Coalition NON AUX MINES DANS LES LAURENTIDES

Coalition NON AUX MINES DANS LES LAURENTIDES

05 mai 2011 14h28 HE

Les Laurentides s'opposent aux activités minières de Pacific Arc Resources

STE-ADÈLE, QUÉBEC--(Marketwire - 5 mai 2011) - Le projet d'exploration Lac Pin Rouge de Pacific Arc dans les Laurentides suscite une vive opposition dans les municipalités québécoises de Ste-Adèle, St-Hippolyte et Ste-Marguerite-du-Lac-Masson. Les autorités municipales et les citoyens sont inquiets des conséquences des forages exploratoires en vue de l'exploitation d'une mine à ciel ouvert qui pourrait s'étendre sur plus de 2 982 hectares selon les dires de la société qui prétend être « propriétaire » de ces terrains alors qu'elle ne détient que les droits miniers. On craint qu'il en découle une destruction de l'environnement (notamment d'une zone naturelle protégée), et un impact négatif sur l'industrie touristique, sur la valeur des propriétés, sur les infrastructures locales de même que sur la qualité de vie des résidents et des villégiateurs. Ces derniers entendent continuer à s'opposer pacifiquement aux activités minières dans les Laurentides.

La controverse entourant les travaux d'exploration de Pacific Arc Resources et de son sous-traitant On Track Exploration a fait l'objet d'une large couverture médiatique négative. Les accusations non fondées du premier dirigeant de cette société, Harry Chew, selon lesquelles « les citoyens locaux seraient des vandales » (The Gazette, 28 avril), frôlent le libelle diffamatoire selon la Coalition et ne font qu'accroître l'hostilité des citoyens envers cette société dont ils remettent en question la gouvernance et l'éthique d'entreprise. Les opposants informent toujours la Sûreté du Québec de leurs actions citoyennes qui se sont déroulées de façon non violente.

Les conseils municipaux touchés ont été outragés du fait que Pacific Arc a entrepris l'exploration sans les en avoir informés d'abord. Cet outrage, s'ajoutant à la pression populaire manifestée par une pétition à l'Assemblée nationale du Québec, a incité la ministre des Ressources naturelles et de la Faune à prendre l'engagement de modifier la Loi sur les mines du Québec.

La ministre a déclaré qu'aucun projet n'irait de l'avant sans acceptation sociale.

La Coalition NON AUX MINES DANS LES LAURENTIDES exhorte Pacific Arc à confirmer immédiatement qu'elle suspendra toute exploration dans le cadre du Projet Lac Pin Rouge jusqu'à ce que les préoccupations des citoyens aient été abordées. La Coalition est prête à engager une discussion ouverte aussitôt que possible avec la société Pacific Arc Resources de Vancouver.

La Coalition NON AUX MINES DANS LES LAURENTIDES regroupe des citoyens et des associations de citoyens du cœur des Laurentides qui réclament l'interdiction de toute forme d'exploration et d'exploitation minière dans leur secteur afin d'en préserver l'économie de même que l'environnement, la nature, la faune, et les nombreux plans d'eau qui font la fierté de cette région à vocation touristique.

Liens connexes :

http://www.montrealgazette.com/news/Cottage+country+miners/4687053/story.html

http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/economie/energie-et-ressources/201104/26/01-4393339-les-forages-dans-les-laurentides-suspendus.php

Renseignements