Ministère de la Défense nationale



Ministère de la Défense nationale

22 oct. 2012 11h37 HE

Les ministres MacKay et Blaney, ainsi que des hauts gradés des Forces canadiennes participent au Forum sur la santé mentale au sein des Forces canadiennes

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 22 oct. 2012) - L'honorable Peter MacKay, ministre de la Défense nationale, et l'honorable Steven Blaney, ministre des Anciens Combattants, se sont joints au général Walt Natynczyk, chef d'état-major de la Défense, au contre-amiral Andrew Smith, chef du personnel militaire, ainsi qu'à d'autres hauts gradés des Forces canadiennes (FC) pour discuter des programmes, services et domaines de recherche des FC en matière de santé mentale.

« Le ministère de la Défense nationale et les Forces canadiennes placent l'accessibilité des soins de santé mentale en tête de liste de leurs priorités. Cet automne, j'ai réaffirmé notre engagement à cet égard en annonçant un investissement de 11,4 millions de dollars dans l'amélioration des soins de santé mentale et des programmes de prévention dans les Forces canadiennes. Grâce à cet investissement, le budget annuel consacré par les Forces canadiennes aux soins de santé mentale atteint 50 millions de dollars », a déclaré le ministre MacKay lors de l'allocution qu'il a prononcée aujourd'hui dans le cadre du Forum. « Il est important de veiller à ce que les hommes et femmes en uniforme aient accès au soutien dont ils ont besoin en matière de santé mentale, mais il est essentiel que les dirigeants soient mobilisés et éduqués sur cette question pour assurer le succès de notre programme. »

Le Forum sur la santé mentale au sein des FC a donné l'occasion aux hauts gradés à l'échelle des FC et aux organismes partenaires des secteurs civil et gouvernemental d'acquérir une excellente compréhension des programmes et services complets et innovateurs dont peuvent se prévaloir les militaires des FC en matière de santé mentale.

« En favorisant le dialogue sur cette importante question, nous nous efforçons de réduire la stigmatisation par rapport à la maladie mentale, et nous veillons à ce que les militaires et les vétérans reçoivent le soutien dont ils ont besoin, au moment où ils en ont besoin », a affirmé le ministre Blaney. « Je suis fier que notre gouvernement ait investi 5 millions de dollars dans le cadre du dernier budget pour la recherche en santé mentale et le trouble de stress post-traumatique. En entretenant la relation qui lie mon ministère et le ministère de la Défense nationale, nous améliorons constamment l'aide et les soins offerts à ceux qui doivent composer avec des problèmes de santé mentale. »

Les FC ont su démontrer un grand leadership auprès de leurs alliés de l'OTAN et dans le secteur civil en abaissant le degré de stigmatisation à un tiers de celui de leurs alliés et en ayant atteint la proportion la plus élevée de fournisseurs de soins de santé mentale par rapport au nombre de militaires que l'ensemble des pays de l'OTAN. À ce jour, plus de 50 000 militaires des FC ont été formés et éduqués sur la question de la santé mentale.

« De grands progrès ont été réalisés lorsqu'il s'agit de faire tomber les obstacles "vieux jeu" qui empêchent les militaires de déceler les problèmes de santé mentale et de recevoir les traitements appropriés », a expliqué le général Natynczyk. « Nous savons aussi que nous n'y arriverons pas seuls. Nous devons continuer de collaborer avec nos alliés et nos partenaires civils pour nous assurer que nous continuons d'offrir à nos militaires malades ou blessés et à leur famille les soins et le soutien dont ils ont besoin. Nous devons également continuer d'adapter les soins offerts au fur et à mesure que s'améliore notre connaissance et notre compréhension dans le domaine de la santé et des maladies mentales. Nous avons la responsabilité collective, en tant que société, d'offrir le meilleur soutien possible à ceux qui défendent notre pays et, au bout du compte, la société canadienne dans son ensemble. »

L'an dernier, les dirigeants ont participé au Forum, qui est présidé chaque année par le contre-amiral Andrew Smith pour discuter d'un sujet qui a mis la table pour la discussion de cette année, soit « Prendre soin des nôtres ». Au Forum de cette année, il est question de l'expérience acquise par les Forces canadiennes au cours des dernières années, où elle a dû prendre des mesures à l'égard des militaires blessés lors des différentes opérations menées récemment, tout particulièrement en Afghanistan, et de la façon dont cette situation a servi de puissant catalyseur pour améliorer les soins et le soutien offerts aux militaires des FC blessés.

« Je suis ravi de poursuivre cet important dialogue avec les dirigeants des Forces canadiennes et de voir que des commandants des trois services désirent réellement continuer d'apprendre comment mieux veiller à la santé et au bien-être de leurs militaires », a indiqué le contre-amiral Smith. « L'édition du Forum sur la santé mentale au sein des Forces canadiennes de cette année procurera aux dirigeants un éclairage sur les blessures de stress opérationnel et les maladies mentales, ainsi que sur les moyens de guider les militaires quant à la voie à suivre pour relever ces défis. »

Le brigadier-général Jean-Robert Bernier, médecin-chef, a réuni les cadres supérieurs du personnel médical en santé mentale des Services de santé des FC dans le cadre du Forum de cette année afin de leur transmettre des renseignements cliniques pratiques sur la santé mentale et de les informer en détail sur les services et les programmes offerts aux militaires des FC aux prises avec une maladie mentale.

Note au rédacteur en chef/directeur des nouvelles : Pour en savoir plus sur la santé mentale au sein des FC, veuillez consulter le document d'information sur les services de santé mentale dans les FC : http://www.forces.gc.ca/site/news-nouvelles/news-nouvelles-fra.asp?id=4374

Coordonnées : Pour en savoir plus sur cette annonce, veuillez communiquer avec le Bureau de liaison avec les médias de la Défense nationale, au 1-866-377-0811.

Renseignements