Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

07 oct. 2011 11h21 HE

Les jeunes travailleurs et travailleuses sont négligés

Le président du CTC réagit aux données sur l'emploi de septembre 2011

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 7 oct. 2011) - Le taux de chômage des jeunes travailleurs et travailleuses demeure élevé et le Congrès du travail du Canada déclare que le gouvernement fédéral doit établir une stratégie qui aiderait à leur assurer des emplois stables à plein temps.

Ken Georgetti, président du CTC, réagissait à la publication par Statistique Canada de son Enquête sur la population active de septembre 2011. « Trop de nos jeunes sont sans-emploi, sont coincés dans des emplois à temps partiel et le gouvernement fédéral devrait leur accorder une attention particulière. »

Le Canada comptait 1 334 200 million de sans-emploi en septembre et le taux de chômage était de 7,1 %. Bien qu'un nombre considérable d'emplois a été créé en septembre, le taux de chômage des jeunes travailleurs et travailleuses âgés de 15 à 24 ans était de 14,0 %, et 48,2 % des jeunes occupent des emplois à temps partiel seulement.

M. Georgetti ajoute que le Régime d'assurance-emploi laisse tomber un grand nombre de chômeurs et chômeuses de tous les groupes d'âge. « Nous savons que six sans-emploi sur dix au Canada ne reçoivent pas de prestations d'assurance-emploi et c'est scandaleux. Les travailleurs et les travailleuses ont contribué de bonne foi à l'AE, croyant qu'ils recevraient des prestations en cas de besoin, mais le règlement sur l'AE les en empêche. »

Le CTC demande régulièrement à Ottawa d'investir dans les infrastructures et les services publics afin de bâtir une économie plus forte et plus durable et d'apporter des améliorations au programme d'AE afin d'aider les gens à surmonter les périodes de chômage.

Analyse rapide de Sylvain Schetagne, économiste principal du CTC

Après des mois sans croissance significative, l'emploi a connu une augmentation rapide en septembre 2011 avec la création de 60 900 emplois. Le taux de chômage a fléchi, passant de 7,3 % à 7,1 %, et le nombre de sans-emploi se situe à 1 334 200, une baisse de 33 700 en un mois.

Tous les emplois créés le mois dernier étaient à temps plein (+63 800), ce qui a permis de réduire la proportion d'emplois à temps partiel de 19 % à 18,9 % entre août et septembre 2011. Cependant, presque les deux tiers de ces emplois ont été des emplois autonomes (+38 900), une catégorie qui représente souvent le seul débouché lorsque les sans-emploi épuisent leurs prestations d'AE.

La croissance du nombre de personnes employées (autres que dans les emplois autonomes) était concentrée dans le secteur public (+36 900), surtout en éducation et en administration publique (qui peut s'expliquer par les nombreuses élections provinciales), ce qui ne constitue pas une reprise de la croissance de l'emploi dans le secteur privé. Dans le secteur manufacturier, l'emploi a encore baissé (-23 500) le mois dernier. Finalement, la situation de l'emploi ne s'est pas améliorée pour les jeunes travailleurs et travailleuses de 15 à 24 ans. Leur taux de chômage demeure inchangé à 14,0 % en septembre et le travail à temps plein a chuté (-3 000) tandis que le travail à temps partiel a subi une hausse (18 400), faisant passé le taux d'emploi à temps partiel à 48,2 %.

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente 3,2 millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 130 conseils du travail régionaux. Site Web : www.congresdutravail.ca, Twitter : @CanadianLabour

Renseignements