Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

20 mars 2006 19h34 HE

Les ministres de l'Agriculture discutent des grandes orientations de l'agriculture au Canada

HARRISON HOT SPRINGS, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(CCNMatthews - 20 mars 2006) - Les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux de l'Agriculture se sont réunis aujourd'hui en Colombie-Britannique. Ils ont discuté des principaux enjeux du secteur et de l'élaboration des prochaines politiques agricoles et agroalimentaires. Ils sont résolus à collaborer et à se concerter pour répondre aux besoins immédiats du secteur agricole et pour établir de solides assises stratégiques qui lui assureront de rester concurrentiel et rentable au cours des prochaines années.

Les ministres ont discuté de la nécessité d'élaborer les prochaines politiques agricoles et agroalimentaires, afin d'établir une base solide pour favoriser la rentabilité de l'ensemble de la chaîne de valeur. Pour réaliser cet objectif, les ministres ont reconnu qu'un partenariat unique entre les gouvernements et l'industrie devra être mis sur pied et sont résolus à consulter un large éventail d'intervenants.

Les ministres sont également déterminés à aller de l'avant avec la restructuration du Programme canadien de stabilisation du revenu agricole (PCSRA) afin de faire en sorte que le nouveau programme soit plus simple et mieux adapté aux besoins des producteurs canadiens. Ils ont chargé leurs fonctionnaires d'examiner les solutions possibles, de mener des consultations portant notamment sur la possibilité de remplacer la version actuelle intégrée du PCSRA par un programme qui dissocie l'aide en cas de catastrophe de la stabilisation du revenu et de présenter des recommandations pour examen à leur prochaine réunion en juin. Ils ont demandé que les changements apportés au programme soient abordables pour les contribuables.

Les ministres vont de l'avant pour remplacer les dépôts par des frais. Des précisions sur ces frais seront diffusées d'ici au 31 mars 2006. Les ministres ont également convenu d'étudier plus à fond la possibilité de modifier l'élargissement de la protection pour les producteurs qui ont une marge négative et d'envisager l'établissement d'une avance ciblée afin d'apporter une aide proactive aux secteurs de production ou aux régions qui en ont particulièrement besoin.

Les ministres ont convenu que la priorité est de veiller à ce que le Canada soit en mesure d'intervenir en cas de foyer d'influenza aviaire. Reconnaissant l'excellent travail déjà accompli, ils ont demandé à leurs fonctionnaires de continuer à travailler avec les autorités compétentes, et de se concentrer sur certains dossiers, notamment la biosécurité des exploitations commerciales et des petits troupeaux, y compris le confinement des oiseaux domestiques, les plans d'urgence pour l'aide à l'éradication des maladies animales exotiques, la communication avec les intervenants et la population, et la disponibilité des ressources humaines et techniques nécessaires pour intervenir en cas d'épizootie prolongée ou de grande étendue. Les ministres ont demandé aux fonctionnaires de présenter leurs travaux à la prochaine conférence annuelle en juin.

Les ministres ont également poursuivi leurs discussions relatives à l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB). Ils ont parlé de l'importance d'aller de l'avant pour améliorer l'interdiction du Canada frappant les aliments du bétail et de collaborer afin de relever les défis liés à l'élimination des matières à risque spécifiées.

Les ministres ont convenu à l'unanimité de progresser rapidement dans le dossier d'un système national de traçabilité, dont le premier volet portera sur le bétail. Le système devrait être fondé sur un partenariat entre les gouvernements et l'industrie. Les ministres feront en sorte que toute consultation future avec l'industrie ait pour objectif la présentation de recommandations concrètes à l'égard du système national pour la prochaine réunion.

Les ministres ont aussi discuté de la participation du Canada aux négociations de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) sur l'agriculture, ainsi que de leur importance pour la prospérité et la croissance du secteur. Les ministres ont confirmé l'importance des efforts du Canada pour uniformiser davantage les règles du jeu à l'échelle internationale pour les producteurs et les transformateurs canadiens. Ils ont exprimé leur appui afin d'améliorer l'accès des exportateurs canadiens aux marchés internationaux et réaffirment leur appui au droit des producteurs d'utiliser des systèmes de commercialisation ordonnée. Les ministres ont par ailleurs convenu que les provinces et l'industrie agroalimentaire auront un rôle clé à jouer afin d'aider le Canada à établir et à présenter à l'OMC des positions qui protègent les intérêts nationaux du Canada.

La prochaine rencontre des ministres fédéral, provinciaux et territoriaux de l'Agriculture sera leur conférence annuelle du 26 au 29 juin prochain à St. John's (Terre-Neuve-et-Labrador).

Renseignements

  • Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Relations avec les médias
    (613) 759-7972
    1 (866) 345-7972 (sans frais)