Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

18 mai 2016 08h15 HE

Les mises en chantier d'habitations à Saskatoon ralentiront en 2016, puis augmenteront légèrement en 2017

SASKATOON, SASKATCHEWAN--(Marketwired - 18 mai 2016) - Selon l'édition du printemps 2016 du rapport Perspectives du marché de l'habitation, Saskatoon diffusée aujourd'hui par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), les mises en chantier d'habitations dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Saskatoon devraient se situer entre 1 690 et 2 010 en 2016, puis entre 1 780 et 2 130 en 2017.

« La faiblesse du marché du travail, le niveau élevé du stock de logements neufs et l'augmentation de l'offre sur le marché de la revente limiteront les mises en chantier d'habitations à Saskatoon cette année. En 2017, une amélioration progressive de la conjoncture économique favorisera une légère hausse de la construction résidentielle, à mesure que le stock de logements s'épuise et que la demande augmente légèrement », a déclaré Goodson Mwale, analyste principal de marché à la SCHL pour la Saskatchewan.

Les mises en chantier de maisons individuelles à Saskatoon devraient se situer entre 900 et 1 000 en 2016, puis entre 930 et 1 030 en 2017. « Cette année, les constructeurs de maisons individuelles à Saskatoon continuent à faire face à la concurrence d'options moins coûteuses dans le secteur des logements collectifs, qui sont mieux adaptés aux accédants à la propriété. De plus, l'offre demeure élevée sur le marché de la revente. Cela dit, une légère amélioration des perspectives économiques et l'épuisement des stocks devraient contribuer à une petite hausse des mises en chantier de maisons individuelles en 2017 », a mentionné M. Mwale.

À la suite d'une chute de 34 % en 2015 selon laquelle elles ont atteint 1 293, les mises en chantier de logements collectifs devraient se situer entre 720 et 1 080 en 2016, puis entre 780 et 1 170 en 2017. « Le ralentissement de la conjoncture économique et le niveau élevé du stock, plus particulièrement en ce qui concerne les maisons en rangée et les appartements, limiteront les mises en chantier de logements collectifs en 2016, puisque les constructeurs reportent leurs nouvelles mises en chantier afin d'accélérer l'écoulement des unités achevées et invendues », a ajouté M. Mwale.

Les ventes MLS® devraient se situer entre 4 880 et 4 920 en 2016, puis entre 5 080 et 5 120 en 2017. La baisse des prix du pétrole et de l'uranium à l'échelle mondiale a ralenti la croissance de l'emploi et des revenus, tandis que la conjoncture plus faible du marché du travail a fait diminuer le solde migratoire vers Saskatoon. Ensemble, ces facteurs ont réduit la demande de logements existants l'année dernière et devraient continuer à le faire en 2016. L'année prochaine, l'amélioration de la conjoncture économique devrait contribuer à une légère hausse des ventes de logements existants.

Le marché favorable aux acheteurs continuera d'exercer une pression baissière sur les prix de revente en 2016 et 2017. Par conséquent, le prix MLS® moyen à Saskatoon devrait se situer entre 339 600 $ et 343 400 $ en 2016, puis entre 344 000 $ et 348 000 $ en 2017. Une demande un peu plus ferme sur le marché de la revente pourrait entraîner une légère hausse des prix l'année prochaine.

En tant qu'autorité en matière d'habitation au Canada, la SCHL contribue à la stabilité du marché de l'habitation et du système financier, vient en aide aux Canadiens dans le besoin et fournit des résultats de recherches et de l'information aux gouvernements, aux consommateurs et au secteur de l'habitation du Canada.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires, veuillez consulter le site Web de la SCHL à www.schl.ca ou suivez-nous sur Twitter, YouTube, LinkedIn et Facebook.

Données supplémentaires disponibles sur demande

(Also available in English)

Renseignements