Les Mines de fer Century
TSX : FER

Les Mines de fer Century

22 juil. 2014 08h00 HE

Les Mines de fer Century annonce le début de l'étude de faisabilité concluante pour le projet de DSO de Joyce Lake

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 22 juillet 2014) -

CE COMMUNIQUÉ N'EST PAS POUR DISTIRIBUTION AUX ETATS-UNIS, NI AUX AGENCES DE NOUVELLES AMÉRICAINES

Les Mines de fer Century (TSX:FER) (« Century »), par la voie de sa filiale Labec Century Iron Ore Inc., coentreprise avec WISCO International Resources Development & Investment Limited (« WISCO »), a la plaisir d'annoncer qu'une étude de faisabilité concluante (« EFC ») est en voie de réalisation au projet DSO de Joyce Lake (« le projet »). On prévoit l'achèvement de l'étude au cours du premier trimestre de 2015.

Le projet de Joyce Lake est une mine de DSO à ciel ouvert située dans la province de Terre Neuve et Labrador à proximité de Schefferville, Québec. On y prévoit une production éventuelle d'environ 2 millions de tonnes de DSO par année. La réalisation de l'étude a été confiée à BBA Inc., une firme réputée et expérimenté en ingénierie et en gestion de projet de Montréal, Québec.

Le début de l'EFC suit l'annonce par Century le 3 mars 2014 d'une augmentation des ressources minérales mesurées et indiquées au projet de Joyce Lake de 143%.

Déclaration de Sandy Chim, PDG de Century :

« Commander l'EFC au projet de Joyce Lake est une étape déterminante en amont d'une décision de démarrer la production. En parallèle avec EFC, nous poursuivons des travaux environnementaux et nous prévoyons déposer notre bilan des incidences environnementales avant l'EFC, d'ici la fin de 2014. Le développement du projet de Joyce Lake constitue notre première cible avant d'aborder plusieurs projets beaucoup plus importants dans notre large portefeuille de projets. »

Au sujet de Century

Century est une entreprise consacrée à l'exploration et au développement potentiel de projets de fer au Canada. La Société détient d'importants intérêts dans la région prolifique de production de minerai de fer de la Fosse du Labrador dans l'est du Québec, et dans l'ouest de Terre-Neuve-et-Labrador, ainsi que dans plusieurs propriétés dans l'ouest du Québec. Century compte deux principaux partenaires stratégiques en WISCO et Minmetals Exploration & Development (Luxembourg) Limited S.àr.l., deux sociétés d'état chinoises détenant les ressources financières et techniques permettant de lui fournir du financement et des expertises techniques pour l'exploration et le développement de l'ensemble de ses projets.

Les Mines de fer Century détient des intérêts dans les projets d'exploration miniers suivants, situés dans les provinces de Québec et de Terre-Neuve-et-Labrador :

  • Le projet d'Attikamagen dans lequel Labec Century Iron Ore Inc. (« Labec Century ») détiendra une participation de 100%. Labec Century est une coentreprise dont Century détient 60% et WISCO 40%. Le projet de DSO de Joyce Lake à Attikamagen est en phase de développement; il s'agit du gisement le plus avancé quant à l'estimation de ressources conforme à la NN 43-101 avec une estimation des ressources complétée le 17 avril 2014 (le sujet de ce communiqué) et une évaluation économique préliminaire, complétée le 8 mai 2013, le tout affiché sur SEDAR et sur le site de la Société;

  • Le projet de Sunny Lake, exploité par une coentreprise de Century et de WISCO dans le cadre de l'entente de coentreprise de Sunny Lake. WISCO détient une participation enregistrée de 17,1% de la coentreprise et le droit d'acquérir jusqu'à 40% du projet de Sunny Lake;

  • Le projet de Duncan Lake, dans lequel Century détient une participation accumulée de 65% en vertu d'une entente d'option et de coentreprise avec Augyva Mining Resources Inc. (TSX VENTURE:AUV) (« Augyva »). Century a signé une entente-cadre de coentreprise avec WISCO qui permet à WISCO d'acquérir une participation de 40 % de l'intérêt de Century dans le projet Duncan Lake; et

  • Les projets d'Astray, de Grenville, de Menihek et de Schefferville, récemment acquis d'Altius Minerals Corporation (TSX:ALS) détenus à 100 % par Century, sauf le projet Astray, dont Century a vendu une participation de 80 % et conservé une participation de 20 %.

L'objectif de la Société est d'accroitre la valeur pour les actionnaires par le développement des projets de fer au Canada et de devenir un grand producteur de minerai de fer canadien. Site Web des Mines de fer Century : www.centuryiron.com

MISE EN GARDE SUR LES RENSEIGNEMENTS PRÉVISIONNELS

Ce communiqué peut contenir des renseignements prévisionnels au sens des lois applicables sur les valeurs mobilières. Les renseignements prévisionnels portent sur l'avenir plutôt que sur le passé. Dans ce contexte, les énoncés portent souvent sur le rendement attendu des affaires et des finances, et contiennent souvent des mots tels que « prévoit », « croit », « planifie », « estime », « s'attend à » et « a l'intention de » ou une autre expression semblable, ou des énoncés selon lesquels tel ou tel action ou événement « pourrait » ou « devrait » se produire ou être entrepris. Tout énoncé, hormis ceux portant sur des faits historiques, peut être inclus sans limites; les énoncés au sujet de l'enregistrement du transfert des titres de propriété, de l'exploration, le développement et la production future au projet DSO de Joyce Lake DSO est un énoncé prévisionnel. De par leur nature, les énoncés prévisionnels traitent de risques, d'incertitudes et d'autres facteurs connus et inconnus, qui pourraient faire en sorte que nos résultats, performances ou réalisations diffèrent de façon déterminante de ceux prévus ou décrits lors de tels énoncés prévisionnels. Ces facteurs peuvent comprendre, entre autres, les risques suivants : le besoin d'un financement supplémentaire; les risques d'exploitation associés à l'exploration minière; la possibilité que les analyses ne puissent pas être validées sur une plus grande échelle; le besoin de permis; les fluctuations dans les prix des matières premières; les questions de titre; les réclamations pour la responsabilité environnementale et les assurances; la dépendance auprès du personnel clef; les conflits d'intérêts potentiels parmi certains cadres, administrateurs ou promoteurs avec certains autres projets; l'incapacité de conclure des ententes d'utilisation des infrastructures ferroviaires, portuaires ou énergétiques; les mésententes avec des groupes autochtones; l'absence de dividendes; la concurrence; la dilution; la volatilité du prix de notre action, le volume et les risques additionnels identifiés dans la section « Facteurs de risque » du bulletin d'information annuel de la Société pour l'année fiscale terminée le 31 mars 2014, d'autres rapports et soumissions auprès de la Bourse de Toronto (TSX) et d'autres autorités canadiennes en matière de valeurs mobilières. Les énoncés prévisionnels sont basés sur les croyances, les estimations et les opinions de la direction en date de leur publication.

Renseignements