Century Iron Mines Corporation
TSX : FER

Century Iron Mines Corporation

10 mai 2013 08h00 HE

Les mines de fer Century dépose l'évaluation économique préliminaire de son projet de DSO de Joyce lake

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 10 mai 2013) -

CE COMMUNIQUÉ DE PRESSE N'EST PAS POUR DISTRIBUTION AUX ÉTATS-UNIS, NI AUX AGENCES DE NOUVELLES AMÉRICAINES.

Les Mines de fer Century (« Century » ou « la Société ») (TSX:FER) a annoncé aujourd'hui que suite à son communiqué de presse en date du 25 mars 2013, elle a affiché sur SEDAR l'évaluation économique préliminaire (« EEP ») pour son projet de DSO de Joyce Lake. Le projet de DSO de Joyce Lake fait partie du projet d'Attikamagen dans lequel Century détient des coentreprises avec WISCO et les Mines de fer Champion (« Champion »). Le projet d'Attikamagen est situé dans les provinces du Québec et de Terre-Neuve et Labrador, à 15 kilomètres au nord-est de Schefferville au Québec. L'EEP en date du 8 mai 2013 est affichée au profil de Century sur www.sedar.com et également sur le site web de Century, www.centuryiron.com.

Rapprochement des faits saillants de l'EEP JOYCE LAKE PEA à partir du communiqué du 25 mars 2-13 et du rapport technique affiché sur SEDAR le 8 mai 2013.

Communiqué du 25 mars 2013 Rapport technique du 8 mai 2013
Valeur nette actuelle (« VNA ») de 94,5 millions de dollars (avant impôts) escomptée au taux de 8 % Valeur nette actuelle (« VNA ») de 90,4 millions de dollars (avant impôts) et de 51,8 millions de dollars (après impôts) escomptée au taux de 8 %
Taux de rendement interne (« TRI ») de 35 % (avant impôts) Taux de rendement interne (« TRI ») de 37 % (avant impôts) et de 27,1 % (après impôts)
Période d'amortissement avant impôts estimée à 2,9 années (à partir du début de la production) Période d'amortissement avant impôts estimée à 2,5 années (avant impôts) et de 2,6 années (après impôts) et (à partir du début de la production)

Notes sur le rapprochement

Le communiqué du 25 mars 2013 incluait le coût d'exploitation de la gare de triage (0,86 $/tonne) dans le coût d'exploitation total. Toutefois, ce coût n'était pas inclus dans la projection des flux de trésorerie. Ceci a été corrigé dans le rapport technique de l'EEP du 8 mai 2013 et il en découle un impact mineur sur la VNA, le TRI et la période d'amortissement.

Le calcul de la période d'amortissement dans le communiqué du 24 mars 2013 était escompté, tandis que la période d'amortissement calculée au rapport technique de l'EEP du 8 mai 2013 est basée sur les flux de trésorerie sans escompte.

Lors de l'émission du communiqué du 25 mars 2013, il n'y avait pas de calcul après impôts.

Les calculs du communiqué du 25 mars 2013 furent basés sur l'horaire trimestriel des flux de trésorerie. Cet horaire a été converti à une base annuelle afin de pouvoir déterminer les impôts à payer sur le projet. La valeur actuelle nette et le taux de rendement interne sont maintenant basés sur les flux de trésorerie avant et après les impôts.

Le projet de DSO de Joyce Lake

Le projet DSO de Joyce Lake fait partie du projet Attikamagen de la Société. Le projet Attikamagen comprend 1 022 concessions minières qui chevauchent la frontière entre les provinces de Québec et de Terre Neuve et Labrador. La propriété de Hayot Lake faisant partie du projet Attikamagen comprend 405 cellules désignées au Québec tandis que la propriété de Joyce Lake comprend 564 concessions minières à Terre Neuve et Labrador. Le projet Attikamagen est de 35 892 hectares et elle est située à environ 15 km au nord-est de Schefferville, Québec.

Au sujet de Century

Century est une entreprise d'exploration et de développement consacrée à l'exploration et au développement potentiel de projets de fer au Canada. La Société détient des intérêts importants dans plusieurs propriétés dans l'ouest du Québec, dans la région prolifique de production de minerai de fer de la Fosse du Labrador dans l'est du Québec, et dans l'ouest de Terre-Neuve-et-Labrador. Century compte deux principaux partenaires stratégiques en WISCO Resources et Minmetals Exploration & Development (Luxembourg) Limited S.àr.l., deux sociétés d'état chinoises détenant les ressources financières et techniques permettant de lui fournir du financement et des expertises techniques pour l'exploration et le développement de l'ensemble de ses projets.

