Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

26 oct. 2015 08h15 HE

Les mises en chantier d'habitations dans les Prairies diminueront encore en 2016 avant de se redresser en 2017

CALGARY, ALBERTA--(Marketwired - 26 oct. 2015) - Selon l'édition du quatrième trimestre de 2015 du rapport Perspectives du marché de l'habitation : faits saillants, région des Prairies de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), le nombre de mises en chantier d'habitations dans les provinces des Prairies devrait descendre à 48 600 en 2015, puis diminuer encore pour se situer entre 32 900 et 49 500 en 2016, avant de se redresser et de s'établir entre 32 600 et 51 200 en 2017. Le niveau des mises en chantier d'habitations baissera dans les trois provinces des Prairies en 2015. En 2016, il diminuera encore en Alberta, tandis qu'il se stabilisera en Saskatchewan et au Manitoba. Une intensification de la construction résidentielle est prévue dans les trois provinces des Prairies en 2017.

« Les perspectives de l'économie et du marché de l'habitation de la région des Prairies continuent d'être minées par le bas prix des produits de base. Le repli des cours du pétrole a créé de l'incertitude économique en Alberta et en Saskatchewan, ce qui limitera la progression des mises en chantier d'habitations dans ces deux provinces en 2015 et en 2016. En revanche, une amélioration de la situation économique permettra de réaliser quelques gains en 2017, » a déclaré Lai Sing Louie, économiste régional à la SCHL.

En Alberta, 37 200 logements devraient être commencés en 2015, soit environ 8 % de moins qu'en 2014. En 2016, les mises en chantier d'habitations devraient encore ralentir et se chiffrer entre 23 700 et 35 900, avant de remonter graduellement pour s'établir entre 23 400 et 37 200 en 2017. En Saskatchewan, les prévisions pour 2015 font état d'une baisse de 30 % des mises en chantier d'habitations, qui se chiffreront à 5 800. Ce ralentissement sera suivi d'une stabilisation de l'activité, étant donné que le nombre de logements commencés se situera vraisemblablement entre 4 600 et 7 000 en 2016 et entre 4 600 et 7 200 en 2017. Au Manitoba, les mises en chantier d'habitations devraient diminuer en 2015 et être au nombre de 5 600, puis demeurer plutôt stables, c'est-à-dire dans une fourchette comprise entre 4 600 et 6 600 en 2016 et entre 4 600 et 6 800 en 2017.

L'incertitude économique a fait baisser les ventes de logements existants dans les régions productrices de pétrole. En Alberta, les reventes devraient diminuer d'environ 20 % en 2015. Étant donné que le prix du pétrole est censé monter graduellement au cours des deux prochaines années, les reventes s'amélioreront peu à peu et se chiffreront vraisemblablement entre 53 700 et 63 500 en 2016 et entre 54 400 et 65 600 en 2017. En Saskatchewan, les ventes MLS® devraient baisser de près de 11 % en 2015, puis se redresser graduellement pour s'établir dans une fourchette allant de 11 500 à 13 700 en 2016 et de 11 600 à 14 100 en 2017. Au Manitoba, les prévisions pour 2015 indiquent que les reventes augmenteront de près de 2 % par rapport à 2014 et qu'elles progresseront encore à un rythme de moins de 2 % pour se chiffrer entre 13 600 et 14 800 en 2016 et entre 13 700 et 15 100 en 2017. La croissance régulière de l'emploi et le solde migratoire toujours positif contribueront à maintenir les ventes MLS® à un niveau relativement stable au Manitoba.

Étant donné que beaucoup de grands marchés de l'Alberta et de la Saskatchewan sont favorables aux acheteurs en 2015, le prix MLS® moyen devrait diminuer dans ces deux provinces cette année. Le recul sera cependant plus marqué en Alberta. En 2016, le prix moyen en Alberta se stabilisera et se situera entre 373 600 $ et 409 600 $, selon les prévisions, avant d'augmenter et de s'établir entre 379 000 $ et 419 800 $ en 2017. En Saskatchewan, le prix MLS® moyen montera progressivement et se situera entre 287 500 $ et 314 100 $ en 2016 et entre 290 300 $ et 320 300 $ en 2017. Au Manitoba, le marché de la revente est équilibré cette année, ce qui est favorable à une progression des prix et devrait continuer de l'être. Le prix MLS® moyen devrait augmenter de moins de 2 % au cours de chacune des deux prochaines années au Manitoba. Les prévisions indiquent qu'il se situera entre 268 500 $ et 278 700 $ en 2016 et entre 271 800 $ et 283 200 $ en 2017.

En tant qu'autorité en matière d'habitation au Canada, la SCHL contribue à la stabilité du marché de l'habitation et du système financier, vient en aide aux Canadiens dans le besoin et fournit des résultats de recherches et de l'information aux gouvernements, aux consommateurs et au secteur de l'habitation du Canada.

Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site www.schl.ca ou composer le 1-800-668-2642.

Les rapports standards d'analyse de marché que produit la SCHL peuvent être téléchargés gratuitement à partir du www.schl.ca/marchedelhabitation.

Suivez la SCHL sur Twitter @SCHL_ca

Données supplémentaires disponibles sur demande

(Also available in English)

Un tableau est disponible à l'adresse suivante : http://media3.marketwire.com/docs/Prairies_FR.pdf

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Renee Nat, conseillère, Relations publiques
    403-515-2963
    rnat@cmhc-schl.gc.ca