Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

27 mai 2005 09h55 HE

Les ministres annoncent un investissement fédéral de 28 millions de dollars pour la phase I du Plan d'action pour les océans 'PAO'

HALIFAX, NOUVELLE-ECOSSE--(CCNMatthews - 27 mai 2005) - Les ministres Geoff Regan, Pêches et Océans, Jean-C. Lapierre, Transport, Stéphane Dion, Environnement et John Efford, Ressources naturelles Canada, ont annoncé aujourd'hui un investissement de 28 millions de dollars dans la phase I du Plan d'action pour les océans du Canada (PAO).

Le PAO renforcera la capacité du gouvernement fédéral à protéger les écosystèmes marins fragiles du Canada, tout en favorisant les occasions de développement durable dans l'intérêt des Canadiens et de nos collectivités côtières. Cet investissement constitue une première étape du respect des engagements pris par le gouvernement du Canada dans le discours du Trône 2004 et le Plan budgétaire 2005. La Phase I sera mise en oeuvre au cours des deux prochaines années et fait partie du programme à long terme du gouvernement sur les océans.

Le PAO fait progresser le leadership international du Canada et reconnaît la nécessité de collaborer à l'échelle nationale et internationale pour marquer une véritable différence dans le domaine des océans. Lors d'une conférence internationale, qui a eu lieu du 1er au 5 mai 2005 à St. John's, Terre-Neuve-et-Labrador, le premier ministre Paul Martin a abordé la question de la surpêche mondiale et de ses conséquences environnementales, économiques et humaines pour le Canada. S'attaquer à ces problèmes constitue l'un de nos principaux défis dans le cadre du Plan d'action pour les océans.

"Ce nouveau Plan d'action pour les océans nous incite à agir maintenant" a déclaré le ministre Regan. "Grâce à cet investissement de 28 millions de dollars, nous nous engageons à jouer un rôle de chef de file en collaborant avec l'ensemble des gouvernements et les Canadiens, et à renforcer notre approche scientifique et technologique pour améliorer la gestion de nos océans. Notre programme à long terme pour les océans et une économie durable n'exigent rien de moins."

"Il nous est essentiel de protéger nos ressources aquatiques et maritimes. Nous adoptons des mesures ciblées pour réduire la pollution par les navires et prévenir l'introduction potentielle dans nos océans d'espèces envahissantes des eaux de ballast," a souligné le ministre Lapierre.

"Je suis ravi qu'aujourd'hui nous réalisions un nouvel investissement solide dans les sciences océaniques", a expliqué le ministre Dion. "La durabilité de l'environnement doit être une priorité, si nous voulons laisser à nos enfants un environnement sain, ainsi qu'une économie vigoureuse et dynamique."

"Nous offrons le leadership nécessaire pour veiller à marquer des progrès dans la mise en oeuvre de ce programme important" a déclaré le ministre Efford. En utilisant des technologies de pointe canadiennes, notamment la cartographie du fond marin, nous ferons un grand pas vers la compréhension des océans du Canada et nous travaillerons à améliorer le développement durable de nos ressources naturelles."

Le Plan d'action pour les océans du Canada s'appuie sur quatre piliers : leadership international, souveraineté et sécurité; gestion intégrée des océans pour le développement durable; santé des océans; sciences et technologies océaniques. Le Plan d'action pour les océans du Canada adopte une approche par étapes de la mise en oeuvre pour veiller à un changement durable et à long terme. Au cours de la Phase I, plusieurs initiatives à court terme seront soutenues sur une période de deux ans, ce qui apportera les éléments essentiels pour gérer une grande diversité d'activités dans nos océans, et travailler de concert avec les intervenants pour protéger les écosystèmes fragiles. Cette étape nous permettra d'envisager l'avenir et de préparer le terrain pour les étapes subséquentes et de nous appuyer sur les leçons apprises durant la Phase I.

Les ministères concernés fourniront des renseignements supplémentaires sur leurs initiatives au cours des semaines et des mois à venir.

Pour obtenir plus d'information au sujet de la Stratégie sur les océans du Canada ou pour se procurer une copie du Plan d'action pour les océans, veuillez consulter le site http://www.dfo-mpo.gc.ca .



