Les Métaux Canadiens Inc.
CNSX : CME
CSE : CME
CSE : CME.N

Les Métaux Canadiens Inc.

08 nov. 2016 11h41 HE

Les Métaux Canadiens choisi Baie-Comeau pour son usine hybrid flex et conclu une entente avec ID Manicouagan

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 8 nov. 2016) - Les Métaux Canadiens Inc. (« la Société ») (CSE:CME)(CSE:CME.CN) est heureuse d'annoncer qu'elle a retenu la municipalité de Baie-Comeau, sur la Côte-Nord pour mener son étude de préfaisabilité pour son usine hybrid flex. Par le fait même, la Société confirme avoir conclu une entente et un soutien financier non-remboursable d'un montant de 340 000$ avec Innovation et développement Manicouagan (IDM) par son fond d'aide aux entreprises. La contribution de IDM est conditionnelle à ce que la Société contribue elle aussi d'un montant financier minimal de $390,000 dans l'avancement du projet.

L'investissement total de 730 000$ permettra ainsi à la Société de mener à terme une étude de préfaisabilité en lien avec le développement de son projet hybrid flex dans la zone industrialo-portuaire de Baie-Comeau et établiera les bases au montage de la phase de faisabilité du projet. L'étape en cours s'agit donc de la première étape pouvant mener à un investissement de plus de 300 M$ à Baie-Comeau et à la création de plus de 200 emplois directs lors de la mise en opération.

L'éventuel démarrage de la carièrre Langis situé à St-Vianney dans la Matapédia, pourrait permettre la création d'une vingtaine d'emplois directs par son exploitation afin de soutenir la matière première requise à sa future usine à Baie-Comeau.

De plus, durant la phase de préfaisabilité la Société procédera à la réalisation d'une série de travaux recommandés par la firme d'ingénierie CIMA+ ; forages, modélisation du gisement, estimation des ressources, analyses et test métallurgique. Ces travaux permettront à la Société d'évaluer l'option Hybrid Flex avec le cas de base à 100% silicium métal.

L'attrait du milieu pour les entreprises, un emplacement stratégique dans le Plan Nord, la stratégie maritime, un faible coût de raccordement au réseau de transport électrique ainsi que sa viabilité en terme d'approvionnement, une présence de fournisseurs de grande qualité, une main d'œuvre compétente et disponible, de vastes terrains industriels bien localisés et intégrés aux réseaux de transport de même qu'un accès à un port de mer performant comme plateforme d'exportation vers les marchés extérieurs - ont fait pencher la balance en faveur de Baie-Comeau.

«Nous pensons que Baie-Comeau dispose de tous les avantages afin de construire une usine de silicium la plus compétitive non seulement en Amérique du Nord mais dans le monde»,», a déclaré le président de Stephane Leblanc. «C'est un marché qui va prendre beaucoup d'importance en Amérique et en Europe mais spécialement en Amérique du Nord d'ici 2020. Il est essentiel pour La Société de se positionner favorablement dans ce marché prometteur », a souligne Mr Leblanc.

À terme, la Société espère produire 50 000 tonnes par année de silicium métal à Baie-Comeau, essentiellement pour le marché américain. Le silicium métal entre dans la production d'alliages destinés à l'industrie automobile, à la fabrication de silicone, à l'élaboration de béton haute performance, à l'industrie des panneaux solaires et à l'industrie des batteries Lithium-ion.

À propos de Innovation et développement Manicouagan

Organisme de développement économique, Innovation et développement Manicouagan (CLD) soutien l'entrepreneuriat par l'entremise de services-conseil et de financement (prêts et subventions) aux entreprises et aux organismes du milieu. L'organisme agit au développement industriel et au développement socioéconomique de la Manicouagan dans le but de maximiser les retombées pour la région et faciliter le maillage des différents partenaires.

A propos de Les Métaux Canadiens Inc.

Les Métaux Canadiens Inc. se concentre exclusivement sur le développement de son projet Langis, un dépôt de silice de haute pureté situé dans la province de Québec. La Société se positionne rapidement pour devenir un futur producteur de silicium métal et ferrosilicium en Amérique du Nord.

Ce communiqué de presse contient des informations qui se rapportent à des évènements futurs. Conséquemment, les résultats réels peuvent différer sensiblement de ceux anticipés. Bien que la direction considère que les hypothèses et estimations soient raisonnables, sur la base des informations actuellement disponibles, il ne peut y avoir aucune assurance que ces informations s'avéreront exactes. Ces risques sont plus amplement détaillés dans les rapports annuels de la Société ainsi que dans le dépôt de documents publics auprès des organismes de réglementation des valeurs mobilières.

La Bourse CSE ainsi que ses Fournisseurs de Services de Réglementation n'acceptent aucune responsabilité quant à la pertinence et à l'exactitude de ce communiqué de presse.

Renseignements