonnance appelés inhibiteurs de pompe à protons (IPP) et le risque accru de souffrir de diarrhée associée à Clostridium difficile (DACD).

Le Clostridium difficile, communément appelé C. difficile, est une bactérie qui peut causer la diarrhée et entraîner des problèmes intestinaux plus graves. Les personnes en santé sont peu susceptibles de contracter le C. difficile. Un âge avancé, une maladie sous-jacente grave, une hospitalisation ou l'utilisation d'antibiotiques sont des facteurs qui amplifient le risque d'infection.

Les IPP réduisent l'acidité gastrique et sont largement utilisés pour traiter des affections comme les reflux gastriques, les ulcères d'estomac et de l'intestin grêle. Consultez la liste ci-après qui contient les inhibiteurs de pompe à protons disponibles au Canada.

Diverses études suggèrent un lien possible entre les IPP et un risque accru de DACD, particulièrement chez les patients vulnérables. Santé Canada évalue ces données régulièrement.

La conception des études ne fait pas l'unanimité et celles-ci ne permettent pas d'établir un rapport défini de cause à effet entre les IPP et le risque accru de DACD, car d'autres facteurs peuvent jouer un rôle.

Bien qu'un lien clair entre l'utilisation des IPP et la DACD n'ait pas été confirmé, la possibilité n'est pas écartée pour le moment. La possibilité d'un risque accru d'infection à C. difficile est mentionnée sur l'étiquetage canadien des médicaments IPP. Santé Canada continuera de surveiller ce dossier, d'évaluer les données scientifiques à mesure qu'elles se présenteront et de prendre les mesures appropriées au besoin.

Le patient qui prend un IPP doit consulter sans tarder un professionnel de la santé s'il contracte une diarrhée qui perdure, car il peut s'agir d'une DACD. Diarrhées aqueuses ou sanglantes (au moins trois selles par jour pendant deux jours ou plus), fièvre, perte d'appétit, nausées, douleurs abdominales ou sensibilité au toucher sont des symptômes de DACD.

Le patient qui prend un IPP doit consulter un médecin ou un pharmacien s'il a des questions ou des préoccupations au sujet de son traitement antiacide.

Nous rappelons aux professionnels de la santé qu'ils doivent prescrire les IPP à la plus faible dose et pendant la période la plus courte en fonction de l'affection traitée. Un diagnostic de DACD doit être envisagé chez tout patient qui présente les facteurs de risque de DACD et qui souffre de diarrhée persistante ou grave.

L'étiquetage du médicament, ou monographie de produit, contient des renseignements importants sur la posologie et l'innocuité à l'intention du professionnel de la santé et du patient. Vous pouvez consulter ces monographies en effectuant une recherche dans la Base de données sur les produits pharmaceutiques (http://webprod3.hc-sc.gc.ca/dpd-bdpp/language-langage.do?url=t.search.recherche&lang=fra) de Santé Canada.

Pour signaler un effet indésirable

Pour signaler un effet indésirable (effet secondaire) présumé à un produit de santé, veuillez communiquer avec le Programme Canada Vigilance de Santé Canada au 1-866-234-2345 (sans frais), ou remplir un Formulaire de déclaration de Canada Vigilance (http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/report-declaration/index-fra.php) et nous le faire parvenir de l'une des façons suivantes :

- Télécopieur : 1-866-678-6789

- Internet : www.santecanada.gc.ca/medeffet

- Courrier (Obtenez une étiquette préaffranchie http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/report-declaration/post_paid-affranchi-fra.php):

Programme Canada Vigilance
Direction des produits de santé commercialisés
Ottawa (Ontario) IA 0701E
K1A 0K9

IPP présentement commercialisés au Canada

Les inhibiteurs de pompe à protons suivants sont commercialisés au Canada :

  • Dexlansoprazole (nom commercial Dexilant)
  • Ésoméprazole (nom commercial Nexium et équivalent générique)
  • Oméprazole (nom commercial Losec et équivalents génériques)
  • Lansoprazole (nom commercial Prevacid et équivalents génériques)
  • Pantoprazole (noms commerciaux Pantoloc et Panto IV, et équivalents génériques)
  • Pantoprazole magnésique (nom commercial Tecta)
  • Rabéprazole (nom commercial Pariet et équivalents génériques)

Les IPP sont aussi offerts en combinaison avec d'autres médicaments : Vimovo, par exemple, contient de l'ésoméprazole.

Also available in English

Renseignements

  • Renseignements aux médias
    Santé Canada
    613-957-2983

    Renseignements au public
    613-957-2991
    1-866-225-0709