Gouvernement du Canada
--------------------------------------------------------------------
Fiche d'information
--------------------------------------------------------------------

FI-AC-05-47(a)

PLAN D'ACTION POUR LES OCEANS - PHASE I


Avec la promulgation de la Loi sur les océans en 1996, suivie de la diffusion de la Stratégie sur les océans du Canada en juillet 2002, le gouvernement du Canada a établi un nouveau cadre juridique et stratégique pour moderniser la gestion des océans.

Guidé par ces principes, le gouvernement du Canada a annoncé son intention d'élaborer un Plan d'action pour les océans (PAO) dans son discours du Trône de 2004. Le budget de février 2005 a confirmé un investissement de 28 millions de dollars dans la Phase I du PAO. Cette première étape sera mise en oeuvre au cours des deux prochaines années et mettra l'accent sur l'amélioration de la gestion des océans et le maintien de la santé des écosystèmes marins.

Le PAO permet de prendre des mesures dans l'ensemble du gouvernement pour tirer parti des ressources océaniques du Canada dans l'intérêt des collectivités côtières, tout en protégeant les fragiles écosystèmes marins. Le PAO est le cadre qui fait évoluer le programme fédéral intégré des océans et constitue une priorité essentielle du plan stratégique du MPO. Il reconnaît que le Canada, dont le littoral s'étend sur presque 245 000 km, est une nation maritime importante.

Nos océans jouent un rôle vital dans le mieux-être social et économique et la sécurité de notre pays et sont particulièrement importants pour les collectivités côtières, rurales et autochtones. La collaboration et la consultation se poursuivront avec les citoyens, les collectivités, les intervenants et les autres ordres de gouvernement, à mesure que la mise en oeuvre de ce Plan ira de l'avant.

Plus précisément, la Phase I du PAO comprend des mesures ciblées au cours des deux prochaines années et s'appuie sur les quatre piliers suivants :

Leadership international, souveraineté et sécurité :

Le gouvernement du Canada investira 800 000 dollars au cours des deux prochaines années pour faire progresser le Plan stratégique pour les mers arctiques (PSMA) et améliorer la gestion des océans dans le golfe du Maine. Le PSMA constitue une stratégie globale à laquelle participent huit nations arctiques et peuples autochtones pour s'attaquer à des problèmes importants de pollution, de biodiversité et d'utilisation du milieu marin dans l'Arctique. Lors de la Phase I du PAO, nos efforts porteront sur l'évaluation de la navigation maritime dans l'Arctique et la promotion de la gestion écosystémique. Dans le golfe du Maine, nous travaillerons en collaboration avec les Etats-Unis pour aborder les questions de la gestion des pêches transfrontalières et améliorer les interventions d'urgence pour la protection de l'environnement.

Ces fonds apportent un complément aux autres investissements clés du gouvernement, notamment 75 millions de dollars sur une période de cinq ans et 20 millions supplémentaires au cours de 3 ans pour combattre la surpêche et renforcer la gouvernance internationale des pêches; 70 millions de dollars sur dix ans pour cartographier la plate-forme continentale des côtes arctique et atlantique dans le but d'appuyer la revendication d'étendre nos droits sur le plateau continental au-delà de la zone économique exclusive de 200 milles.

Gestion intégrée des océans pour le développement durable :

Au cours des deux prochaines années, presque 15 millions de dollars neufs contribueront à faire progresser la gestion intégrée des océans. Nous mettrons sur pied des forums de planification représentant les intérêts des gouvernements et des océans des cinq grandes régions océaniques au large des côtes Ouest, Nord et Est du Canada. La gestion intégrée des océans joue un rôle fondamental dans la gestion d'une grande diversité d'activités océaniques et dans la collaboration avec les intervenants, notamment l'industrie, les autres gouvernements, les groupes et les collectivités autochtones en vue de protéger les écosystèmes fragiles. Elle a pour objectif de collaborer à des objectifs communs, fondés sur une compréhension accrue des écosystèmes, de mieux gérer les activités dans le milieu océanique et de cerner les cas où des mesures spéciales doivent être prises pour protéger les zones biologiques et écologiques productives.

