Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

26 oct. 2015 08h15 HE

Les mises en chantier d'habitations à Regina diminueront en 2015 et en 2016, mais remonteront légèrement en 2017

REGINA, SASKATCHEWAN--(Marketwired - 26 oct. 2015) - Selon l'édition de l'automne 2015 du rapport Perspectives du marché de l'habitation, Regina, diffusé aujourd'hui par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), le total des mises en chantier d'habitations dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Regina devraient descendre à 1 800 en 2015 et à 1 785 en 2016, puis remonter légèrement pour atteindre 1 800 en 2017.

« La faiblesse de l'activité économique et de la croissance de l'emploi, combinée à un repli de la migration nette dans la région, entraînera une diminution de la demande et des mises en chantier d'habitations en 2015 et en 2016. En 2017, l'amélioration graduelle de la conjoncture économique empêchera les mises en chantier de reculer davantage, ce qui favorisera une légère augmentation de la construction », a déclaré Goodson Mwale, analyste principal de marché à la SCHL pour la Saskatchewan.

Le segment des maisons individuelles est en voie d'atteindre son plus bas niveau depuis 2001, c'est-à-dire 500 mises en chantier pour l'année 2015. La faiblesse de la conjoncture économique et les stocks élevés pour la majeure partie de l'année ont incité les constructeurs de Regina à ralentir la cadence. Les constructeurs de maisons individuelles font aussi face à la concurrence du marché de la revente, où l'offre est en hausse. Comme la croissance de l'emploi devrait demeurer faible en 2016, les mises en chantier de maisons individuelles à Regina devraient se chiffrer à 510 en 2016, puis monter légèrement pour atteindre 520 en 2017.

Les mises en chantier de logements collectifs (jumelés, maisons en rangée et appartements) devraient diminuer encore pour s'établir à 1 300 en 2015. En 2016, elles continueront de descendre, pour se chiffrer à 1 275, en raison du niveau élevé des stocks, de la hausse des taux d'inoccupation des appartements et de la concurrence du marché de la revente de Regina. L'amélioration graduelle de la conjoncture économique fera légèrement monter les mises en chantier de logements collectifs à 1 280 en 2017.

Les ventes de logements existants à Regina sont en voie d'atteindre 3 470 transactions MLS® en 2015, 7 % de moins que le résultat de l'année précédente. Les risques de baisse persistants que pose le repli des cours du pétrole ont ralenti la croissance de l'emploi et la migration nette, et par conséquent la demande. En 2016, les ventes MLS® à Regina devraient rester relativement stables et se chiffrer à 3 500, jusqu'à ce qu'une amélioration graduelle des conditions économiques en 2017 favorise une légère remontée à 3 550 unités.

Comme les conditions du marché resteront à l'avantage des acheteurs, le prix MLS® moyen reculera de 1,9 % à Regina pour s'établir à 309 000 $ en 2015. Le prix MLS® moyen montera légèrement en 2016 pour se chiffrer à 309 500 $, puis il devrait monter encore en 2017 et atteindre 312 595 $.

En tant qu'autorité en matière d'habitation au Canada, la SCHL contribue à la stabilité du marché du logement et du système financier, elle vient en aide aux Canadiens dans le besoin et elle fournit des résultats de recherches et des conseils objectifs aux gouvernements, aux consommateurs et au secteur de l'habitation.

Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site www.schl.ca ou composer le 1-800-668-2642. Les rapports standards d'analyse de marché que produit la SCHL peuvent être téléchargés gratuitement à partir de la section Marché de l'habitation du site Web de la SCHL.

Suivez la SCHL sur Twitter @SCHL_ca

Données supplémentaires disponibles sur demande

(Also available in English)

Renseignements

  • Relations avec les médias, Bureau national
    Renee Nat, conseillère, Relations publiques
    403-515-2963
    rnat@cmhc-schl.gc.ca