l'AIMTA

24 nov. 2010 17h19 HE

Les Machinistes applaudissent le refus d'Ottawa

de plier aux pressions des Émirats arabes unis!

Attention: Affectateur, Directeur général et de l'information, Rédacteur au tourisme, Rédacteur aux affaires politiques et gouvernementales, Rédacteur au transport TORONTO, ONTARIO MEDIA ADVISORY--(Marketwire - 24 nov. 2010) - À publier immédiatement

Toronto, ON - L'Association internationale des machinistes et des travailleurs et travailleuses de l'aérospatiale félicite le gouvernement fédéral pour son refus de plier aux pressions politiques exercées par les Émirats arabes unis, qui demandent au gouvernement du Canada d'accorder à Emirates Air un meilleur accès au marché canadien du transport aérien.

« Nous formons le plus important syndicat qui a affaire à Air Canada, le premier transporteur aérien du pays, et représentons plus de 11 000 travailleurs. Nous nous opposons à une telle demande d'ouverture de notre marché du transport aérien », affirme Dave Ritchie, vice-président général canadien de l'AIMTA. La capacité additionnelle demandée n'était pas nécessaire pour le marché Canada-Émirats arabes unis, et elle aurait permis au transporteur Emirates Air, propriété de l'État, de dérouter une importante part du trafic international d'Air Canada - mettant directement en péril des emplois canadiens. « Air Canada vient tout juste de renouer avec la rentabilité après avoir été dans une situation financière précaire pendant une bonne partie de la dernière décennie. Air Canada est le premier transporteur mondial au Canada, et son avenir aurait été mis en péril si un accès accru avait été accordé aux Émirats arabes unis », explique M. Ritchie.

Air Canada emploie directement plus de 22 000 Canadiens d'un bout à l'autre du Canada et assure des milliers d'emplois indirects et auxiliaires au sein de Jazz, de transporteurs d'apport et de fournisseurs. Air Canada assure 39 % de la capacité aérienne internationale totale du Canada, et le trafic international représente environ 36 % de ses recettes voyageurs.

« Nous sommes heureux de constater que le gouvernement saisit l'importance de ce secteur, ajoute M. Ritchie. Notre espoir est qu'il continue, dans le cadre des négociations avec l'Union européenne et d'autres pays, à écouter les travailleurs dans ce domaine qui font valoir la nécessité de maintenir une forte présence canadienne dans le transport aérien et d'assurer la sécurité, des emplois et des services aux collectivités canadiennes.

L'AIMTA est le plus important syndicat des industries canadienne et américaine du transport aérien et représente des travailleurs canadiens dans ce domaine depuis près de 70 ans.

-30-
/Renseignements: Renseignements :
Dave Ritchie, vice-président général canadien de l’AIMTA
416-386-1789, poste 6323
Bill Trbovich, directeur des communications de l’AIMTA
416-386-1789, poste 6331/416-735-9765
/ IN: ÉCONOMIE, INTERNATIONAL, MÉDIA, TRANSPORT, TOURISME

Renseignements

  • Bill Trbovich, directeur des communications de l’AIMTA, L’AIMTA
    Numéro de téléphone: 416-386-1789 poste 6331
    Numéro de téléphone secondaire: 416-735-9765
    Courriel: btrbovich@iamaw.org