Agence des services frontaliers du Canada



Agence des services frontaliers du Canada

07 déc. 2012 14h15 HE

Les négociants dignes de confiance profiteront d'un service amélioré grâce à un projet pilote du programme Expéditions rapides et sécuritaires

SARNIA, ONTARIO--(Marketwire - 7 déc. 2012) - Patricia Davidson, députée de Sarnia-Lambton, au nom du ministre de la Sécurité publique du Canada, l'honorable Vic Toews, a annoncé aujourd'hui que le Canada répond à un des principaux engagements du Plan d'action Par-delà la frontière (le Plan d'action) en réduisant les délais à la frontière pour les négociants dignes de confiance.

Dans le Plan d'action, le Canada et les États-Unis travaillent à accroître les avantages découlant de leurs programmes qui aident les participants à transporter des marchandises de façon efficace et sécuritaire de part et d'autre de la frontière. Par conséquent, le Canada lance un projet pilote du programme Expéditions rapides et sécuritaires (EXPRES) au pont Blue Water de Sarnia, en Ontario, qui permettra aux négociants dignes de confiance du programme Partenaires en protection (PIP) et du Programme d'autocotisation des douanes (PAD) d'utiliser les voies et les guérites EXPRES sans avoir à participer aux deux programmes, comme c'est actuellement le cas. Le projet pilote d'une durée de six mois harmonisera les exigences d'admissibilité du Canada à celles des États-Unis. Si le projet est couronné de succès, des modifications permanentes pourraient être apportées aux trois points d'entrée dotés de voies et de guérites du programme EXPRES.

« Les échanges de marchandises et de services à notre frontière commune s'élèvent à environ 1,9 milliard de dollars chaque jour, a dit la députée Davidson. Nous avons donc tout intérêt à réduire les obstacles au commerce. Le projet pilote vise à réduire davantage les temps d'attente à la frontière pour les négociants dignes de confiance, ce qui renforcera par le fait même l'économie et la sécurité de nos deux nations. »

« L'Alliance canadienne du camionnage est ravie de s'associer à l'ASFC pour rendre le commerce transfrontalier plus efficace, a dit le président-directeur général de l'Alliance, David Bradley. L'industrie du camionnage appuie depuis longue date ces modifications au programme EXPRES et compte poursuivre sa collaboration avec l'ASFC pour améliorer les avantages offerts aux négociants dignes de confiance. »

Le projet pilote du programme EXPRES est une étape importante des efforts déployés pour continuer de gérer les risques à la frontière en facilitant la circulation légitime des marchandises des négociants préautorisés à faible risque, ce qui permet aux agents de concentrer leurs efforts sur les marchandises qui posent un risque inconnu ou élevé. Le passage accéléré dont bénéficient les participants se traduit par des temps d'attente réduits, ce qui favorise les échanges commerciaux transfrontaliers et profite à l'économie du Canada et des États-Unis.

À pareille date l'an dernier, le 7 décembre 2011, le Canada et les États-Unis ont convenu de mettre en œuvre le Plan d'action conçu pour accélérer les échanges commerciaux et les déplacements légitimes, et pour améliorer la sécurité en Amérique du Nord. Le Plan d'action décrit les étapes précises que les deux pays entendent adopter pour réaliser les objectifs visant à renforcer la sécurité du périmètre et la compétitivité économique.

Pour plus de renseignements au sujet du Plan d'action sur la sécurité du périmètre et la compétitivité économique, veuillez consulter le site Web www.plandactionfrontalier.gc.ca.

Suivez l'Agence des services frontaliers du Canada (@Frontierecan) et Sécurité publique Canada (@Securite_Canada) sur Twitter.

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Agence des services frontaliers du Canada
    613-957-6500

    Sécurité publique Canada
    613-991-0657

    Département de la Sécurité intérieure des Etats-Unis
    Cabinet de l'attaché de presse
    202-282-8010