Les Mines de fer Century détient des intérêts dans les projets d'exploration miniers suivants, situés dans les provinces de Québec et de Terre-Neuve-et-Labrador :

  • Le projet de Duncan Lake, dans lequel Century détient une participation accumulée de 65% en vertu d'une entente d'option et de coentreprise avec Augyva Mining Resources Inc. (TSX CROISSANCE:AUV) (« Augyva »). Century a signé une entente-cadre de coentreprise avec WISCO qui permet à WISCO d'acquérir une participation de 40 % dans le projet Duncan Lake.

  • Le projet d'Attikamagen dans lequel Labec Century Iron Ore Inc. (« Labec Century ») détient une participation de 56 %; Century a soumis sa demande d'acquisition d'une participation supplémentaire de 4 % en vertu de l'entente d'option et de coentreprise Attikamagen avec Mines de fer Champion (TSX:CHM) (« Champion »). Champion poursuit actuellement sa vérification préalable à la conclusion du transfert de ce 4 %. Tel qu'elle l'a annoncé le 26 septembre 2012, Labec Century est une coentreprise de Century et de WISCO International.

  • Le projet de Sunny Lake, une coentreprise de Century et de WISCO International dans le cadre de l'entente de coentreprise de Sunny Lake, tel qu'annoncé par Century le 29 novembre, 2012.

  • Les projets d'Astray, de Grenville, de Menihek et de Schefferville, récemment acquis d'Altius Minerals Corp. (TSX:ALS) détenus à 100 % par Century, sauf le projet Astray, dont Century a vendu une participation de 80 % et conservé une participation de 20 %.

L'objectif de la Société est d'accroitre la valeur pour les actionnaires par le développement des projets de fer au Canada et de devenir un grand producteur de minerai de fer canadien. Site Web des Mines de fer Century : www.centuryiron.com.

MISE EN GARDE SUR LES RENSEIGNEMENTS PRÉVISIONNELS

Ce communiqué peut contenir des renseignements prévisionnels au sens des lois applicables sur les valeurs mobilières. Les renseignements prévisionnels portent sur l'avenir plutôt que sur le passé. Dans ce contexte, les énoncés portent souvent sur le rendement attendu des affaires et des finances, et contiennent souvent des mots tels que « prévoit », « croit », « planifie », « estime », « s'attend à » et « a l'intention de » ou une autre expression semblable, ou des énoncés selon lesquels tel ou tel action ou événement « pourrait » ou « devrait » se produire ou être entrepris, ou leur contraire. Hormis les faits historiques, les énoncés prévisionnels comprennent, mais ne se limitent pas aux énoncés portant sur la production future, sur les coûts d'exploitation et les investissements initiaux, les projections du taux de rendement interne, de la valeur actuelle nette, de la période d'amortissement, de la durée de vie de la mine, des investissements initiaux du projet et de la moyenne du coût d'exploitation pour le projet de Joyce Lake, les détails des besoins en infrastructure et d'exploration future et le développement du projet de Joyce Lake. De par leur nature, les énoncés prévisionnels traitent de risques, d'incertitudes et d'autres facteurs connus et inconnus, qui pourraient faire en sorte que nos résultats, performances ou réalisations diffèrent de façon déterminante de ceux prévus ou décrits lors de tels énoncés prévisionnels. Ces facteurs de risque comprennent, entre autres, les risques suivants : le besoin de financement additionnel; les risques d'exploitation associés à l'exploration minière; la possibilité que les résultats d'analyse ne tiendront pas sur une échelle plus importante; le besoins de permis; les fluctuations dans les prix des matières premières; les questions de titre; les recours en matière de responsabilité environnementale et les assurances; la dépendance sur le personnel clé; le potentiel de conflits d'intérêt parmi certains dirigeants, administrateurs ou promoteurs avec certains autres projets; l'incapacité de conclure de contrats pour les installations ferroviaires, portuaires et énergétiques; les mésententes avec des groupes des Premières nations; l'absence de dividendes; la concurrence; la dilution; la volatilité du prix de nos actions ordinaires et le volume et risques additionnels identifiés dans la section sur les facteurs de risque dans le formulaire annuel d'information de la Société pour l'année terminée le 31 mars 2012, d'autres rapports et soumissions auprès de la Bourse de Toronto (TSX) et des autres agences canadiennes de réglementation des valeurs.

Les énoncés prévisionnels sont formulés à partir des croyances, des estimés et des opinions de la direction à la date de publication. Century ne s'engage aucunement à mettre à jour les énoncés prévisionnels dans le présent document si ces croyances, estimés opinions ou d'autres circonstances devaient changer, sauf dans les cas où les lois applicables en matière de valeurs mobilières l'exigent. Les investisseurs sont prévenus de ne pas attribuer de certitude excessive aux énoncés prévisionnels.

Renseignements