BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque de Montréal

BMO Banque de Montréal

05 juin 2012 11h30 HE

Les investisseurs canadiens voient un bon côté à la volatilité sur les marchés internationaux, selon un sondage de BMO

- Près de la moitié des investisseurs voient des occasions de placement en période de volatilité des marchés

- La grande majorité des investisseurs ont modifié leurs habitudes de placement du fait de l'incertitude qui plane sur les marchés

- Soixante-douze pour cent des répondants estiment que la volatilité sur les marchés constitue la " nouvelle norme "

- Les résultats du sondage ont été annoncés aujourd'hui, dans le cadre d'une présentation organisée par les services de Gestion de patrimoine de BMO, dont BMO Gestion mondiale d'actifs, BMO Nesbitt Burns et BMO Banque privée Harris

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 5 juin 2012) - BMO Groupe financier a annoncé aujourd'hui les résultats d'un sondage révélant que près de la moitié des investisseurs canadiens (47 pour cent) considèrent la volatilité qui a dominé sur les marchés internationaux au cours de la dernière année comme une bonne occasion de placement. Seuls 28 pour cent des répondants perçoivent le climat actuel dans le secteur des placements de façon négative. Par ailleurs, 84 pour cent des répondants au sondage affirment avoir changé leurs habitudes de placement pour s'adapter au nouvel environnement.

Les résultats du sondage ont été dévoilés lors d'un dîner-causerie intitulé « L'art d'investir en période de volatilité », organisé par les services de Gestion de patrimoine de BMO. L'événement s'est tenu au Musée des beaux-arts de l'Ontario, dans le cadre des activités de commandite de l'exposition « Picasso : chefs d'œuvre du Musée national Picasso de Paris » menées par BMO Groupe financier.

Le sondage, effectué par la firme Pollara, a également révélé que les trois quarts des investisseurs canadiens (72 pour cent) estiment que la volatilité sur les marchés financiers est là pour rester, et considèrent cet environnement dans le domaine des placements comme étant la « nouvelle norme ».

Selon Rajiv Silgardo, co-chef de la direction, BMO Gestion mondiale d'actifs, les Canadiens ont raison de croire que la volatilité sur les marchés n'est pas près de disparaître. « Plusieurs facteurs nous poussent à conclure que la volatilité continuera à caractériser les marchés financiers dans un proche avenir. Parmi ceux-ci se trouvent les pressions continues dans la zone euro, les taux d'inflation qui s'accroissent en Chine, les tensions au Moyen-Orient et une possible reprise économique aux États-Unis », a-t-il ainsi expliqué.

Selon Paul Taylor, chef des placements, BMO Banque privée Harris et BMO Gestion mondiale d'actifs, « Les conditions actuelles du marché devraient inciter les investisseurs à s'intéresser à certains secteurs précis pour leurs solides rendements et l'aspect défensif de leur rendement global. Ceux-ci comprennent les secteurs des biens de consommation de base, des télécommunications, des services publics et des soins de santé. »

Voici d'autres conclusions du sondage :

  • Plus de la moitié (56 pour cent) des répondants croient que les problèmes économiques qui ont frappé l'Europe, le Moyen-Orient ainsi que d'autres régions du monde ont exercé une influence négative sur leurs placements.
  • Soixante-sept pour cent des investisseurs considèrent leurs portefeuilles comme étant diversifiés, mais seulement 15 pour cent les considèrent comme très diversifiés.
  • Les hommes sont plus nombreux que les femmes (35 pour cent contre 26 pour cent) à avoir diversifié leurs placements afin de s'adapter à la période actuelle de volatilité sur les marchés et d'incertitude économique.

« En période de volatilité sur les marchés, il est essentiel pour les investisseurs de maintenir une bonne diversification de leurs portefeuilles de placements, ce qui permet de trouver un équilibre entre les risques et le rendement », a expliqué Stéphane Rochon, vice-président et directeur général, BMO Nesbitt Burns. « Passez en revue vos placements à intervalles périodiques pour vous assurer qu'ils respectent vos objectifs financiers, mais évitez de prendre vos décisions en fonction du marché, car c'est une stratégie qui fonctionne rarement. »

Le sondage en ligne a été effectué par la firme Pollara, du 17 au 22 mai 2012, auprès d'un échantillon aléatoire de 1 156 adultes Canadiens.

Pour de plus amples renseignements au sujet des placements :

www.bmo.com/accueil/particuliers/services-bancaires/placements

www.bmo.com/nesbittburns-francais

Renseignements