Novogen Canada Ltd.

13 sept. 2006 15h31 HE

Les mises en garde sur l'actée en grappes augmentent

Les consommateurs qui ont éprouvé des problèmes hépatiques ne devraient pas consommer de l'actée en grappes sans consulter d'abord leur médecin, affirme un organisme de surveillance en santé.

Attention: Affectateur, Rédacteur de la santé, Directeur général et de l'information POUR DIFFUSION IMMÉDIATE --(CCNMatthews - 13 sept. 2006) - Pour diffusion immédiate Septembre 2006
Les mises en garde sur l'actée en grappes augmentent
(EN) Les consommateurs qui ont éprouvé des problèmes hépatiques ne devraient pas consommer de l'actée en grappes sans consulter d'abord leur médecin, affirme un organisme de surveillance en santé.

L'actée en grappes, un ingrédient des produits à base d'herbes médicinales, est couramment utilisée pour traiter les symptômes de la ménopause et est offerte à grande échelle au pays. Jusqu'à maintenant, on a rapporté 49 cas de toxicité hépatique dans le monde, un développement qui a incité les législateurs australiens, suivis de ceux du Royaume-Uni, à appliquer les normes d'étiquetage de tous les produits contenant de l'actée en grappes. Voici les plus récents développements :
* En Australie, on rapportait 11 cas au moment de l'étude. Cinq patients étaient hospitalisés, y compris deux personnes qui exigeaient une transplantation du foie. Bien que quelques rapports touchent plus d'un médicament ou d'autres conditions, il y a suffisamment de preuves associant l'actée en grappes et l'hépatite grave. Les produits devront désormais inclure cette mention sur l'étiquette : « Mise en garde : Chez certains individus, l'actée en grappes peut causer des dommages au foie. Utiliser ce produit sous la supervision d'un professionnel de la santé. »
* Au Royaume-Uni, la Commission on Human Medicines et le Herbal Medicines Advisory Committee ont conclu que toutes les données disponibles indiquaient un lien entre l'actée en grappes et les risques de maladies hépatiques. Des mises en garde sont désormais ajoutées sur les étiquettes des produits contenant de l'actée en grappes.
* L'European Medicines Agency (EMEA) et le Committee on Herbal Medicinal Products (HMPC) ont annoncé : « ... un lien possible entre les produits à base d'herbes médicinales contenant de la Cimicifugae racemosae rhizoma (actée en grappe, racine) et l'hépatotoxicité ». L'EMEA conseille aux patients de cesser la prise d'actée en grappes et de consulter leur médecin immédiatement, s'ils présentent des signes ou des symptômes indiquant des problèmes hépatiques.

« Si les femmes cherchent un médicament naturel contre les symptômes de la ménopause, elles ont une solution de rechange sécuritaire avec le trèfle rouge », explique le Dr Nancy Durand, professeure adjointe, Département d'obstétrique et de gynécologie de l'Université de Toronto. « Le trèfle rouge (vendu sous le nom de Promensil au Canada) possède une riche concentration d'isoflavones, des éléments qui imitent l'œstrogène, et dans le cadre de plusieurs essais cliniques randomisés jusqu'à maintenant, ce médicament naturel ne présente aucun effet secondaire négatif. Le trèfle rouge contient les quatre isoflavones nécessaires pour faire une différence. Le soya est aussi un isoflavone bien connu, mais le trèfle rouge a fait la preuve qu'il contient de 10 à 20 fois la quantité trouvée dans le soya, ce qui en fait un médicament efficace contre les symptômes de la ménopause. »
À Santé Canada, les rapports à l'égard de l'actée en grappes font l'objet d'une étude. Du 1er janvier 1998 au 28 février 2005, le gouvernement fédéral a reçu sept rapports d'effets secondaires qui seraient associés à l'ingestion d'actée en grappes. On ne compte aucun rapport de dysfonction hépatique. Tous les cas portaient sur des femmes de 33 à 55 ans. Certains des symptômes comprenaient des étourdissements, des éruptions cutanées, du prurit, de l'œdème, un pouls accéléré, de la bradycardie, de la fibrillation auriculaire, des saignements vaginaux et des convulsions. La cause ne pouvait être attribuée précisément à l'actée en grappes parce que la plupart des rapports manquaient de renseignements cliniques et de détails sur l'utilisation des médicaments concomitants. Santé Canada a diffusé son plus récent avis aux médias le 18 août 2006, qui s'adressait aux consommateurs et aux professionnels de la santé et se lisait comme suit : Le consommateur devrait faire preuve de prudence s'il utilise un produit contenant de l'actée à grappes noires et consulter un professionnel de la santé en cas d'inquiétude. Le consommateur qui éprouve une fatigue inhabituelle, de la faiblesse et une perte d'appétit ou qui présente des symptômes suggérant une atteinte hépatique, comme le jaunissement de la peau ou du blanc des yeux, une urine foncée ou des douleurs abdominales, devrait cesser d'utiliser tout produit contenant de l'actée à grappes noires et consulter un professionnel de la santé. Contrairement aux récents communiqués du Royaume-Uni et de l'Australie, Santé Canada n'exige pas que les produits contenant de l'actée en grappes fassent l'objet d'un étiquetage spécial.
Les professionnels de la santé et le public sont encouragés à rapporter à Santé Canada toute réaction indésirable aux produits naturels.

30/

Contact média :
Jamie Hanna
416-628-8086
jhanna@brandstrategyconsultants.ca
IN: SANTÉ, INTERNATIONAL, AUTRE

Renseignements