Sécurité publique Canada

Sécurité publique Canada

11 juil. 2012 13h34 HE

Les mesures mises en place par le gouvernement Harper visent à mettre fin au syndrome de la porte tournante dans le système de justice

WINNIPEG, MANITOBA--(Marketwire - 11 juillet 2012) -

Note aux rédacteurs : Une photo accompagnant ce communiqué sera disponible sur le fil photo de la Presse Canadienne via Marketwire.

L'honorable Vic Toews, ministre de la Sécurité publique, et Joyce Bateman, députée de Winnipeg-Centre-Sud, ont répété aujourd'hui que les mesures de lutte contre la criminalité mises en place par le gouvernement pour assurer la sécurité de nos rues et de nos collectivités sont en train de mettre fin au syndrome de la porte tournante dans le système de justice du Canada. Puisque les vrais criminels sont incarcérés plus longtemps, le Service correctionnel du Canada a noté une diminution du taux de récidive et peut remettre une importante somme d'argent dont les citoyens respectueux des lois et qui travaillent fort pourront bénéficier.

« Les dispositions législatives du gouvernement à l'égard de la criminalité font en sorte que les récidivistes et les délinquants qui ont commis des infractions graves sont incarcérés plus longtemps. Ces dispositions n'ont pas eu les fortes répercussions qu'avaient prévues les détracteurs sur les ressources du système de justice », indique le ministre Toews. « La récupération de ces fonds constitue un autre exemple des efforts continus que nous déployons afin de retrouver l'équilibre budgétaire et de respecter notre engagement envers la sécurité des citoyens respectueux des lois », ajoute-t-il.

Les prévisions indiquaient que la population de détenus aurait dû atteindre presque 17 725 détenus en juin 2012; en réalité, ce chiffre est plutôt de 14 965. Le Service correctionnel du Canada n'a pas besoin de ces fonds pour soutenir une croissance qui ne s'est pas concrétisée. Par conséquent, le gouvernement Harper récupérera près de 1,48 milliard de dollars qui avaient été alloués au Service correctionnel du Canada.

« Le gouvernement Harper s'est engagé à assurer la sécurité de nos rues et de nos collectivités », affirme Joyce Bateman. « L'annonce d'aujourd'hui confirme ce que notre gouvernement a toujours dit, à savoir que les mesures de lutte contre la criminalité ne se traduiront pas par l'arrivée de nouveaux détenus et la construction de nouvelles prisons. »

Le gouvernement a également annoncé, le 19 avril dernier, qu'il fermera deux établissements fédéraux. La fermeture du Pénitencier de Kingston et du centre régional de traitement situé à proximité, à Kingston (Ontario), et celle de l'Établissement Leclerc, situé à Laval (Québec), seront effectuées d'ici 2014-2015 et feront économiser environ 120 millions de dollars par année aux contribuables.

Pour en savoir plus sur le Service correctionnel du Canada, consultez le site Web suivant : www.csc-scc.gc.ca.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Web du Ministère : www.securitepublique.gc.ca.

Suivez les activités de Sécurité publique Canada sur Twitter (@Securite_Canada).

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Sécurité publique Canada
    613-991-0657
    media@sp-ps.gc.ca

    Julie Carmichael
    Directrice intérimaire des Communications
    Cabinet du ministre de Sécurité publique Canada
    613-991-2865