BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque de Montreal

BMO Banque de Montreal

23 avr. 2015 06h00 HE

Les parents financeront près de la moitié des acheteurs d'une première maison et de ceux qui vendront pour une plus grande propriété, selon un rapport de BMO

- Ceux qui changeront de propriété pour une plus spacieuse prévoient dépenser en moyenne 473 900 $, tandis que les acheteurs d'une première maison disposent d'un budget moyen de 312 700 $

- Les premiers acheteurs comptent recevoir un soutien financier de 37 500 $ en moyenne de la part de leur famille, tandis que ceux qui changeront pour une plus grande maison s'attendent à recevoir 94 780 $ en soutien familial

- La volonté de se lancer dans une guerre d'enchères a augmenté considérablement par rapport à l'année dernière

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 23 avril 2015) - Selon les résultats du Rapport BMO 2015 sur l'achat d'une propriété, publié aujourd'hui, les propriétaires canadiens qui souhaitent changer de maison pour une propriété plus spacieuse se tourneront vers leurs parents pour obtenir un soutien financier. Le montant ainsi attendu sera supérieur à celui espéré par les acheteurs d'une première maison de la part de leur propre famille.

En fait, 42 pour cent des propriétaires actuels qui aimeraient avoir une maison plus grande s'attendent à recevoir un soutien financier de la part de leur famille. De même, 42 pour cent des acheteurs d'une première propriété espèrent eux aussi que leurs parents ou leurs proches les aideront à financer l'achat de leur maison, ce qui représente une augmentation de 12 pour cent par rapport à l'année dernière.

Le rapport a également révélé ce qui suit :

  • les acheteurs qui recherchent une plus grande propriété prévoient dépenser 473 900 $, tandis que le budget moyen des acheteurs d'une première maison a baissé légèrement, à 312 700 $, comparativement à 316 100 $ en 2014;
  • ceux qui recherchent une plus grande maison prévoient verser 26 pour cent du prix de leur future propriété, ou 123 214 $, en guise de mise de fonds, tandis que ceux qui veulent acheter une première maison verseront pour leur part 19 pour cent, ou 59 413 $;
  • les acheteurs d'une première maison qui dépendent de leur famille s'attendent à ce que celle-ci paie en moyenne 12 pour cent du prix de leur maison au moment où ils en feront l'achat. Pour leur part, les propriétaires actuels qui souhaitent agrandir leur maison et qui dépendent de leur famille sur le plan financier espèrent que celle-ci leur fournira en moyenne 20 pour cent du prix de leur future propriété;
  • parmi ceux qui dépendent du soutien financier de leur famille, 50 pour cent de ceux qui veulent une plus grande maison et 40 pour cent des acheteurs d'une première propriété affirment qu'ils ne seraient pas en mesure de s'acheter une maison sans un tel appui.

« Qu'il s'agisse d'acheter une première propriété ou de déménager dans une autre maison, nous voyons de plus en plus d'acheteurs se lancer dans l'aventure avec le soutien financier de leur famille », a déclaré Martin Nel, vice-président, Produits bancaires aux particuliers, BMO Banque de Montréal. « Il est important pour les acheteurs et pour leur famille de discuter du budget disponible et des attentes en matière de soutien financier. L'élaboration d'un plan d'épargne détaillé et d'un budget à mettre en place après l'achat pourra les aider à déterminer ce qu'ils ont véritablement les moyens de s'offrir. »

Les acheteurs d'une première maison font face à une concurrence accrue alors que la volonté de se lancer dans une guerre des enchères a augmenté

Près de la moitié (48 pour cent) des acheteurs d'une première maison sont disposés à se lancer dans une guerre des enchères, ce qui représente une augmentation importante par rapport aux 35 pour cent enregistrés en 2014. De leur côté, seulement 36 pour cent de ceux qui souhaitent vendre pour faire l'acquisition d'une plus grande propriété sont prêts à entrer dans une guerre des enchères.

