SOURCE: Collège canadien des leaders en santé

Collège canadien des leaders en santé

SOURCE: SoinsSantéCAN

SoinsSantéCAN

SOURCE: Conférence nationale sur le leadership en santé

Conférence nationale sur le leadership en santé

01 juin 2016 05h59 HE

Les leaders en santé appelés à déterminer la priorité numéro un des décideurs

Le Grand débat sur les soins de santé au Canada a lieu à Ottawa les 6 et 7 juin 2016

OTTAWA, ON--(Marketwired - 1 juin 2016) - Tout est en place à Ottawa pour débattre des enjeux reliés au système de santé qui importent aux Canadiens. Les leaders en santé les plus influents du Canada vont s'attaquer à la tâche dans le cadre du Grand débat sur les soins de santé au Canada 2016 (le Débat), animé par M. Jeffrey Simpson, l'influent chroniqueur aux affaires nationales du Globe & Mail.

Le Débat fait partie de la Conférence nationale sur le leadership en santé (CNLS) qui se tiendra les 6 et 7 juin 2016 à l'hôtel Westin d'Ottawa, présentée de concert par SoinsSantéCAN et le Collège canadien des leaders en santé.

Un groupe de 750 leaders en santé provenant des quatre coins du pays sélectionnera cinq résolutions choisies parmi une liste de quelque quarante propositions. Le lundi 6 juin, de 17 h à 17 h 15 HNE, les délégués limiteront les cinq résolutions en les ramenant à trois. Par la suite, ces trois motions feront l'objet d'un plaidoyer de la part de leurs parrains respectifs, le mardi 7 juin de 8 h 30 à 10 h 30 HNE.

Le dévoilement se fera en adoptant un débat en mode électoral, où M. Simpson sera secondé par Mme Wendy Nicklin, présidente élue de la Société internationale pour la qualité des soins de santé et Alex Munter, président-directeur général du Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO). Les journalistes présents en salle seront invités également à poser des questions.

" Nous ne pouvons penser à aucun autre pour entreprendre une telle démarche. Les leaders en santé sont appelés à faire des choix difficiles. Nous devons provoquer des changements fondés sur les données probantes et les conseils les plus éclairés ", affirme Bill Tholl, président et chef de la direction, SoinsSantéCAN. " Le temps est venu pour les responsables des politiques de la santé des gouvernements fédéral et provinciaux de prendre des mesures décisives dans le cadre des discussions sur un prochain Accord sur la santé. "

" Voici pourquoi le Grand débat sur les soins de santé au Canada vient à point nommé ", déclare Ray Racette, président et directeur général du Collège canadien des leaders en santé. " Nous devons choisir les résolutions qui habiliteront nos dirigeants à faire ce qui est mieux pour le Canada. Notre objectif ultime est de porter les enjeux sélectionnés à l'attention des ministres de la Santé, en particulier à la lumière des négociations sur l'Accord de la santé. "

Les cinq motions débattues sont les suivantes :

Signaler les événements indésirables graves. Ces événements évitables (qui ne devraient jamais arriver) sont les complications mettant en péril la sécurité des patients -- pouvant aller d'une chirurgie pratiquée par erreur à des corps étrangers oubliés dans l'organisme du patient -- pouvant causer des préjudices graves ou même le décès. Plus tôt cette année, l'Institut canadien pour la sécurité des patients et Qualité des services de santé Ontario ont publié un rapport qui a révélé la fréquence excessive et inacceptable de ces incidents. Résolution : Exiger, au cours des trois prochaines années, le signalement public obligatoire des 15 principaux événements indésirables graves à l'échelle des tous les gouvernements provinciaux et territoriaux. Auteure : Hina Laeeque, Chef de l'amélioration de la sécurité des patients, Institut canadien pour la sécurité des patients

Améliorer les résultats pour la santé des patients des Premières Nations, Métis et Inuits. Les résultats pour la santé chez les peuples autochtones sont parmi les pires enregistrés parmi tous les groupes au Canada. La plupart des régions de santé, toutefois, omettent de recueillir les données démographiques relatives aux Autochtones qui les aideraient à améliorer les soins dispensés. Résolution : mobiliser les leaders en santé pour qu'ils s'engagent à améliorer la qualité des soins dispensés aux patients autochtones en œuvrant à la mise en application des

recommandations de la Commission de vérité et réconciliation en matière de santé. Auteur : Indigenous Health Alliance, Indigemetrics et l'Assemblée des Premières Nations

