Agence canadienne de développement économique du Nord



Agence canadienne de développement économique du Nord
Gouvernement du Nunavut



Gouvernement du Nunavut
Nunavut Tunngavik inc.



Nunavut Tunngavik inc.

08 févr. 2013 13h30 HE

Les organisations du Nord forment un partenariat pour déployer un projet d'apprentissage novateur

Le projet pilote de formation permettra aux Inuits d'acquérir de l'expérience et des compétences en matière d'emploi

IQALUIT, NUNAVUT--(Marketwire - 8 fév. 2013) - Au nom du gouvernement du Canada, l'honorable Leona Aglukkaq, ministre de la Santé, ministre de l'Agence canadienne de développement économique du Nord (CanNor) et ministre du Conseil de l'Arctique, en compagnie de Peter Taptuna, vice-premier ministre du gouvernement du Nunavut, et de Jack Anawak, vice-président de Nunavut Tunngavik Inc., a aujourd'hui lancé un nouveau projet d'apprentissage et de perfectionnement qui aidera les Inuits à acquérir des compétences et de l'expérience en vue d'occuper un poste dans la fonction publique.

« Le gouvernement du Canada est déterminé à aider les résidants du Nord à acquérir les compétences dont ils ont besoin pour obtenir un emploi ici même dans le Nord, ainsi qu'à leur fournir les outils nécessaires pour y arriver, a affirmé la ministre Aglukkaq. Notre gouvernement est fier de collaborer avec ses partenaires du gouvernement du Nunavut et de Nunavut Tunngavik Inc. afin de préparer les bénéficiaires de l'Accord sur les revendications territoriales du Nunavut aux possibilités d'emploi à venir. »

« Comme le gouvernement du Nunavut est le premier employeur en importance du territoire, il s'engage à se doter d'un effectif qui représente la population, a affirmé le sous-ministre Peter Taptuna. En offrant de la formation dans les trois différentes organisations, les jeunes acquerront un ensemble de compétences polyvalentes, connaîtront le milieu de travail propre à chaque partenaire et vivront une expérience unique. »

« Afin d'assurer la mise en œuvre du chapitre 23 de l'Accord sur les revendications territoriales du Nunavut, il faut que le nombre de fonctionnaires inuits soit proportionnel à la population du Nunavut. Autrement dit, au moins 85 pour 100 des postes au gouvernement doivent être occupés par des Inuits, a précisé Jack Anawak, vice-président de la Nunavut Tunngavik Inc. C'est grâce à des initiatives importantes comme celle-ci que de telles obligations seront respectées, ce qui créera un meilleur avenir économique pour les Inuits. »

Le Projet pilote sur l'apprentissage et le perfectionnement des Inuits offrira une possibilité de formation de 16 mois à au plus 16 bénéficiaires de l'Accord sur les revendications territoriales du Nunavut qui détiennent un diplôme d'études secondaires ou l'équivalent, ou un diplôme collégial ou universitaire. Le Projet pilote prévoit des affectations rémunérées de quatre mois à temps plein au sein du gouvernement du Canada, du gouvernement du Nunavut et de Nunavut Tunngavik Inc., à Iqaluit. Le Projet pilote prévoit également des séances d'apprentissage en classe, d'encadrement et de mentorat. On prévoit que les participants de la première cohorte commenceront leur affectation à la fin mai 2013.

Le Projet pilote vise à préparer les bénéficiaires de l'Accord sur les revendications territoriales du Nunavut à occuper un emploi dans la fonction publique et à leur permettre d'acquérir de l'expérience dans une gamme de fonctions gouvernementales et dans divers ministères. Les organismes d'accueil financeront les affectations.

Renseignements

  • Cabinet de l'honorable Leona Aglukkaq
    Cailin Rodgers
    613-957-0200

    Agence canadienne de développement
    économique du Nord
    Kathleen McLeod
    Gestionnaire des communications
    867-975-3751

    Nunavut Tuungavik Inc.
    Kerry McCluskey
    Directeur des Communications
    867-979-4914

    Gouvernement du Nunavut
    Pam Coulter
    Directrice des communications
    Affaires exécutives et intergouvernementales
    867-975-6049
    pcoulter2@gov.nu