Selon la Direction des études économiques de BMO, la croissance de la population dans la tranche d'âge des 25 à 34 ans se poursuit à un rythme régulier, ce qui a pour effet d'entraîner une augmentation de la demande, en particuliers dans les principaux marchés urbains.

« L'augmentation de la concurrence de la part des jeunes de la génération du millénaire aide à faire monter les prix au sein de certains marchés importants, ce qui oblige les acheteurs d'une première maison à compter davantage sur un appui financier de la part de leur famille pour les aider à faire l'acquisition d'une propriété », a pour sa part expliqué Robert Kavcic, économiste principal, BMO Marchés des capitaux.

Prix moyens des maisons par province * (en date du mois de mars 2015)
T.-N.-L. Î.P.-É. N.-É. N.-B. Qc Ont. Man. Sask. Alb. C.-B.
273 645 $ 165 693 $ 226 613 $ 150 807 $ 270 245 $ 466 404 $ 272 344 $ 292 847 $ 398 856 $ 641 799 $

*Les prix moyens des maisons ne sont pas corrigés des fluctuations saisonnières

BMO propose les conseils suivants aux Canadiens qui sont à la recherche d'une nouvelle propriété ce printemps :

Obtenez un prêt hypothécaire préautorisé - Prenez de l'avance sur la planification en obtenant un prêt hypothécaire préautorisé avant de partir à la chasse à la maison de vos rêves. Une fois que votre demande aura été approuvée, la banque garantira le taux proposé pendant la durée de la période de préautorisation - 90 jours dans le cas de BMO - ce qui vous protègera contre une hausse potentielle des taux d'intérêt.

Allez-y selon vos moyens - Respectez la « règle du tiers » pour vous assurer de vivre selon vos moyens. Ainsi, le total des dépenses d'habitation (versements hypothécaires, taxes foncières, coûts de chauffage, etc.) ne devrait pas dépasser le tiers du revenu total du ménage.

Réfléchissez sérieusement avant de choisir entre un prêt à taux fixe ou à taux variable - Si les prêts à taux variable se sont avérés constituer une stratégie gagnante à long terme, les prêts hypothécaires à taux fixe (qui sont actuellement près des plus bas niveaux jamais enregistrés) procurent la tranquillité d'esprit en vous protégeant des hausses de taux.

BMO propose l'Hypothèque futée BMO à taux fixe, qui peut aider les acheteurs d'une propriété à économiser des milliers de dollars en frais d'intérêt et à se libérer plus rapidement de leur hypothèque. Pour de plus amples renseignements au sujet de l'Hypothèque futée BMO à taux fixe, ou pour obtenir soutien et conseils sur le processus d'achat d'une propriété, n'hésitez pas à consulter notre site Internet, en cliquant ici.

Le sondage de BMO auprès des acheteurs d'une première maison a été réalisé par Pollara. Ce sondage a pris la forme d'entrevues en ligne auprès d'un échantillon aléatoire de 2007 Canadiens âgés de 18 ans et plus, menées du 24 février et le 5 mars 2015. Pour référence, un échantillon probabiliste de cette taille aurait une marge d'erreur de ± 2,2 %, 19 fois sur 20. Les données ont été pondérées par région, sexe et âge, selon les statistiques de recensement les plus récentes, afin d'être représentatives de tous les adultes canadiens.

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817 sous le nom de Banque de Montréal, BMO Groupe financier est un fournisseur de services financiers hautement diversifiés ayant son siège en Amérique du Nord. BMO offre à plus de 12 millions de clients une vaste gamme de produits et de services dans les domaines des services bancaires de détail, de la gestion de patrimoine et des services de banque d'affaires. Au 31 janvier 2015, l'actif total de BMO Groupe financier s'élevait à environ 672 milliards de dollars et son effectif comptait plus de 46 000 employés.

Renseignements