Santé des océans :

Le gouvernement du Canada investira près de 10 millions de dollars au cours des deux prochaines années pour aider à améliorer la santé des océans. Nous prendrons des mesures pragmatiques et axées sur les résultats. Trois organismes fédéraux - Pêches et Océans Canada, Environnement Canada et Parcs Canada - lanceront la Stratégie fédérale des zones de protection marines.

L'objectif de la Stratégie fédérale des zones de protection marines est d'orienter l'établissement d'un réseau de zones de protection marines sur les trois côtes de façon à protéger les espèces importantes, leurs habitats et écosystèmes vitaux, et à préserver la valeur scientifique et écologique unique de l'île de Sable. Transports Canada renforcera les mesures existantes pour protéger nos eaux de la pollution des navires. Le Ministère intensifiera ses activités de surveillance sur la côte Est afin de mieux repérer la pollution marine provenant des navires et d'enquêter à ce sujet. En outre, un nouveau règlement proposera des mesures de contrôle des espèces envahissantes introduites par les eaux de ballast des navires, pour aider à réduire les risques posés par les espèces nuisibles qui perturbent nos écosystèmes.

Science et technologie :

Au cours des deux prochaines années, deux millions de dollars seront investis dans un Réseau des technologies des océans et dans le renforcement d'une capacité en technologies océaniques dans la baie de Placentia. Le projet de la baie de Placentia offrira un accès à Internet à la fine pointe, qui permettra d'obtenir et d'échanger des données et de l'information sur les côtes et les océans et offrira une technologie d'avant-garde pour les océans. Le projet contribuera à la production de cartes électroniques pour la navigation et la gestion, d'information en temps réel sur les océans, de cartes sur l'habitat, et il aidera à repérer les zones écologiquement vulnérables.

Le Réseau des technologies des océans établira des liens entre les divers réseaux qui représentent les intérêts des collectivités côtières et des océans du Canada, y compris les organisations non gouvernementales, les groupes communautaires, les Premières nations, l'industrie, les universités et les gouvernements. Les deux initiatives favoriseront le développement des sciences et des technologies océaniques canadiennes et contribueront à l'utilisation durable et au mieux-être des ressources maritimes et des collectivités côtières du Canada.

Nous avons mis en place la Loi sur les océans (1996) et adopté la Stratégie sur les océans du Canada (2002). L'objectif du Plan d'action pour les océans est de prendre des mesures concrètes et réaliser des progrès réels dans le respect de nos engagements juridiques et stratégiques, afin d'améliorer notre façon de gérer nos océans. Le Plan assure un leadership coordonné et mise sur l'avenir; il reconnaît la valeur de l'évolution des partenariats dans l'ensemble des gouvernements et chez tous les intervenants en vue de gérer nos océans de façon durable.

En déployant des efforts pour atteindre les objectifs de ce programme, nous établissons les fondements de l'avenir des océans du Canada, en maximisant leur potentiel grâce au développement sécuritaire et durable des ressources océaniques et à la considération juste et équitable des intérêts des divers utilisateurs des océans.

Pour obtenir plus d'information sur la Loi sur les océans, la Stratégie sur les océans du Canada ainsi que sur les activités et les programmes connexes, consultez le site http://www.dfo-mpo.gc.ca.

Internet : http://www.dfo-mpo.gc.ca

Renseignements

  • Pêches et Océans Canada, Ottawa
    Phil Jenkins
    Relations avec les médias
    (613) 990-7537
    ou
    Pêches et Océans Canada, Ottawa
    Sujata Raisinghani
    Attachée de presse, Cabinet du ministre
    (613) 992-3474
    ou
    Ressources naturelles Canada, Ottawa
    Ghyslain Charron
    Relations avec les médias
    (613) 992-4447
    ou
    Ressources naturelles Canada, Ottawa
    Tom Ormsby
    Cabinet du ministre
    (613) 996-2007
    ou
    Transports Canada, Ottawa
    Marie-Josée Dubois
    Communications
    (613) 993-0055
    ou
    Transports Canada, Ottawa
    Irène Marcheterre
    Cabinet du ministre
    (613) 991-0700
    ou
    Environnement Canada
    Sebastien Bois
    Relations avec les médias
    (819) 953-4016
    ou
    Environnement Canada
    Brigitte Caron
    Cabinet du ministre
    (819) 997-6754