Les Mines J.A.G. Ltée
TSX CROISSANCE : JML

Les Mines J.A.G. Ltée

15 mars 2011 11h19 HE

Les Mines J.A.G. Ltée/Olitra Inc. : JAG complète la cinquième année de recherche de gaz naturel de type conventionnel sur sa propriété du Témiscouata

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 15 mars 2011) - Les Mines J.A.G. Ltée («JAG») (TSX CROISSANCE:JML) et sa filiale privée Olitra Inc. détiennent dans la région du lac Témiscouata au Québec, dix permis de recherche de pétrole et de gaz couvrant une superficie totale de 204 715 hectares. Les travaux d'exploration menés par JAG dans le Bas St-Laurent visent l'identification de réservoirs de gaz naturel de type conventionnel. JAG a élaboré un programme complet d'exploration en deux phases qui peut être consulté sur SEDAR.

La propriété Témiscouata fait partie du bassin sédimentaire des Appalaches (Bas St Laurent – Gaspésie). La majeure partie de la propriété est recouverte par les roches sédimentaires dévoniennes de la Formation de Témiscouata, juxtaposées aux roches siluro-dévoniennes du Groupe de Chaleurs et aux roches ordoviciennes du Groupe de Cabano le long de la faille inverse de Témiscouata. La géologie de surface montre des évidences de pièges structuraux potentiels, dont un complexe récifal affleurant dans la ZEC Owen et une succession de roches sédimentaires diversifiées, d'où l'intérêt pour ce territoire.

JAG a obtenu des résultats prometteurs suite aux levés «soil gas» menés sur la propriété en 2008, 2009 et 2010. Les levés «soil gas» consistent en la collecte et l'analyse des composantes du gaz naturel présent dans les sols (méthane, éthane, propane et butane). Les levés «soil gas» menés par JAG ont montré que, dans les sols de la propriété, les concentrations «normales» d'éthane atteignent environ 20 ppb et celles de méthane, 1 000 ppb, alors que dans les sols anomaliques, riches en gaz naturel, les teneurs en éthane peuvent atteindre plus de 8 600 ppb et celles en méthane jusqu'à 4 000 000 de ppb. Cette technique d'exploration a permis l'identification de plusieurs zones anomaliques, notamment à proximité de St-Eusèbe et de Packington, ainsi que dans la partie nord de la ZEC Owen, ce qui fait de ces secteurs des cibles prioritaires pour la poursuite des travaux d'exploration sur la propriété du Témiscouata.

JAG a aussi effectué plusieurs levés géophysiques de surface dans les zones d'intérêt identifiées à l'aide des levés «soil gas», dont des levés gravimétrique et radiométrique régionaux ainsi que des levés de résistivité électrique et de polarisation induite localisés. Ces différents levés ont permis d'identifier des domaines lithologiques contrastés et un important creux gravimétrique et magnétique, expliqué vraisemblablement par la présence, en profondeur, d'une importante séquence de roches sédimentaires moins denses et moins magnétiques.

Le programme d'exploration pour l'année (2011-2012) s'élève à plus de 500 000 $ et comprend trois types de levé géophysique de forte pénétration verticale: un levé audiomagnétotellurique à source contrôlée (CSAMT; pénétration jusqu'à 2 000 m de profondeur), un levé de résistivité électrique et de polarisation induite haute puissance et un levé de sismique réflexion. Ces levés géophysiques seront menés dans les secteurs du village de St-Eusèbe et du lac Ango dans la ZEC Owen, où de nombreuses anomalies de gaz naturel ont été identifiées dans les sols de la propriété, dans le but de préciser la structure profonde des unités de roches sédimentaires sous ces zones anomales.

Au terme de la sixième année de son programme d'exploration, la Société aura ainsi investi quelque 2 M $ sur sa propriété du Témiscouata. JAG et Olitra sont aussi actives dans Charlevoix et au Lac St-Jean.

Les travaux sont dirigés par Marc Richer Laflèche, géologue et professeur à l'Institut de la Recherche Scientifique de Québec. M. Laflèche a participé à la rédaction de ce communiqué et a consenti à sa publication.

"La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué."

Renseignements