OSSTF/FEESO - Fédération des enseignantes-enseignants des écoles secondaires de l’Ontario

OSSTF/FEESO - Fédération des enseignantes-enseignants des écoles secondaires de l’Ontario

04 oct. 2012 10h49 HE

Les membres d'OSSTF/FEESO font preuve de solidarité avec un fort mandat de grève à travers la province

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 4 oct. 2012) - « 92 % des 60 000 membres d'OSSTF/FEESO, œuvrant dans les écoles scolaires élémentaires et secondaires, ont voté en faveur de soutenir la grève. Ils envoient un signal très clair au gouvernement McGuinty : nous restons forts et unis dans notre désir de poursuivre la négociation collective locale sans entraves et dans notre opposition totale au Projet de loi 115, » a déclaré Ken Coran, président de la Fédération des enseignantes-enseignants des écoles secondaires de l'Ontario (OSSTF/FEESO).

« Nos membres ont clairement fait savoir qu'ils veulent un processus de négociation collective qui implique les conseils scolaires locaux et non pas le gouvernement. Ils ne veulent pas d'un processus non démocratique qui peut être imposé par la ministre de l'Éducation, comme défini dans le Projet de loi 115, » a poursuivi Ken Coran.

« Ce processus a créé un climat d'affrontement plutôt que de collaboration. Au début d'avril, nous avons reconnu les préoccupations financières indiquées par le gouvernement. Nous avons offert d'accepter un gel salarial pendant deux ans en plus de proposer d'autres mesures de réductions des coûts. L'équipe de négociation du ministère, une équipe d'avocats, les a rejetés du revers de la main. Ils nous ont plutôt laissé avec une offre « à prendre ou à laisser ». Ce n'est pas une façon productive de négocier. Ce n'est pas de cette façon que nous résoudrons des problèmes ensemble, » a souligné Ken Coran.

« Nous continuerons à suivre le processus comme il est établi dans la Loi sur les relations de travail de l'Ontario et la tenue de ces votes de grève en fait partie. En périodes difficiles, la population ne s'attend pas à ce que leur gouvernement sacrifie les droits fondamentaux de ses citoyens. Elle compte sur toutes les parties pour se serrer les coudes afin de résoudre les problèmes, ce que nous sommes disposés à faire depuis le début, » a conclu Ken Coran, président.

OSSTF/FEESO, créé en 1919, représente 60 000 membres à travers l'Ontario. Ils comprennent le personnel enseignant des écoles secondaires de l'Ontario, le personnel enseignant suppléant, les aides à l'enseignement, les éducateurs et éducatrices, le personnel enseignant et les instructeurs à l'éducation permanente, les éducateurs et éducatrices de la petite enfance, les psychologues, les secrétaires, les orthophonistes, les travailleurs et travailleuses sociaux, le personnel de conciergerie, le personnel de soutien des universités ainsi que plusieurs autres membres du personnel du domaine de l'éducation.

Renseignements

  • Fédération des enseignantes-enseignants des
    écoles secondaires de l'Ontario (OSSTF/FEESO)
    Ken Coran
    Président
    416-751-8300 ou 1-800-267-7867