SOURCE: Justice for Janitors

Justice for Janitors

26 juil. 2015 09h00 HE

Les nettoyeurs à Ottawa approuvent massivement un mandat de grève dans toute la ville

OTTAWA, ON--(Marketwired - 26 juillet 2015) - -La majorité des nettoyeurs dans le secteur privé de la ville sont déjà prêts à mettre en place des lignes de piquetage, y compris dans des immeubles gouvernementaux.

" Un arrêt de travail n'est pas ce que nous voulons ", a déclaré Lyne Giard, membre de la section locale 2 du UIES et membre du comité de négociation. " Ce que nous voulons est un contrat de travail qui permettra aux nettoyeurs à Ottawa de se sortir de la pauvreté ainsi que des prestations d'assurance santé pour nos familles. Mais nos employeurs ne semblent pas d'accord, alors ils nous laissent d'autre choix que d'envisager la grève. "

Près d'un tiers des nettoyeurs dans la Ville d'Ottawa travaillent dans des immeubles appartenant au gouvernement fédéral - ce dernier confie le nettoyage à des entreprises privées. La plupart des nettoyeurs gagnent aussi peu que 11,50 $ l'heure et n'ont pas de prestations d'assurance santé.

Le gouvernement fédéral est le principal propriétaire foncier à Ottawa. Il détient environ 37 % de la superficie en pieds carrés dans le marché, dont des immeubles à bureaux, des entrepôts, des musées et d'autres propriétés.

Après des semaines de négociation, les positions des employeurs et du syndicat restent éloignées. Au cours des deux dernières semaines, la majorité des travailleurs de toutes les entreprises à la table de négociation ont massivement approuvé un mandat de grève.

Le UIES dit que si les nettoyeurs sont incapables de faire des progrès satisfaisants lors des négociations prévues jeudi, il y aura un deuxième tour de scrutin dans les milieux de travail aux fins de débrayages tournants. Les nettoyeurs seront légalement en position de commencer les grèves tournantes dans l'ensemble de la ville la semaine prochaine.

L'union internationale des employés des services est le syndicat le plus important et dont la croissance est la plus rapide en Amérique du Nord, comptant 100 000 travailleurs au Canada et deux millions de travailleurs au Canada, aux États-Unis et à Puerto Rico.

Renseignements