Microcredit Summit Campaign

Microcredit Summit Campaign

01 nov. 2006 09h00 HE

Les micro-prêts dont le lauréat du Prix Nobel se fait le champion dépassent 110 millions

On établira de nouveaux objectifs au Sommet Global d'Halifax

WASHINGTON, D.C.--(CCNMatthews - 1 nov. 2006) - Trois semaines après le dévoilement par le comité norvégien du Prix Nobel de l'attribution du Prix Nobel de la Paix à l'économiste bangladais Muhammad Yunus et à la banque qu'il a fondé il y a 30 ans, le Sommet du Microcrédit annonce que plus de 113 millions de familles avaient reçu des petits prêts l'an dernier pour démarrer ou agrandir de petites entreprises ; 82 millions d'entre elles étaient parmi les plus pauvres au monde. Le lauréat du Prix Nobel et fondateur de la Banque Grameen siège au conseil exécutif de la Campagne du microcrédit.

Le rapport annuel de la Campagne fournit un point de repère crucial pour l'expansion du secteur. Le Sommet du Microcrédit visait à rejoindre 100 millions des familles les plus pauvres pour la fin de 2005, un objectif qu'on s'attend maintenant à atteindre d'ici à la fin de 2006. Le rapport sert également de toile de fond pour la rencontre prochaine à Halifax du Sommet global du microcrédit au cours duquel 2 000 délégués viendront rejoindre Muhammad Yunus.

La Campagne fut lancée en 1997 alors que seulement 7,6 millions de familles recevaient des micro-prêts à travers le monde. Dans l'ensemble, la Campagne a connu une croissance de 978 p. cent, soit une moyenne de 34 p. cent par année. Au total, 847 opérateurs de microfinance ont présenté leurs données en 2006. Ces 847 institutions desservaient 88 p.cent des clients les plus pauvres recensés.

Le rapport 2006 comprend des données recueillies auprès de plus de 3 100 institutions à travers le monde et constate que 84 p. cent des 82 millions des plus pauvres qui avaient été rejoints étaient des femmes. Les dirigeants de la Campagne ont expliqué comment ces micro-prêts ont un impact sur la famille entière en améliorant la nutrition, l'accès aux soins de santé ainsi que la scolarisation. " Les prêts à 82 millions de clients parmi les plus pauvres a influencé 410 millions membres de familles," a déclaré le directeur de la Campagne, Sam Daley-Harris, "un nombre plus considérable que les populations réunies des Etats-Unis, du Royaume-Uni, du Canada et de la Belgique. Ces micro-prêts fournissent de l'espoir à des centaines de millions de personnes autour du monde."

Les prêts sont utilisés dans un large éventail d'activités commerciales, y compris des initiatives faisant appels à des technologies rudimentaires comme la vente de lait et d'oeufs, la fabrication de tortillas, ou de produits artisanaux, ainsi que des entreprises de haute technologie comme des services téléphoniques alimentés par énergie solaire dans des régions rurales privées de services téléphoniques conventionnels.

Quand on les interroge au sujet de l'impact au niveau national, les dirigeants de la Campagne se réfèrent au Bangladesh, le marché le plus saturé du monde en matière de microfinance et l'assise des opérations de Yunus. "Trente-cinq ans après sa guerre d'indépendance," a déclare Daley-Harris "et 30 ans depuis que depuis que les premiers micro-prêts ont été consentis à 42 individus désespérément pauvres, les 20 institutions de microfinance les plus importantes au Bangladesh rejoignent 21 millions de familles ayant un impact sur 105 millions de membres de familles dans un pays de 140 millions. Selon Unicef, le taux de mortalité chez les moins de cinq ans a chuté de 239 par mille naissances vivantes en 1970 à seulement 77 par mille en 2004, et le taux de fertilité au Bangladesh a diminué de 6,4 en 1970 à 3,2 en 2004."

"Le Bangladesh a déjà atteint l'objectif du Millénaire pour le développement en matière d'égalité des sexes aux niveaux primaire et secondaire en éducation," poursuit Daley-Harris, "11 ans avant l'échéance".

Dans moins de deux semaines aura lieu à Halifax le lancement de la Phase II de la Campagne, laquelle comportera deux nouveaux objectifs pour 2015 : 1) rejoindre 175 millions des familles les plus pauvres de la terre avec du microcrédit, touchant ainsi 875 millions de membres de ces familles et 2) s'assurer que 100 millions de familles franchissent le seuil du 1 $US/jour, et hissent 500 millions de personnes hors de la pauvreté extrême.

La Campagne du Sommet du Microcrédit est un programme du groupe anti-pauvreté américain Fonds Educatif de RESULTS, lequel reçoit l'appui d'organismes affiliés à RESULTS dans le monde, dont RESULTATS Canada.

Le Sommet global du microcredit se déroulera à Halifax du 12 au 15 novembre. Pour obtenir une accréditation de média, veuillez communiquer avec Dalia Palchik à: palchik@microcreditsummit.org.

Renseignements

  • Microcredit Summit Campaign
    Dalia Palchik
    (Bur.) (202) 637-9600 poste 125
    (Cell.) (617) 515-5059