SOURCE: Lombard Risk

Lombard Risk

11 nov. 2011 19h26 HE

Les membres de l'Association of Foreign Banks (AFB) élisent Lombard Risk "Fournisseur privilégié de solutions de rapports règlementaires"

LONDRES, ANGLETERRE--(Marketwire - Nov 11, 2011) - Lombard Risk Management plc (LSE: LRM) ("Lombard Risk"), un fournisseur de premier plan de solutions intégrées de gestion collatérale et liquidités, de rapports règlementaires et de MIS (management du système d'information) auprès du secteur des services financiers, a été nommé fournisseur privilégié par l'Association of Foreign Banks (AFB).

L'étude MIS réalisée par l'Association of Foreign Banks a placé Lombard Risk au sommet de la liste des fournisseurs de systèmes de rapports règlementaires. Cette étude, sponsorisée par Oracle, a été présentée lors de la Conférence opérationnelle de l'AFB en septembre, et les retours ont indiqué que ses membres progressent dans l'application des nouvelles exigence managériales et règlementaires. Davantage d'informations sur l'Association of Foreign Banks et le rapport complet téléchargeable sont disponibles en ligne.

James Philips, Directeur de la stratégie règlementaire chez Lombard Risk, a déclaré : "Les règlementations ne cessent d'augmenter et ne sont pas prêtes de disparaître. L'année dernière, il est devenu impératif de respecter les règles de la FSA en matière de liquidités et Lombard Risk a aidé plus de 30 entreprises au Royaume-Uni à s'y conformer, grâce à la combinaison de ses solutions intégrées de tests de tension et de rapports règlementaires : LISA et REPORTER. Les institutions au Royaume-Uni, en Europe et au niveau international sont aujourd'hui confrontées à une règlementation accrue en matière de gestion et de rapports encadrant les liquidités et le capital en vertu des Accords de Bâle III, incluant par exemple le nouveau modèle paneuropéen COREP suivant la directive CRD IV. Les entreprises qui mettent en place notre solution destinée aux exigences en matière de liquidités bénéficieront de davantage de tests de tension et de rapports de notre part, afin de satisfaire rigoureusement les normes Bâle III.

Les entreprises ayant des difficultés à répondre aux exigences de l'année dernière auront d'autant plus de mal à satisfaire celles de la période à venir, en particulier dans la mesure où des problèmes de qualité des données rendent la visibilité "entreprise totale" plus compliquée à réaliser.

Par ailleurs, les banques et les entreprises d'investissement ne sont pas les seules à faire face à une règlementation accrue : les compagnies d'assurance doivent se conformer à la directive Solvabilité II et les cabinets de courtage et autres sociétés de placement doivent se préparer pour MiFID 2. La solution REPORTER de Lombard Risk apporte des réponses aux problèmes d'automatisation des règlementations, tout en répondant aux exigences opérationnelles visant à accélérer le traitement en continu et à supprimer les feuilles de calcul."

L'Association of Foreign Banks fournit un forum dédié au partage d'informations sur les problèmes rencontrés par l'industrie pour le bénéfice commun des banques opérant au Royaume-Uni et ailleurs. Elle offre une représentation efficace aux organismes industriels, gouvernementaux et règlementaires ainsi qu'aux associations de groupes homologues, visant à garantir la réalisation des meilleures pratiques internationales.

Le jeudi 24 novembre, James Phillips présentera les problèmes rencontrés par les banques concernant les normes Bâle III lors de la troisième séance de la série des Business Breakfast Briefings de Lombard Risk, à la British Bankers' Association de Londres. Agenda complet et inscriptions en ligne.

Renseignements