Investir dans l'innovation dans les soins de santé : Par comparaison à de nombreux pays de l'OCDE, le système des soins de santé du Canada montre une grande " frilosité " en ce qui concerne les dépenses élevées. Le Groupe consultatif sur l'innovation des soins de santé (Rapport Naylor) a suggéré qu'un fonds d'innovation peut appuyer les initiatives qui suppriment les obstacles structurels au changement en améliorant la qualité et l'accessibilité des soins. Pourtant, le rapport a été mis aux oubliettes. Résolution : Amener le gouvernement fédéral à adopter les recommandations du Groupe consultatif en créant un Fonds d'innovation des soins de santé par l'octroi, au départ, de un milliard de dollars sur cinq ans dans le cadre du nouvel Accord sur la santé. Auteure : Mimi Lowi-Young, Chef de la direction générale, Société Alzheimer du Canada

Faire des progrès concernant la santé des aînés. La population vieillissante du Canada mettra son système de santé à rude épreuve, notamment en ce qui a trait à la santé mentale et aux maladies chroniques. D'ici 2036, les aînés au Canada représenteront près de 25 % de la population. Le coût de la prestation de soins à ce groupe de la population est environ le double du coût des soins dispensés aux moins de 65 ans. Quatre aînés canadiens sur 10 vivent avec deux maladies chroniques ou plus, tel que le diabète, les troubles respiratoires, les cardiopathies et la dépression, tandis que la condition physique et les fonctions cognitives dépérissent chez de nombreux autres. Résolution : Élaborer d'ici 2018 un Plan d'action national de promotion de la santé chez les aînés et rendre compte dans les trois ans des progrès enregistrés. Auteur : Daniel Fontaine, Directeur général, BC Care Providers Association

Prendre soin des aînés en dehors du milieu hospitalier. Les coûts élevés des prestations de services aux aînés découlent en partie des politiques et des décisions en matière de financement qui mettent un accent excessif sur les soins de la maladie aux dépens de la promotion de la santé et du mieux-être. Depuis 2008, le nombre de personnes nécessitant des soins à domicile a augmenté de plus de 55 %, Ce pourcentage continuera de croître avec le nombre croissant de personnes atteintes de maladies chroniques dues à l'âge. Résolution : Assurer à l'échelon national un accès universel à des soins à domicile et communautaires de haute qualité financés par les fonds publics en élaborant dès janvier 2017 un cadre redditionnel lié au financement stratégique. Auteure : Lisa Ashley, Infirmière conseillère principale, Association des infirmières et infirmiers du Canada

" Toutes les motions sont dignes d'être mises en œuvre, mais les leaders dans le système de santé doivent prendre des décisions difficiles tous les jours ", affirme Bill Tholl. " Dans un sens, le Grand débat sur les soins de santé au Canada 2016 démontre que la prise de décision est un impératif incontournable -- prendre une décision ou, comme dans le cas présent identifier la résolution la plus importante pour le bénéfice des responsables des politiques. "

Des documents d'information ont été rédigés pour chacunes des motions et sont disponibles ici.

La CNLS est le plus important rassemblement national de décideurs du système de santé au Canada. Elle réunit des dirigeants qui représentent divers secteurs et professions des régions sanitaires, des régies et des alliances de la santé, des hôpitaux, des organisations de soins de longue durée, des organismes de santé publique, des services de soins communautaires et de santé mentale et des services sociaux. En plus, la conférence attire des participants d'institutions gouvernementales, d'établissements d'enseignement et de recherche, d'associations professionnelles, de cabinets d'experts conseils et de l'industrie. Pour de plus amples renseignements, visitez www.nhlc-cnls.ca

Follow us @NHLC2016
Suivez-nous @NHLC2016

www.nhlc-cnls.ca

Renseignements

  • Personne-ressource pour les médias:
    Lucie Boileau
    Directrice, Communications, Marketing et Relations gouvernementales
    SoinsSantéCAN
    613-241-8005 x 205
    613-462-5604 (portable)
    lboileau@healthcarecan.ca